1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. Cadremploi TV >
  4. Le Club emploi >
  5. Laurent Graciani, DRH ingénieurs du groupe Alten : "Nous ne recruterions pas Iron Man"

Laurent Graciani, DRH ingénieurs du groupe Alten : "Nous ne recruterions pas Iron Man"

laurent-graciani-drh-ingenieurs-du-groupe-alten--nous-ne-recruterions-pas-iron-man

Sylvia Di Pasquale

07/09/2015

Le DRH d'Alten explique avec malice pourquoi il ne recruterait pas le génial inventeur Tony Starck, héros du blockbuster Iron Man, qui ne sait pas… travailler en équipe. Une des qualités clés pour rejoindre les 1200 ingénieurs que l’entreprise doit encore intégrer d'ici la fin 2015.

Pas facile de rester dans l’ombre, d’être à l’origine d’inventions qui vont rapporter lauriers et commandes à d’autres. C’est le lot des sociétés de conseil en ingénierie qui, à l’instar d’Alten conçoivent les technologies de demain que le grand public, comme les médias, attribuent ensuite à d’autres. Par exemple à Airbus, BMW, Volvo ou Thales, des clients de cette entreprise qui emploie plus de 18 000 personnes dans le monde « dont 90% d’ingénieurs », souligne  Laurent Graciani, ingénieur lui-même, DRH tout particulièrement en charge de ces profils pénuriques.

4

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

rera

10/09/2015

à 15:18

"On recrute des élèves des plus grandes écoles"

... Sérieusement?!!!
Quel étudiant de grande école serait assez fou pour rentrer dans une SSII alors qu'il pourrait se faire directement embaucher dans n'importe quelle grande entreprise ???!!



" Tony Stark est un autiste" WTF?????



"Quels sont les intérêts de venir travailler chez Alten et non chez vos concurrents"
" On travaille avec de grandes entreprises sur des projets très innovants"

Oui comme tous les concurrents d'Alten quoi.....



"Pourquoi travaillé chez Alten plutôt que dans une grande entreprise comme Airbus?"

Ben peut-être parce que comme les SSII existent, les grandes entreprises ne recrutent pratiquement plus et prennent des consultants de SSII à la place. Ces consultants qui, s'ils sont plus cher, peuvent être présent pendant juste la durée d'un projet et puis après on peut les jeter dès que le projet est fini. A la différence d'un ingénieur embauché en CDI.



"Si j'ai une spécialité assez rare, par exemple les ingénieurs logiciel"

Non mais renseignez vous sur votre sujet avant de faire une interview, ingénieurs logiciels c'est ultra général, ce n'est absolument pas une spécialité....

> Répondre

Michel

10/09/2015

à 11:04

Alten est clairement une structure surévaluée.

A nuancer, les postes à pourvoir qui mèneront à un engagement certain et les postes sur lesquels Alten est challengé :)

Aujourd'hui, ce qui permets à Alten de parler de 1200 postes à pourvoir, c'est avant tout, lié à leur réseau commercial, qu'ils affutent depuis des dizaines d'années, heureusement et logiquement, j'ai envie de dire :) au même titre que AKKA ou ALTRAN.

Assurer de garder son emploi, LOL, le turnover chez Alten est bien supérier à 20% et cette boîte est adepte des périodes d'essais renouvellées.

> Répondre

Koulkov

08/09/2015

à 13:58

En même temps, il faudra vraiment s’inquiéter le jour ou Iron Man ira postuler en SSII...

> Répondre

isabel55555

07/09/2015

à 23:18

Mais bien sur j'ai eu un entretien chez alten, l'operationnelle me dit : désolée mais j'ai eu un coup de coeur !

vous devez surtout ressembler aux collaborateurs. Des copies conformes là c'est bien !

Alten degages !

> Répondre

+