"Tang ping" ou "rester couché" : le hashtag de désespoir des jeunes chômeurs en Chine

Sylvia Di Pasquale

En Chine, environ 20% des moins de 24 ans sont au chômage à cause du ralentissement de la croissance économique. Ils expriment leur désillusions sur les réseaux sociaux via le hashtag "Je reste couché" ou "tang ping" qui avait déjà servi en 2021 pour exprimer un refus du travail intensif. Un reportage des correspondants de France 24 à Shangaï leur donne la parole.
Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :