1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité métiers et régions >
  4. Marketing-communication : 7 métiers plein d'avenir

Marketing-communication : 7 métiers plein d'avenir

marketing-communication--7-metiers-plein-davenir-

Benjamin Dusaussoy

06/06/2016

Marketing et Communication

L'évolution des pratiques en communication et en marketing débouche sur de nouvelles compétences toujours plus techniques. Les professionnels du secteur s'appellent désormais chief product officer, growth marketeur, responsable de la connaissance client, data scientist. Leur point commun ? Ils seront les clés de voûte des stratégies de demain.

1. Chief product officer

C'est lui le véritable patron du produit du futur. S'il existe de nombreux professionnels spécialisés en gestion de projet, « le chief product officer a pour mission d'être encore plus agile pour ajuster en temps réel les développements par rapport aux attentes des clients, relève Christophe de Bueil, ‎directeur des pratiques digitales chez Robert Half. Il gère la stratégie, voit le projet comme un produit et le connaît à la perfection. Il s’occupe de la partie opérationnelle et possède des expériences en management. » C’est donc un stratège digital qui navigue entre plusieurs eaux que les entreprises convoitent pour personnaliser les relations avec les consommateurs comme avec leurs clients.

 

2. Responsable de la stratégie mobile

« Le client se transforme et avec lui les pratiques de consommation, note Isabelle Le Gall, consultante en recrutement digital chez Robert Walters. Smartphone, tablette et autres objets connectés : c’est aujourd’hui impossible d'imaginer un monde sans les multiples devices qui façonnent le quotidien.» Pour étendre les stratégies de communication marketing aux technologies mobiles, cet expert du multicanal définit la stratégie et sa mise en application en travaillant tantôt avec des développeurs d'applications tantôt avec des UX designers. Un contenu de poste qui fait de lui l'un des professionnels les plus recherchés sur le marché.

 

3. Growth marketeur

Le growth marketeur aide les entreprises à obtenir davantage de croissance en découvrant des idées disruptives. Sa mission : tester des solutions en innovant d’un point de vue marketing et en trouvant de nouvelles approches pour les clients basés à l'étranger notamment. « C'est un profil rare car il n'existe ni formation initiale, ni parcours type, concède Christophe de Bueil. Il occupe un rôle d'électron libre qui n'est pas centré sur l'organisation. » Les start-up sont particulièrement friandes de ce profil sachant se mettre à la place de l'utilisateur final et connaissant parfaitement les leviers marketing pour assurer l'optimisation des indicateurs clés de performance (KPI).

 

4. Data Scientist

Devenir data scientist ne s'improvise pas. De formation ingénieur de préférence, il utilise les chiffres pour construire des logiques de modélisation financière. De nombreux acteurs misent sur lui pour travailler sur des enjeux marketing et digitaux. « Les entreprises sont assises sur des mines d'informations. Encore faut-il savoir les déchiffrer pour analyser, prévoir, optimiser », constate Adrien Bignon, responsable du pôle digital au sein du cabinet de recrutement Mushroom. Une logique qui découle de la montée en puissance du big data et des modèles d'anticipation prédictive. Pour Emmanuel Stanislas, fondateur du cabinet Clémentine, « les algorithmes permettent de prévoir l'avenir. Alors même si chacun n'a pas le big, tous veulent profiter des technologies pour capter et profiter des informations. »

 

5. Responsable de la connaissance client

Le responsable de la connaissance client émerge au sein des entreprises et fait ainsi l'objet de nombreuses sollicitations. CRM, data, analyse... Il est à la croisée des chemins entre plusieurs domaines pour Christophe de Bueil : « le responsable de la connaissance client doit être capable de vulgariser et d'interpréter des données de manière transverse. Il peut être amené à diriger une équipe de data analyst, data mining ou data scientist par exemple. » C’est donc un profil matheux ayant la faculté de mettre en perspective les données pour optimiser les actions et en faire des recommandations très précises.

 

6. Social Media Marketing Manager

Travailler son identité de marque et sa visibilité est au cœur des problématiques marketing. D'où l'importance du social media marketing manager, « un profil plus senior, dirigeant généralement une équipe de community manager et qui intervient pour mettre en place la stratégie de présence et façonner le discours de la marque sur les différents medias », témoigne Isabelle Le Gall. Son objectif : gérer les contenus selon les publics pour créer des interactivités avec les consommateurs ou les autres entreprises, en partant de l'analyse de l'existant jusqu'aux recommandations.

 

7. Digital analyst

Côté compétences, l’analyse de données et la performance analytique sont plus que jamais demandées. « Le mix data/marketing, c’est la bonne recette du moment ! Ces profils commencent à intéresser fortement les annonceurs, les agences et les prestataires de conseil », assure Adrien Bignon. Le Digital Analyst s'inscrit parfaitement dans cette tendance. « Un profil transverse très recherché plutôt par les pure players, les e-commerçants et les groupes medias qui œuvrent autant sur l'acquisition que sur la transformation et la fidélisation », précise Isabelle Le Gall.

 

>>Retrouvez les offres d’emploi Cadremploi en marketing

>>Retrouvez les offres d’emploi Cadremploi en communication

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+