1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. Cadremploi TV >
  4. Le Club emploi >
  5. Céline Gallet (Van Cleef and Arpels) : Joailler recrute "pierres de caractère"

Céline Gallet (Van Cleef and Arpels) : Joailler recrute "pierres de caractère"

celine-gallet-van-cleef-and-arpels--joailler-recrute-pierres-de-caractere

Sylvia Di Pasquale

12/11/2013

Jusqu'ici réservée aux professionnels du sérail, la haute joaillerie souhaite s'ouvrir aux cadres venus d'autres secteurs. Céline Gallet, la DRH de Van Cleef and Arpels, explique comment certains "entretiens pour rien" débouchent sur un coup de cœur. Et une embauche.

C’est un univers secret. Un monde où l’on se coopte et se recrute entre soi. N’entre pas dans la haute joaillerie qui veut. Mais pour Céline Gallet, DRH de Van Cleef and Arpels, ce monde doit s’ouvrir, « c’est mon combat ». Passée par les télécoms et la vente directe, elle sait ce qu’un cadre d’un autre secteur peut apporter à la vénérable maison française plus que centenaire. Française, Van Cleef l’est par ses fondateurs ; et d’ailleurs on est prié de dire « Van Clèfe ».

Des entretiens « pour rien »

Même si le joailler appartient depuis treize ans au groupe international Richemont et se retrouve en (bonne) compagnie aux côtés de Cartier, Jaeger Lecoultre ou Montblanc. Rien que des marques de luxe, mais la DRH n’en démord pas : l’ouverture c’est son dada. Jusqu’à faire « des entretiens pour rien », à recevoir des candidats qui ont spontanément envoyé leur CV, même s’il n’y a pas de poste à la clé. « Cela nous permet de constituer un vivier et de recruter de façon très réactive le moment venu. » Y compris des « pierres de caractère », des personnes singulières à la technicité ou à l’état d’esprit serti pour cette Maison. « Comme cette directrice du marketing de la zone Europe, embauchée suite à une rencontre alors qu’un tel poste n’existait pas encore chez nous. »

Un esprit start-up de… 107 ans

Mais l’ouverture est-elle possible dans une entreprise de 107 ans, patriarcale et soumise à de fortes contraintes de sécurité, où tous les CV sont passés à la loupe, où l’on exige un extrait de casier judiciaire avant d’entrer ? Céline Gallet en est persuadée : « Notre état d’esprit, c’est celui d’une startup de 107 ans. Une Maison forte de son histoire mais où tout est à créer encore. » Une startup qui emploie tout de même 300 personnes en France, près d’un millier de par le monde et se retrouve au sein d’un groupe helvète fondé par un Sud-Africain. Un groupe, enfin, où les passerelles fonctionnent puisque, chez Van Cleef, plusieurs cadres sont des transfuges de Cartier notamment.

Des besoins de cadres et d’ouvriers très qualifiés

Pas vraiment un profil de jeune pousse. Mais Céline Gallet l’affirme : « Notre structure est légère et réactive. Pour nos recrutements aussi, nous fonctionnons en mode collaboratif. Et cela peut aller très vite. Mais si l’un de nous hésite sur un candidat, on ne le prend pas. » Un état d’esprit qui lui permet de recruter à sa façon une quarantaine de personnes chaque année (ainsi qu’une vingtaine de CDD). Des jeunes, des expérimentés, des cadres (pour ses métiers de la communication, du digital ou de la finance en ce moment) comme des ouvriers joailliers ou des polisseurs. Tous ont un point commun : un CV sans le moindre mensonge. Vérification oblige.

Sylvia Di Pasquale © Cadremploi.fr

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

fouz

24/11/2013

à 13:06

Bonjour,

parfois nous avons besoin qu'un recruteur détecte en nous ce qu'on ne peut décrire.
On a tous au moins quelque chose de bien à donner.
Merci pour le coté humain de certaines entreprises

> Répondre

aline

20/11/2013

à 12:38

bonjour enfin des entreprises qui reconnaissent que la personne vaut mieux qu un bout de papiers

merci

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte