L'automobile mise sur la nouveauté

Publié le 01 juin 2007 Sylvia Di Pasquale

Voilà un secteur qui traverse sa période la plus noire depuis 1998. Pour autant, les embauches d'ingénieurs et cadres continuent chez les constructeurs et les équipementiers.

L'automobile est en panne et forcément, ses embauches s'en ressentent. Pour autant, plus de 2 000 cadres devraient être recrutés cette année par les deux constructeurs français (Renault et PSA) et Renault Trucks mais aussi par les équipementiers (Valeo, Faurecia, etc).

Un avenir prometteur

Selon les estimations de l'étude menée par la FIEV sur les besoins en formation et en recrutement entre 2005 et 2010 chez les équipementiers, les besoins en ingénieurs et cadres d'ici à 2010 se situent dans une fourchette de 1 000 à 1 800 recrutements par an. Et selon cette même étude, l'un des axes prioritaires des recruteurs de ce secteur est l'intégration de personnel féminin en plus grand nombre.
Sur Cadremploi.fr, près de 450 offres d'emploi sont actuellement disponibles pour les secteurs auto/moto/cycles et équipementier.

De nombreux départ à la retraite

Des embauches qui ne sont pas une forme d'espoir en un avenir radieux, mais plutôt une nécessité. Car les départs à la retraite sont importants dans le monde de l'automobile, plus importants que dans nombre d'autres branches. Et si tous les postes laissés vacants ne sont pas remplacés, il faut bien se résoudre à en maintenir certains.

Une offre à renouveler

Enfin, les deux marques françaises les plus fragilisées par la situation actuelle font la même analyse : pour s'en sortir il faut renouveler rapidement l'offre de produits. Et toutes deux mettent en chantier plus d'une dizaine de nouveaux modèles disponibles sur le marché avant la fin de la décennie. Des autos qu'il faut créer, produire et commercialiser. Avec le nombre de professionnels nécessaires.

Les autres articles du dossier :

A société zen, industrie zinnovante

L'automobile mise sur la nouveauté

L'industrie pharmaceutique face aux déficits publics

L'aéronautique-spatial plus en forme que son leader

L'énergie prudente face aux choix politiques

Les nouvelles opportunités de l'emploi industriel

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :