Marie-Françoise Damesin (Renault-Nissan-Mitsubishi) : "Mon parcours n'est pas une exception"

Publié le 12 septembre 2017 Sylvia Di Pasquale

[Vidéo] Passée par l'organisation, la vente et la communication, la DRH de l'Année 2017* revient sur les parcours évolutifs, qu'elle estime trop souvent méconnus, proposés par le groupe Renault et l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi dont elle dirige les Ressources humaines. Elle revient aussi sur les 1800 recrutements prévus en 2017.

Pour sa 8e saison, l'émission d'interviews de DRH passe en live. Diffusée le 5 septembre dernier, la lauréate 2017 du prix du *DRH de l'Année, co-organisé par Cadremploi, Hudson et Le Figaro Economie, s'est prêtée au jeu des questions/réponses en direct.

Marie-Françoise Damesin, DRH du groupe Renault et DRH de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi a répondu à vos questions sur l'intérêt de postuler pour rejoindre cette grande maison.

Bastien : Quels aspects ressortent dans les candidatures que vous recevez ?

Cadremploi : combien de cadres comptez-vous recruter en 2017 ?

Guillaume : dans quel domaine le groupe Renault recrute le plus ?

Cadremploi : le groupe propose-t-il des organisations du travail qui répondent aux attentes des jeunes ?

Cadremploi : vous n’avez eu que 3 employeurs dans votre parcours, conseillez vous aux jeunes de rester fidèles à leur employeur ?

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :