1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité métiers et régions >
  4. Marketing-communication : comment réussir le virage digital ?

Marketing-communication : comment réussir le virage digital ?

marketing-communication--comment-reussir-le-virage-digital-

Benjamin Dusaussoy

06/06/2016

Marketing et Communication

Entreprendre et surtout réussir sa transformation digitale est indispensable pour les marketeurs et les communicants. Mais en matière de digital, la connaissance ne suffit pas. C'est avant tout la pratique qui prime ainsi que l'apprentissage permanent. Voici les 4 quatre leviers à activer de toute urgence !

« Le train du digital prend un peu plus de vitesse chaque jour. Or, plus il va vite, plus il sera difficile de monter en marche », témoigne Franck Perrier, fondateur et dirigeant de la Digital Academy. Pour Claire Romanet, fondatrice du cabinet du recrutement Elaee, c’est « muter ou mourir. C'est un peu la même chose qu'avec l'arrivée de la Publication assistée par ordinateur (PAO) pour les graphistes il y a 20 ans, qui avait soulevé de nombreuses inquiétudes. Mais cela s'apprend. »

 

Apprendre soi-même

Comment ? D'abord en y accordant un minimum d'intérêt personnel. Franck Perrier propose ainsi de « réaliser de la veille avec l'aide d'un outil de curation à l'instar de Scoop.it. Et ce afin de récupérer des informations et comprendre les actualités du secteur. » L’autre possibilité consiste à suivre les formations gratuites dispensées par Google sur les thématiques actuelles, regarder des tutoriels vidéo, suivre des MOOC gratuits ou payants pour obtenir une certification afin de mettre en avant ses connaissances digitales.

 

Expérimenter en entreprise

En dehors comme au sein de l'entreprise, il est difficile d'échapper au spectre du digital. « Côté candidat, le meilleur moyen est d’élargir son activité sur ces sujets et de se jeter dedans en aller plus loin que sa fonction, note Adrien Bignon, responsable du pôle digital pour le cabinet de recrutement Mushroom. Il faut prendre part aux projets liés au digital au sein de son entreprise ou les proposer s’il n’en existe pas. » Autre option en interne : « se servir des plus jeunes comme tuteurs pour découvrir de nouvelles technologies, en échange d'un savoir-faire transmis en retour », glisse Claire Romanet.

 

Se former en continu

« Les organismes de formations comme les grandes écoles surfent sur la dynamique de la transformation digitale », concède Isabelle Le Gall, consultante en recrutement digital chez Robert Walters. Au sein d’HEC, de l’EDHEC, de l’EM Lyon ou de l'école Léonard de Vinci, sur plusieurs jours ou quelques mois en continu, les parcours sont nombreux pour asseoir ses compétences sur des outils, apprendre à optimiser sa visibilité sur les réseaux sociaux, s'initier au multicanal ou appréhender la création de trafic d'un site. Même si, comme le précise Isabelle Le Gall, « le meilleur moyen d'apprendre reste la pratique. »

 

Assurer son personal branding

Face à un secteur qui se redessine en permanence, se confronter à la réalité du terrain est la première source de formation. Soigner sa communication en ligne se révèle être une manière idéale d'entrer dans le vif du sujet. Pour se lancer, Franck Perrier ne manque pas de pistes : « créer un compte Twitter, optimiser son profil LinkedIn, y publier des informations et en relayer d'autres, commenter la vidéo du dernier TedX sur YouTube, acheter sur un site e-commerce et créer un compte Paypal, se rendre sur Instagram si vous aimez la mode ou sur Pinterest pour la nourriture... ». Une manière aussi de combattre les a priori. « Se dire "j'ai 40 ans, c'est terminé car je ne sais pas me servir de Twitter " est une énorme erreur. On ne demande pas à un directeur de communication de tweeter toute la journée mais au moins d'en connaître la mécanique et de prendre en compte les enjeux que cela soulève », ajoute Claire Romanet.

Car au final, comme l'explique Christophe de Bueil, ‎directeur de la pratique digitale pour Robert Half, « en France, nous recrutons à partir d’un diplôme, même après 8-10 ans d'expérience. Avoir fait une bonne école restera encore longtemps l'un des principaux critères de sélection. Or, la double casquette digitale et expérience traditionnelle est très valorisante. Il s'agit de candidats bankable qui n'auront aucun problème à trouver ou changer d'emploi. »

 

Retrouvez nos formations digitales en marketing-communication

6

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Bruno DUBOIS, BrunoBib

13/06/2016

à 09:59

Bonjour,

Toujours la même dichotomie entre le déclaratif et la réalité de la part des chasseurs : " Il s'agit de candidats bankable qui n'auront aucun problème à trouver ou changer d'emploi. ». J'ai cette double expertise, je connais très bien le digital d'un point de vue marketing (et non technicien) et j'ai un parcours dans le marcom classique France et international. Or les chasseurs français ne considère même pas mon dossier au contraire des chasseurs anglo-saxons qui, eux, considèrent mon parcours comme un vrai plus en matière d'expérience à apporter à une entreprise.
Bonne journée, Bruno

> Répondre

Maura Fenotti

11/06/2016

à 18:13

également en formation continue en marketing digitale au cnam, j'ai apprécié l'enseignemeent de qualité et pragmatique. La formation m'apporte les connaissances de communications et de marketing électronique que je cherchais comme complément à mon parcours et l'organisation de la formation est compatible avec un emploi à plein temps.

> Répondre

Isabelle #CNAM

11/06/2016

à 10:44

En formation continue, comme le dit Stéphanie dans un commentaire précédent, il y a aussi les excellentes formations dispensées par le CNAM: à distance ou en présentiel, à Paris et dans la France entière.
Les enseignants sont de vrais professionnels qui nous partagent leurs expériences et les cours permettent une introduction au marketing (cf. Certificat Communication et Marketing) ou une spécialisation (cf. Certificat E-commerce et E-marketing). Le tout en cours du soir, ce qui permet de travailler en entreprise et se former simultanément!

> Répondre

Stephanie #CNAM

10/06/2016

à 08:58

Oui Pascaline. Et le certificat E-marketing du CNAM nous aide fortement dans cette tache : acquérir une triple culture technique, marketing et managériale

> Répondre

Stephanie #CNAM

10/06/2016

à 06:38

Oui Pascaline. Et le certificat E-marketing du CNAM nous aide fortement dans cette tache : acquérir une triple culture technique, marketing et managériale

> Répondre

Pascaline #CNAM #ESC130

09/06/2016

à 22:22

Tout à fait d'accord ! Mais il ne suffit pas d'acquérir des compétences digitales et prendre la marche de la transfo digitale, il faut aussi convertir ses collaborateurs à la pensée 2.0, et là, c'est une sacrée paire de manches !

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte