1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. Cadremploi TV >
  4. Le Club emploi >
  5. "Des embauches massives de jeunes dans le CAC 40"

"Des embauches massives de jeunes dans le CAC 40"

des-embauches-massives-de-jeunes-dans-le-cac-40

Sylvia Di Pasquale

08/11/2010

Le président du cabinet de recrutement Michael Page en France est le premier invité du Club emploi. Intentions d'embauches de cadres, aide aux chômeurs, emploi des jeunes, il passe en revue l'actualité sociale.



Une entreprise sur deux déclare vouloir embaucher au moins un cadre au 4e trimestre. Une bonne nouvelle pour l'emploi et les cabinets de recrutement.

Les cadres retrouvent le sourire et Fabrice Lacombe aussi. Son optimisme, le président de Michael Page en France, le doit au retour d'affection des entreprises pour les cadres, qui se répercute sur son propre chiffre d'affaires, en hausse depuis le début de l'année 2010. « Gelés l'an passé, même les recrutements de jeunes diplômés sont repartis à la hausse, » précise le spécialiste des ressources humaines. « Les grandes entreprises du Cac 40 et les sociétés d'audit et de conseil notamment embauchent à nouveau massivement des jeunes ».

 

Le recours aux candidats en poste, plutôt qu'au chômage est un réflexe en perte de vitesse. Grâce à la crise.

Les mentalités des entreprises évoluent, indéniablement. Si, avant la crise, les recruteurs privilégiaient dans leurs embauches les cadres en activité, ils voient aujourd'hui les chômeurs d'un autre œil. « Une certaine forme d'empathie se développe dans les services de ressources humaines. Car tout le monde a subi une période d'activité dans sa vie professionnelle, tout le monde connaît quelqu'un dans cette situation ». Les cadres en recherche d'emploi seraient donc devenus des candidats comme les autres.

 

Dans son récent rapport, Jacques Attali prône un « contrat d'activité à durée indéterminée » pour les demandeurs d'emploi. Une bonne idée pour le patron de Michael Page.

« C'est l'avenir. Etablir un contrat avec une personne sans emploi qu'il faut réorienter vers une filière porteuse est utile ». Le cabinet de Fabrice Lacombe, au travers de ses activités liées à l'intérim participe déjà à des réflexions sur des dispositifs de transition professionnelle.

Christine Lagarde l'a dit : « les femmes projettent moins de libido, moins de testostérone dans les affaires ». Pour l'homme Fabrice Lacombe, ce n'est qu'une provocation.

Le Club Emploi sélectionne chaque semaine une question posée par un internaute. Et celui-ci a voulu faire réagir notre invité sur la petite phrase lâchée par la ministre de l'Economie. Sortant du politiquement, et féministiquement, correct, sa réaction tient en trois mots : « stéréotypé », « caricatural » et « réducteur ». Avant de conclure qu'il s'agit, sans doute, d'une volonté de « provoquer, afin de susciter le débat ».

Interview réalisée par Sylvia Di Pasquale © Cadremploi.fr - 8 novembre 2010

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte