1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. Cadremploi TV >
  4. Le Club emploi >
  5. « Pardon » et « bravo », deux mots magiques contre le stress

« Pardon » et « bravo », deux mots magiques contre le stress

-pardon--et--bravo--deux-mots-magiques-contre-le-stress-

Sylvia Di Pasquale

14/11/2011

Pour cet ancien médecin urgentiste devenu chasseur de stress, la générosité au travail favorise le rendement des entreprises. Le pardon et les encouragements font partie des 7 leviers de motivation qu'il détaille dans son dernier ouvrage présenté cette semaine au Club emploi.



La course effrénée dans nos vies professionnelles ? On a du mal à croire à ses vertus. Pourtant, on y éprouve du « bon stress » signale Philippe Rodet, «mais c'est le même que le mauvais. Il protège, rend vigilant. Mais uniquement quand il est rare ». Alors cet ancien médecin urgentiste, reconverti en consultant d'entreprise, pourchasse sa prolifération.

Aux sources du stress

« L'organisme humain peut supporter 5 à 7 sources de stress par semaine. Le problème, c'est qu'aujourd'hui, au travail, on en supporte 50 par jour. » Ces sources, Philippe Rodet les a analysées dans son deuxième ouvrage*. Et tout en haut de son podium, il place la « pression des enjeux », sans hésitation. « Loin devant la charge de travail ou les changements dans l'entreprise ». Pour faire baisser la pression, il s'en va voir les DRH et les chefs d'entreprise, et leur parle de « facteurs de protection », comme les encouragements, la générosité et le pardon. Et le message passe car, en fin stratège, il les présente comme des leviers de motivation.

Chasser les éléments déclencheurs

« Le stress est l'ennemi de la performance, surtout dans une activité intellectuelle. Sanctionner ne sert à rien, sauf à augmenter ce stress dont on veut se débarrasser. Au contraire, pardonner, remercier et encourager, selon une étude canadienne, fait baisser le stress de 30% chez les hommes et de 40% chez les femmes ». Pour faire baisser la pression en entreprise, au-delà du petit compliment, Philippe Rodet conseille d'agir sur l'un de ces éléments déclencheurs et tellement répandu : les objectifs inatteignables. « Il ne faut pas les fixer trop bas, sinon ils produisent de l'ennui. Mais juste au-dessus du niveau de compétences, pas plus. De cette manière, le collaborateur aura une vraie conscience de sa progression et se placera de lui-même dans un état de concentration optimal. »

Agir sur les leviers de motivation

Des objectifs plus justes, du bonheur au travail, des satisfecits et des gestes de pardon. Autant d'ingrédients qui, selon le médecin-consultant, permettraient d'accroître les performances des entreprises en agissant sur 7 leviers de motivation. Sont-elles réceptives à un tel programme ? « Quelques unes ». Certaines le consultent lorsqu'elles sont déjà en situation de crise. D'autres le reçoivent avant car elles savent qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

* Se protéger du stress et réussir, sept leviers de motivation (Ed. Eyrolles).

Sylvia Di Pasquale © Cadremploi.fr - 14 novembre 2011

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte