Les secteurs qui recrutent encore en Rhône-Alpes

Agathe Vovard

L'industrie pharmaceutique, la distribution, l'énergie, l'informatique continuent d'embaucher.

En termes de recrutement vous pouvez toujours tenter votre chance, à condition de ne pas changer de voie. Viser le même secteur que celui d'origine est la condition sine qua none actuellement pour évoluer. Les entreprises recherchent de plus en plus des candidats spécialisés.

Industrie pharmaceutique

L'industrie pharmaceutique est un gros pourvoyeur d'emplois en Rhône-Alpes. « Les entreprises de la région ont des besoins récurrents en ingénieurs en laboratoire », précise Bruno Forel, consultant senior au cabinet de recrutement Hays à Lyon. Rhône-Alpes est en effet la deuxième région productrice de médicaments et emploie 10 000 salariés dans ce secteur, soit 13 % des effectifs nationaux.

Grande distribution

La grande distribution et notamment le hard discount a bien bénéficié de la conjoncture. « Certaines entreprises continuent d'ouvrir des points de vente », souligne Bruno Forel. Ce sont donc principalement des responsables de réseaux qui sont recherchés actuellement, pour du management d'équipe sur le terrain. Casino par exemple, qui emploie 2 000 personnes en Rhône-Alpes, a ouvert huit magasins en 2009 et envisage notamment de recruter huit directeurs de supermarché, 40 managers, et une vingtaine de chefs de rayon dans la région lyonnaise.

L'informatique connaît également toujours une pénurie, « et l'aspect commercial se développe », souligne Bruno Forel.

Energie

Dans l'énergie enfin, les ingénieurs en efficacité énergétique et en démarche HQE (Haute qualité environnementale) ont la cote. « La partie nucléaire a également de très belles années devant elle, explique Bruno Forel. Le long du Rhône, de nombreux sites sont concernés, et sont à la recherche de profils techniques en maintenance. »

Pour tous ces secteurs, les jeunes diplômés notamment doivent avoir des profils de plus en plus confirmés pour intéresser les recruteurs. « Les personnes qui ont deux ans d'expérience en entreprise grâce à l'alternance, complétées par un Bac + 5 ou un 3e cycle, sont les plus avantagées », indique Bruno Forel.

Agathe Vovard
Agathe Vovard

Vous aimerez aussi :