1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'actualité métiers et régions >
  4. Postuler dans une boîte qui ne recrute pas

Postuler dans une boîte qui ne recrute pas

postuler-dans-une-boite-qui-ne-recrute-pas

Sylvie Laidet

27/01/2012

La boîte de vos rêves ne recrute pas ? Vous êtes surmotivé et compétent, mais vous ne savez pas si M. le DRH a besoin de vous dans l'immédiat ? Ce n'est pas parce que c'est la crise que ce dernier est à l'abri d'un coup de cœur. Voici comment le démarcher.

L'idéal, c'est de croiser, en personne, des représentants de l'entreprise qui vous intéresse. Ce n'est pas en restant cacher derrière votre ordinateur que vous aller chasser le recruteur difficile. Les salons professionnels où se présente la boîte en question est un lieu incontournable de votre chasse. « Quand je suis sur un salon professionnel ou grand public, j'apprécie que des candidats viennent échanger sur notre business, se projettent dans notre entreprise et nous fassent savoir qu'ils sont disponibles pour venir travailler chez nous », remarque Nicolas Rohr, co-fondateur de la marque de baskets équitables Faguo.

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux professionnels type Viadeo et LinkedIn représentent une formidable opportunité d'échanger avec des opérationnels qui vous intéressent. Mais attention, on ne leur envoie pas son CV brut de décoffrage. « Pour bien réseauter, mieux vaut demander un conseil plutôt qu'un service, surtout lorsqu'on connait la personne depuis peu », assure Mustapha Benkalfate, directeur de www.jobtimise.com. Proposez donc une info pertinente liée au business de votre interlocuteur. Ce n'est que dans un deuxième temps, que vous pourrez lui faire part de votre intention de postuler.

Proposer du concret

Côté CV, pour marquer des points auprès d'un recruteur qui n'a pas (encore) besoin de vous, vous devez lui apporter une compétence immédiate. Une valeur ajoutée dont finalement il n'aurait pas intérêt à se passer. « Récemment, l'un de nos consommateurs a posté sur notre page Facebook un message dans lequel il regrettait que les flash codes imprimés dans nos chaussures ne soient pas compatibles avec une application mobile. Sa remarque a fait mouche. En conclusion, il en a profité pour nous dire qu'il souhaitait postuler chez nous, notamment pour développer cette applicatif », raconte Nicolas Rohr, qui était à deux doigts d'anticiper sur son budget pour recruter le jeune homme.

Ce dirigeant a également apprécié le risque pris par un candidat commercial. « Pour nous montrer l'étendue de son carnet d'adresses, il nous a donné 20 contacts qualifiés de clients potentiels. Ainsi, il nous a prouvé ses compétences. Nous l'avons recruté dans la foulée », se souvient-il.

Se projeter dans l'entreprise

Vous avez décroché un entretien ? Si, lors de ce dernier, un recruteur arrive à vous imaginer au sein de son entreprise, c'est gagné. « Pour le candidat, cela suppose de se projeter dans le poste, de s'être renseigné au maximum. Bien des candidats prétendent rêver de travailler au sein d'une entreprise mais se montrent incapables d'expliquer les raisons objectives de ce désir. C'est la différence entre fantasmes et objectifs. Il faut assurer une prestation hors du commun pour forcer les portes », assure Mustapha Benkalfate. Vous devez donc connaître l'activité de l'entreprise visée, ses clients, son actualité, sa stratégie... sur le bout des doigts. Sans oublier d'illustrer votre valeur ajoutée. Exemple : « J'ai vu que vous aviez cette université comme client, voilà ce que je vous propose pour satisfaire ce client... ». Un candidat quasi opérationnel, c'est presque irrésistible, non ?

Se montrer disponible

Et puis rappeler vous, s'il n'y a pas de poste à pourvoir pour l'instant, un congé parental, un congé maternité, un arrêt maladie... sont si vite arrivés. C'est donc au pied levé que l'employeur risque de rechercher votre profil. Montrez-vous donc ultra disponible. Même pour des remplacements de courte durée.

Sylvie Laidet © Cadremploi.fr

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

PICQ Jean-François

14/02/2012

à 16:00

Bonne analyse de la situation et conseils pertinents : trop de candidats postulent pour un job sans avoir fait aucune recherche ni enquête sur le Groupe qu'ils rencontrent : c'est souvent une preuve de manque d'intérêt et de curiosité sur leur futur employeur !!

> Répondre

tralala

14/02/2012

à 15:59

Rien be bien nouveau sous le soleil ! Moi j'ai un master en Lettres et je ne trouve pas de travail en salles de marché ! Abusé les banques, sérieux.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte