Stéphane De Groodt, humoriste : "Le recrutement, c’est cruel"

Publié le 03 février 2014 La rédaction Cadremploi

Chaque semaine, David Abiker parle entretien d’embauche avec une personnalité. Stéphane De Groodt, humoriste belge au cogito survolté, fait le point sur l’univers impitoyable du recrutement. Pour rire ?

   

Stéphane De Groodt… sur le Bloc Notes de David Abiker

- Précis

- Généreux

- En retard

- Bienveillant

Impression générale

Pour ceux qui ne le connaissent pas, Stéphane De Groodt est Belge, humoriste, après une première vie de pilote de course automobile. Nous avons eu l’idée de l’interviewer car il réalise pour le CIC une série parodique sur l’entretien d’embauche : « On vous rappellera ». Autant vous dire que j’ai eu très envie de « revenir vers lui » quand j’en ai découvert le titre. En fait, il n’y a pas tant de différences que ça entre l’entretien sérieux que j’ai eu avec De Groodt et ceux qu’il invente pour le CIC. Dans la vie comme à la scène Stéphane est rattrapé par les mots. Ainsi quand il parle de la motivation, de ce qui le pousse à avancer, l’ancien pilote utilise le mot "moteur" et s’en étonne quand on le lui fait remarquer. De Groodt joue avec les mots qu’il attrape et vous renvoie comme des balles de tennis sans toujours s’en apercevoir. Pourtant, l’enjeu du choix est quelque chose auquel Stéphane est sensible. Il a du chercher des sponsors quand il était pilote, il a du passer des castings et doit encore aujourd’hui choisir quand il cherche des collaborateurs pour un film ou un projet. Et, là encore, les mots reviennent. Recruter pour lui c’est choisir, mais c’est aussi choisir d’être choisi. « Il y a des mots comme ça qui font partie de moi », dit-il pour justifier ces formules qui lui viennent naturellement et presque malgré lui. Après le "moteur", vient "l’essai", la course auto décidément… Bref, il est difficile de couper De Groodt, non pas parce qu’il est long ou qu’il dit trop de choses, mais simplement parce qu’il vous donne envie de l’écouter et qu’on aime saisir chez lui l’origine des mots qui lui viennent comme autant de surprises qu’on n’attendait pas. Voilà pourquoi nous vous avons réservé la quasi-intégralité de cet entretien de recrutement.

La rédaction Cadremploi
La rédaction Cadremploi

Vous aimerez aussi :