1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité métiers et régions >
  4. Le courtier Cap Financement recrute des mandataires dans toute la France

Le courtier Cap Financement recrute des mandataires dans toute la France

le-courtier-cap-financement-recrute-des-mandataires-dans-toute-la-france

31/08/2015

[Publi-rédactionnel] Spécialisé dans le rachat et la restructuration de crédits, le courtier Cap Financement souhaite étoffer son réseau de mandataires dans toute la France. Son directeur, Maël Robin, nous en dit plus sur son activité et les profils des candidats qu’il recherche.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots Cap Financement, et votre activité de courtage en regroupement de crédits ?

Depuis 2009, en tant que courtier (COBSP), nous assurons et développons notre activité, en relation étroite avec l’ensemble des établissements bancaires majeurs, spécialisés dans le rachat et la restructuration de crédits, avec notre réseau de courtiers indépendants (MIOBs).

Nos mandataires, à qui nous confions l’exclusivité de nous représenter sur un secteur géographique donné, interviennent, au quotidien, auprès des conseillers bancaires, directeurs d’agence et directeurs de groupe, des banques de dépôts afin d’apporter à leurs clients, une sérénité financière par la mise en place d’une solution appropriée et pérenne. Depuis plus de 6 ans, notre stratégie commerciale est en effet, exclusivement orientée, vers les banques dépôts, qui sont donc nos prescripteurs auprès de leurs clients. Nous réalisons donc l’ensemble de notre production en rachat de crédits en prescription bancaire.

À ce jour, nous pouvons compter sur notre réseau de plus de 20 courtiers indépendants, spécialisés en rachat de crédits, pour intervenir sur l’intermédiation en regroupement de crédits, marché en plein essor mais également en pleine mutation à l’issu d’un changement d’ordre réglementaire et législatif (profession réglementée depuis janvier 2013).

 

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à vouloir développer votre réseau de courtiers indépendant en rachat de crédits ?

Nous nous sommes fixés, en effet, en fin 2014, pour objectif de couvrir l’ensemble du territoire national d’ici 3 ans. Pour se faire, et avoir un maillage relativement dense, nous devons intégrer à cette échéance 80 nouveaux mandataires.

Trois raisons majeurs nous font croire à ce développement. Tout d’abord, nos clients sont potentiellement partout, car contrairement aux idées préconçues, le regroupement et le rachat de crédits concernent, ou peut concerner, tous les ménages quels que soient leurs catégories socioprofessionnelles et leurs niveaux de revenus. En effet, nul n’est à l’abri d’un accident de la vie (chômage, divorce, décès d’un membre de la famille, période de maladie, etc.), ou d’un passage de vie délicat (financement des études des enfants, passage à la retraite, aide à l’installation des enfants, etc.) conduisant soit à impacter à la baisse les revenus de ces ménages et donc à ne plus couvrir les charges (dont les remboursements des échéances de prêts, de crédits) de ces derniers, soit à souscrire de nouveaux crédits et donc à augmenter son niveau de taux d’endettement et bien entendu en dernier facteur, la combinaison de ces deux éléments. Ces situations sont fréquentes et sans aucune spécificité d’ordre géographique.

La seconde raison tient à notre expérience de 6 ans passée auprès de nos apporteurs d’affaires que sont les banques de dépôts. Au fil du temps, nous avons affiné notre approche, notre discours et adapté nos possibilités d’intervention afin de répondre à leurs attentes, stratégies et objectifs afin de bâtir une relation "gagnant-gagnant" avec eux. C’est ce savoir-faire en matière de prescription bancaire que nous souhaitons transmettre à nos futurs courtiers indépendants afin qu’ils puissent créer, développer et surtout performer dans leur activité sur leur secteur.

Enfin, nous n’avons jamais eu besoin d’ouvrir notre capital à des groupes financiers, bancaires ou d’assurances ou de recourir à de la dette bancaire, pour assurer notre développement. C’est notre croissance rapide et continue de notre chiffre d’affaires qui nous a toujours permis de le financer. Cette solidité financière et cette indépendance nous donnent, aujourd’hui, toute latitude pour continuer à nous développer en nous permettant d’être réactif quant aux actions à mener et de prendre rapidement nos décisions stratégiques.

 

Pour vous, un courtier en rachat de crédits est avant tout un commercial ou un conseiller ?

Les deux ! En tant que courtier, nous avons  bien sûr, un rôle important de conseil à mener tant au niveau de nos clients que de nos prescripteurs bancaires et pour se faire, nous nous devons d’être à leur écoute. D’ailleurs d’un point de vue réglementaire, notre immatriculation au registre de l’Orias, dans cette catégorie de Courtier en Opérations de Banque, nous impose des obligations renforcées en matière de devoirs d’information, de transparence et d’analyse de la solution client que d’autres catégories d’IOBSP, et notamment les mandataires non-exclusifs de banque n’ont pas à assumer.

Mais bien entendu, avant de mener à bien ce rôle de conseil, nous nous devons d’acquérir et de convaincre des directeurs d’agence et des conseillers clientèles de nous confier leurs clients. L’activité commerciale est donc importante et même essentielle dans notre métier de courtier, car sans la matière première que sont les dossiers de regroupement de crédits, qui ne tombent pas évidemment du ciel, vous ne pouvez pas exprimer vos talents de conseiller et d’analyste.

En résumé, au sein de Cap Financement, nos courtiers doivent combiner, la maîtrise des aspects techniques des opérations de regroupement de crédits, ainsi que force et efficacité commerciale. De manière imagée, chacun de ces éléments constitue l’une de nos jambes et nous avons besoin des deux pour pouvoir marcher et avancer.

 

Quels sont les profils que vous recherchez ?

Il n’y a pas deux profils identiques parmi notre réseau de courtiers indépendants. C’est d’ailleurs une force pour nous, puisque c’est cette diversité qui fait la richesse de notre réseau. Ce que nous recherchons avant tout chez nos candidats souhaitant rejoindre notre réseau, c’est l’envie de s’engager à 100 % dans cette activité, le réel goût du challenge commercial et de la relation clientèle, et la volonté d’inscrire cette activité dans la durée.  

En tant qu’indépendant, il faut être bien entendu autonome et avoir le sens de l’organisation. Et pour pouvoir se lancer en toute sérénité dans cette activité, il est impératif d’avoir déjà une solide expérience commerciale et de posséder un véritable talent relationnel et commercial. Enfin, pour appréhender et maîtriser les aspects techniques de notre métier, il faut être à l’aise avec les chiffres et être rigoureux.

 

Quels sont les plus que vous offrez à ceux qui vous rejoignent ?

Tout d’abord, le bon sens veut que pour attirer des profils solides au niveau commercial et avec le sens de l’engagement, nous avons mis en place un système de commissionnement attractif, et ce dès le premier dossier signé et pouvant aller jusqu’à 100 % de rétrocession des honoraires, et bien évidemment non plafonné.

Et tout comme ce que nous avons mis en place avec nos prescripteurs bancaires, la relation avec nos mandataires est basée sur le "gagnant-gagnant", il n’y a donc aucun droit d’entrée, ni redevance à verser.

Pour pouvoir démarrer rapidement dans cette activité, nous intégrons nos nouveaux mandataires avec 5 jours de formation présentielle, pour faire d’eux de véritable courtier spécialisé en regroupement de crédits, performant commercialement et fort de l’expertise métier. Puis, nous les accompagnons 3 jours sur le terrain sur leur secteur géographique respectif. 

Nous offrons, également un accompagnement dans les démarches d’immatriculation au registre de l’Orias, et dans ce cadre si nécessaire la possibilité d’effectuer la formation réglementaire IOBSP de 150 heures, des outils de communication performants exclusivement dédiés aux banques de dépôt, des formations en continue pour devenir un expert de ce métier et développer son activité, un soutien commercial permanent au travers d’une assistance téléphonique, un solide back-office dédié au rachat de crédits pour apporter assistance dans le traitement des demandes faisabilité.

En résumé, chez Cap Financement, notre mot d’ordre à l’égard de notre réseau est « Vous vous engagez ! Nous nous engageons ! »

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Cap Financement

 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte