Rhône-Alpes : le chouchou des cadres

Yves-Marie Vilain

Ils l'aiment nos cadres, cette région Rhône-Alpes. Ce gigantesque tissu économique demeure en pôle position dans leur cœur, autant pour sa qualité de vie que pour ses emplois, selon l'étude du cabinet Managing. L'occasion de revenir, point par point, sur les forces incontestables de cet Eldorado.

Le palmarès des régions les plus attractives de France pour les cadres, mené par le cabinet Managing et Provemploi, hisse cette année encore la région Rhône-Alpes en tête. Lyon y culmine, loin devant les autres villes régionales. « Deux critères reviennent : la qualité de vie et l'attractivité économique », souligne Antoine Colson, Commissaire général du salon Provemploi.

Une économie diversifiée et étendue

Ce mastodonte géographique s'impose comme un tissu économique très diversifié. De nombreux groupes qui recrutent y ont implanté leur siège, dans des secteurs variés. A l'image du groupe April pour la banque-assurance, ou de BioMérieux groupe pharmaceutique, dont les entités sont disséminées sur tout le territoire (PasteurMérieux, Boiron, Bioménis...). De grandes enseignes internationales viennent y greffer leurs branches : c'est le cas de Yahoo, propriétaire d'un centre de recherche à Grenoble.

« Le cas Technip est un symbole très fort du type de délocalisation interne qui peut s'opérer dans la région, observe le Commissaire général. Ce groupe d'ingénierie du bâtiment et des infrastructures a fait le pari de concevoir des usines, des plateformes ou autres, depuis Lyon, puis d'exporter ses chantiers partout dans le monde Une mobilité locale pour un rayonnement international. »

Un incroyable dynamisme local

Marie-Laure Chassériau, de la Chambre de commerce et d'industrie Lyonnaise, explique que « la ville et sa grande agglomération bénéficient d'un atout local considérable grâce à son Agence pour le développement économique de la région lyonnaise (Aderly). Cet organisme accompagne et mène à bien les différents projets d'implantation ou d'expansion d'entreprises étrangères, notamment dans le domaine des technologies propres et des biotechnologies.

Aussi, la région compte de nombreuses entreprises spécialisées, en excellente santé, qui recrutent des cadres à travers tout le territoire. Tel est le cas d'enseignes comme Tenesol, fabriquant d'énergie photovoltaïque. Ou encore de Ossabois, un constructeur de maisons en bois, de Wurt et Berner, experte dans l'équipement du bâtiment ou de la multinationale Plastic Omnium, équipementier automobile et acteur de l'environnement. Grenoble est connu pour son dynamisme informatique et technologique, à l'image de Minalogic, pôle de compétitivité qui attire tous les grands leaders mondiaux. Le secteur de la domotique se développe également en Savoie, avec Somfy, spécialiste des stores et de tout ce qui touche à l'automatisme de la maison.

« Chacun y trouve son compte »

Pas étonnant dans ce contexte que 33 % des cadres interrogés - majoritairement des cadres supérieurs - sont attirés par les opportunités qu'offrent ce carrefour d'emploi. « C'est une région qui fait moins peur en matière de salaires que d'autres, affirme Antoine Colson. Lyon fait rêver les parisiens, car le secteur tertiaire offre d'avantage de possibilités dans des domaines comme la communication et le conseil par rapport à des régions comme l'Ouest, pourtant géant économique ».

Si l'on en croit le Commissaire général de Provemploi, la région attire de nombreux cadres supérieurs, d'anciens consultants ou de profils qui convoitent les PME les plus dynamiques. En somme, des salariés à la recherche d'une destination plus tendance. « Rhône Alpes fait aussi venir des étudiants des quatre coins de France, à qui elle assure souvent un emploi. C'est aussi une région qui connaît des migrations intra- régionales très fortes. » Et de citer le cas du géant Volvo Truck, qui a subi de plein fouet la crise, et dont la majorité des employés n'a pas eu à quitter le territoire pour se recycler, tant l'activité professionnelle y est diversifiée. « On peut partir de cet exemple pour affirmer que tout le monde y trouve son compte » affirme t-il confiant.

Yves-Marie Vilain
Yves-Marie Vilain

Vous aimerez aussi :