Banque-Assurance : quels recrutements dans les activités de réseaux ?

Publié le 13 août 2010 La rédaction Cadremploi

« En règle générale, nous trouvons assez facilement les profils spécifiques; pour les profils dits fréquents, comme les conseillers clientèle, le marché reste tendu », note Sophie Patrinos, responsable de la communication recrutement chez Axa France.

« En règle générale, nous trouvons assez facilement les profils spécifiques; pour les profils dits fréquents, comme les conseillers clientèle, le marché reste tendu », note Sophie Patrinos, responsable de la communication recrutement chez Axa France. Pour combler ces postes spécifiques, l'entreprise recrute des Bac +5 ou des personnes expérimentées dans le domaine banque-assurance. Elle propose notamment deux activités de réseau atypiques :

- Le métier d'agent mandataire, qui permet d'exercer une activité à temps choisi. Les profils recrutés sont alors très variés mais les candidats intéressés sont souvent des seniors et des femmes qui reprennent une activité à temps partiel.

- le métier d'agent prévoyance et patrimoine, qui permet de monter sa propre affaire sans apport de capital et un statut d'indépendant. « Il faut un esprit entrepreneurial assez fort pour exercer ce type d'activité », souligne Sophie Patrinos.

« Nous recrutons des inspecteurs pour l'inspection générale, mais 95% des embauches sont sur le réseau pour nous aussi, observe Philippe Paoli, gestionnaire ressources humaines pour Crédit Mutuel Île-de-France. Nous recherchons des personnes assez polyvalentes, que nous ferons monter en puissance sur des postes spécifiques. »

Sur les postes de chargé de clientèle particulier et professionnel comme sur les postes de directeur, l'entreprise recrute des Bac + 4/5 ou des expérimentés (recherchés chez la concurrence). Pour les fonctions de chargé de patrimoine, des formations spécifiques permettent de combler ces postes par des évolutions internes. Le groupe recrute aussi des Master 2 en gestion de patrimoine mais le Crédit Mutuel embauche aussi des jeunes diplômés possédant une première expérience avec un stage durant un an sur le poste par exemple.

La Société Générale a pour sa part proposé 3 100 CDI en 2010, dont deux tiers concernent les activités de réseau. Comme le souligne Stéphan Bidoux, responsable de la communication recrutement, les besoins se révèlent similaires à ceux des autres participants : « les jeunes diplômés Bac +2/3 sont recrutés sur des postes de chargé d'accueil ou de clientèle multimédia, tandis que les Bac +4/5 sont sur des fonctions de management, en gestion de patrimoine, direction d'agence ou conseil clientèle professionnelle. »

Quant à lui, le Crédit du Nord recrute environ 1 000 personnes par an depuis plusieurs années, dont environ 80 % de profils commerciaux.

 

Photo: Sophie Patrinos, responsable de la communication recrutement chez Axa France.

 

Sommaire de la table ronde spéciale recrutement dans la banque et l'assurance :

Banque et Assurance : présentation des recruteurs

Banque-Assurance : quels recrutements dans les activités de réseaux ?

Banque-assurance : quels profils visent les recruteurs ?

Banque-assurance : juniors, misez sur l'alternance et la mobilité interne

Finance : les informaticiens à l'honneur

Banque-assurance : quelles perspectives pour les fonctions support ?

Candidature : quelles sont les attentes des recruteurs ?

Quand aborder la question du salaire en entretien ?

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :