Cadremploi.fr  > Actualités > L'actualité métiers et régions > Titulaire d'un doctorat : faites carrière en entreprise

Titulaire d'un doctorat : faites carrière en entreprise

titulaire-dun-doctorat--faites-carriere-en-entreprise

Les titulaires d'un doctorat, quelle que soit leur spécialité, sont de plus en plus recherchés par les entreprises. Créativité, sens de l'innovation, capacité à résoudre des problèmes complexes...Les docteurs ont plus d'une corde à leur arc pour faire une brillante carrière dans le privé.

Le temps où les thésards avec comme seule perspective de travailler à l'Université semble bel et bien révolu. Encore faut-il qu'ils en soient persuadés. En effet, ils sont très nombreux à ne pas avoir conscience de la valeur de leur diplôme, bien qu'il s'agisse du grade le plus élevé décerné par le système éducatif. Trop souvent, les docteurs souffrent d'un complexe d'infériorité à l'égard des jeunes dip' issus d'une école de commerce ou d'ingénieurs. A tort, selon plusieurs spécialistes.

Les docteurs sont les moteurs de l'innovation...

« Les sujets simples ont déjà été résolus » et « les sujets d'aujourd'hui et de demain demandent de plus en plus d'expertises et de maitrise des processus de recherche scientifique », explique Michel Neuwels, directeur du recrutement et relation Ecoles et Universités du pôle R&D chez L'Oréal.

Des exigences qui ont amené le pôle recherche et innovation du groupe a recruté jusqu'ici 30 % de docteurs parmi ses cadres. Mais ce n'est qu'un début. « Nous allons recruter plus de 100 cadres dans les deux prochaines années et une majorité seront des docteurs. Ils sont les plus à même de garantir la créativité et l'innovation pour développer de nouveaux produits et donc de nouveaux marchés », poursuit Michel Neuwels, par ailleurs titulaire d'un doctorat en chimie. Les postes concerneront autant les docteurs en science de la matière (chimie, physique), en science de la vie (biologie, physiologie, génétique) qu'en sciences économiques et sociales (réglementation et propriété intellectuelle).

...capables d'apprendre en continu

Chez Alma consulting group, les docteurs sont également bien représentés. Ce cabinet de conseil opérationnel en réduction des coûts en compte 61 sur 150 auditeurs opérationnels. « Ces profils sont avant tout recrutés pour leur très grande adaptabilité, leurs capacités rédactionnelles, organisationnelles et d'implication dans le travail, mais surtout pour leur formation permettant d'apprendre, d'analyser et de comprendre en continu », souligne Christophe Cinquin, docteur en Science et directeur au sein du pôle innovation.

Des raisons qui poussent d'autres entreprises à vouloir recruter des docteurs à l'instar d'Air France. Jusqu'ici la compagnie a principalement eu recours à des collaborateurs issus de Polytechnique, Centrale ou de grandes écoles de Commerce avec à la clé une reproduction des cadres déjà en place.

Des profils atypiques pour une meilleure diversité

« Ce système nous a donné une grande cohésion par le passé. Mais cette homogénéité nous dessert aujourd'hui. Dans un contexte d'ouverture sur le monde, « le conservatisme n'est peut être pas la meilleure des solutions et nous nous devons d'être un peu plus innovant », avance Bertrand Lebel, directeur général adjoint organisation durable d'Air France. Un changement qui passe par l'embauche de profils plus atypiques, avec un niveau d'expertise que les filières traditionnelles n'ont pas, poursuit le docteur en physique.

Son parcours professionnel comme celui de Michel Neuwels sont également la preuve que les docteurs peuvent accéder à des postes de mangers et non pas seulement à des postes hyperspécialisés.

 

Autres articles du dossier :

Titulaire d'un doctorat : faites carrière en entreprise

« Le doctorat est moins reconnu en France qu'ailleurs »

Les ingénieurs font de l'ombre aux docteurs

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+