1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité métiers et régions >
  4. Entretien avec Isabelle Neri, responsable recrutement groupe chez Gfi Informatique

Entretien avec Isabelle Neri, responsable recrutement groupe chez Gfi Informatique

entretien-avec-isabelle-neri-responsable-recrutement-groupe-chez-gfi-informatique

17/11/2014

Pour la semaine de l'emploi des personnes handicapées, Isabelle Neri, responsable recrutement groupe chez Gfi Informatique nous livre les spécificités de la politique diversité de son entreprise.

[publi-rédactionnel]

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre société et ses chiffres clés ?

Gfi Informatique, un des acteurs européens de référence des services informatiques à valeur ajoutée et des logiciels, combine une image à la fois :

- de stabilité rassurante (création en 1970, 10 700 collaborateurs dont 8500 en France, 7 pays – 40 implantations en France, fidélité des clients, acquisitions, durée moyenne d’ancienneté de 8 ans, turnover de 13%) ; 

- de mouvement du fait de notre ambition de devenir un acteur régional de référence sur nos marchés.

Notre transformation a démarré en 2009, basée sur la proximité, l’industrialisation, l’innovation et des partenariats stratégiques et a pour finalité de monter dans la chaîne de valeur des DSI clients.

Gfi Informatique propose un panel complet de services et de solutions centrés sur les enjeux métiers de nos clients : intégration de systèmes, infogérance, conseil, édition de logiciel.

Avez-vous engagé des actions spécifiques pour recruter des personnes en situation de handicap  dans votre entreprise ?

Nous sommes un groupe « handi-accueillant » et à ce titre nous avons entrepris plusieurs actions pour promouvoir l’insertion des personnes ESH :

- diffusion de nos offres d’emploi sur plusieurs supports (agefiph, monster handicap, etc).

- participation à des salons/événements spécifiques (Handicafé organisé par la ville de Saint-Ouen, présence au Paris pour l’Emploi sur le stand Handi-Numérique (collectif qui regoupe 14 ESN qui se mobilisent sur le sujet).

- sensibilisation de nos collaborateurs via la une campagne d’affichage et de flyers, la communication d’un strip sur notre Intranet, un quizz sur le handicap, une ligne téléphonique…

- démarche de compensation via les partenaires agrées (Copivert, ELISE, Internetto…).

- implication de la direction via la nomination d’un référent handicap (Sandra Dudemaine, RRH) et la contribution du groupe au collectif Handi-Numérique

Malgré nos efforts que nous poursuivons, nous sommes encore en-dessous de 6% de personnes ESH.

Quels profils et compétences recherchez-vous ?

L’ordre de grandeur restera le même qu’en 2014 soit plus de 1200 recrutements en France.

Ingénieur d’étude et de développement, analyste concepteur, chef et directeur de projet, architecte technique, ingénieur systèmes et réseaux, ingénieur sécurité, consultants AMOA, consultant ERP et Progiciels (fonctionnel ou technique, SAP, Oracle, Microsoft…) sont quelques-uns des profils recherchés par Gfi Informatique tout au long de l’année.

Les qualités recherchées sont : le sens du service client, l’esprit d’équipe, la passion, l’audace, la capacité à se remettre en question et à innover…

Comment convaincre les candidats tentés de vous rejoindre ?

Nous sommes un groupe en fort développement qui propose des opportunités de carrières importantes.

A l’image de notre partenaire le PSG Handball, nous partageons des valeurs telles que l’ambition, l’esprit d’équipe, l’engagement, l’innovation et la responsabilité sociétale.

Je suis aussi tentée de reprendre le slogan de notre marque employeur : Venez découvrir une équipe qui marque !

Comment sont accueillis les candidats ESH nouvellement embauchés chez vous ?

En amont nous étudions les aménagements nécessaires pour les accueillir le mieux possible.

L’entreprise a-t-elle des projets à venir en faveur du handicap ?

Poursuivre toutes nos actions et en tenter de nouvelles comme par exemple les actions proposées par l’agence Pôle Emploi dédiée à la mission handicap : l’agence Handipass.

Nous travaillons également sur un projet de négociations internes sur le handicap.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+