CQFD Cadres-78, le réseau des cadres qui bougent dans les Yvelines

Publié le 28 septembre 2015 Ingrid Falquy

Au sein de l’association CQFD Cadres-78, des cadres, la plupart en recherche d’emploi, se serrent les coudes, entre rencontres informelles et ateliers professionnels.

Avec le Grand Paris, les Yvelines devient un département de plus en plus attractif pour les cadres. Mais quand un nouveau salarié s’installe dans le département pour un nouveau job, sa moitié se retrouve souvent à chercher un emploi dans l’ensemble de la région parisienne, faute de réseau local. Au lieu de troquer le confort des routes de campagne pour le RER, les nouveaux venus feraient mieux de se tourner vers des associations, comme CQFD-Cadres 78, dont le siège social se situe au Vésinet.

« Tout a commencé en 1993. Quelques cadres voisins se sont retrouvés sur le marché de l’emploi. Ils se sont mis à discuter, échanger des adresses, des cartes de visite. » C’est ainsi que Jean-Gabriel Giraud, aujourd’hui Président de CQFD-Cadres 78, décrit les premiers pas de l’association, qui compte aujourd’hui 90 à 130 adhérents. Elle met en relation des cadres, dont la moitié est en recherche d’emploi. Les autres sont soit en poste, soit en mission courte. Tous sont issus de corps de métier différents, et plusieurs générations se côtoient.

« Tout l’intérêt de l’association est son dynamisme, la possibilité d’être écouté, de mettre en commun des compétences. On est reconnu en tant que professionnel et on progresse tous ensemble », résume Jean-Gabriel Giraud. Les adhérents se réunissent régulièrement. Par exemple, lors d’une assemblée générale hebdomadaire, animée par un débat. Ou au moment d’ateliers en plus petit comité, assurés soit par des adhérents, soit par des professionnels. Les membres du réseau peuvent par exemple apprendre l’anglais, refaire leur CV, leur lettre de motivation, ou encore être accompagnés dans la définition de leur projet professionnel. Ils peuvent aussi participer au forum.

Les nouveaux adhérents ne sont pas choisis au hasard. Ils doivent être motivés, prêts à participer. « C’est du donnant-donnant, conclue Jean-Gabriel Giraud. CQFD-Cadres 78 est une rencontre de compétences, mais aussi d’individus. On n’accepte pas ceux qui veulent se la jouer perso ».

Ingrid Falquy
Ingrid Falquy

Vous aimerez aussi :