Des as de l'alimentation en Auvergne

Publié le 01 mai 2007 La rédaction Cadremploi

En Auvergne, l'agro-alimentaire classique ou high tech, attire de nouvelles entreprises qui viennent enrichir un secteur industriel implanté de longue date. Entre tradition et innovation, la région est devenue, notamment grâce à ses pôles de compétitivité dédiés à l'alimentation, un passage obligé pour les cadres spécialisés dans ce domaine.

Mélange d'agroalimentaire et d'industrie pharmaceutique, les « technologies du vivant » occupent une large part du tissu industriel du Puy-de-Dôme. De grandes entreprises comme Limagrain, Danone, Merck-Sharp & Dhome (MSD) ou Organon y sont très implantées, mais de petites start-up viennent de les rejoindre dans le tout nouveau Biopôle de Clermont-Limagne.

Le mélange des genres

Elles y développent leurs compétences dans les domaines de la biologie moléculaire, des biotechnologies végétales, de la protéomique et de la postgénomique. Pharmacie et alimentation sont dans le même bateau qui se structure dans ce nouveau pôle où d'autres petites entreprises se retrouvent dans des groupements d'entreprises dynamiques  tels que Gimra (pharmacie), Biomac (biotechnologies), Nutravita (nutrition), Axe Biomed (biomédical) ou Gimra (pharmacie).

Et la tradition

Mais l'alimentation plus traditionnelle n'a pas dit son dernier mot en Auvergne. Deux autres pôles de compétitivité y sont même consacrés. Le premier, baptisé Céréales Vallée, est implanté à Chappes. Quant au second, consacré à la viande et aux produits carnés appelé Innoviandes, il est basé à Clermont-Ferrand mais travaille avec d'autres régions. Des spécificités qui ne doivent rien au hasard puisque des grandes entreprises alimentaires sont installées dans le Massif Central de longue date. Outre les fameuses Eaux de Volvic, d'importantes fromageries sont présentes dans la région, qui compte également dans son tissu industriel, des entreprises  mondialement connues dans le domaine des semences, pépiniaires et roseraies.

Cette spécialisation de l'industrie régionale, tentant et parvenant à englober tous les domaines liés de prêt ou de loin à l'alimentation font de l'Auvergne l'une des régions que les chercheurs d'emplois de ce secteur devraient prendre en compte dans leur prospection. D'autant que, outre son attractivité professionnelle, elle dispose d'un autres atout non négligeable : une qualité de vie que beaucoup d'autres lui envient.

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :