Cadremploi.fr  > Actualités > L'actualité métiers et régions > Partager des tapas avec les recruteurs du Sud-Ouest

Partager des tapas avec les recruteurs du Sud-Ouest

partager-des-tapas-avec-les-recruteurs-du-sud-ouest

Tapas’1 Job, c’est un événement convivial pour rencontrer des recruteurs, réservé aux personnes arrivées dans une région pour rejoindre leur conjoint. Née à Agen, l’initiative a fait des petits à Bordeaux, Toulouse, Béziers, Dax, Biarritz…

Rencontrer des recruteurs autour de tapas et d’un verre de vin ? Ce concept aussi convivial ne pouvait être conçu qu’au soleil. C’est sous l’impulsion de Fabienne Nobecourt, une des membres de la Jeune Chambre économique d’Agen, qu’est née Tapas’1 Job en 2009. Cette dernière avait suivi son mari dans le Lot-et-Garonne.

« Elle laissait derrière elle son ancien emploi et se trouvait dépourvue dans sa nouvelle recherche. Elle a constaté que, dans la région, tout fonctionne par réseau », développe Charlotte Fraiche, présidente de la Jeune Chambre économique d’Agen. Tapas’1 Job veut remédier à ce problème. Les nouveaux Agenais en recherche d’emploi sont invités, dans un bar privatisé pour l’occasion, à rencontrer les recruteurs du secteur.

 

Permettre l’installation durable des couples

Depuis 2009, une édition est organisée chaque année dans la ville d’Agen. Les conditions de participation sont assez strictes, car l’objectif est clair : permettre aux couples de deux actifs de s’installer dans la ville. Alors, il faut prouver à l’inscription qu’on est installé depuis moins de trois ans dans la ville, avec un conjoint en poste, ou alors que l’on compte s’y installer dans le but de rejoindre sa moitié. Autre exigence : être titulaire au minimum d’un bac +2. « Nous sommes obligés de prendre en compte certains critères, car l’action est de plus en plus populaire », admet Charlotte Fraiche. En 2014, ils étaient 35 candidats. 42 en 2015.

En face, on rencontre des entreprises et d’autres acteurs de l’économie locale. « Certaines entreprises participent car elles ont des postes à pourvoir, mais d’autres partenaires veulent tout simplement apporter leur aide », décrit Charlotte Fraiche. À Tapas’1 Job, les candidats apportent CV et lettres de motivation, et doivent se préparer à réseauter. S’ils ne décrochent pas de postes à l’issue de l’événement, ils peuvent se faire des contacts, recevoir des conseils, et être mieux informés sur leur nouveau marché de l’emploi.

 

Une action bien développée dans le Sud-Ouest

L’action a eu tellement de succès qu’elle a fait des petits. D’abord dans les villes alentour : Bordeaux, Toulouse, Béziers, Dax, Biarritz… Pour connaître toutes les dates, rendez-vous sur la page Facebook Tapas’1 Job, ou renseignez-vous auprès de la Jeune Chambre économique de la ville dans laquelle vous vous installez. Il y a de fortes chances pour que le dispositif y soit déployé, puisqu’il a été élu projet national.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+