1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. Cadremploi TV >
  4. Le Club emploi >
  5. Une semaine pour questionner la franchise

Une semaine pour questionner la franchise

une-semaine-pour-questionner-la-franchise

Sylvia Di Pasquale

10/10/2011

Durant toute la semaine, les franchisés accueillent les candidats à la franchise. Une opération organisée dans les enseignes d'une vingtaine de villes françaises.



Certes, les magasins franchisés ont l'habitude d'ouvrir leurs portes tous les matins. Mais du 10 au 16 octobre, ils vont recevoir, en plus de leurs clients, des candidats désireux de se lancer, comme eux, dans la franchise. Des salariés souvent, des chercheurs d'emploi parfois, à qui les 7 000 patrons volontaires vont distiller leurs conseils pour les inciter à se lancer dans l'aventure. Une opération franchise ouverte qui ne va pas concerner les seuls magasins dans la vingtaine de villes qui participe à cette campagne organisée par la Fédération française de la franchise. « Car la tendance lourde, en ce moment, c'est plutôt le service à la personne et aux entreprises, » corrige Chantal Zimmer, déléguée générale de la fédération qui regroupe 60% des franchisés français. Des services qui ne réclament pas forcément de pas de portes ni de vitrine.

« 60% des franchisés gagnent mieux leur vie que lorsqu'ils étaient cadres. »

Mais qu'est-ce qui peut bien pousser ces franchisés à prêcher pour leur paroisse devant des candidats potentiels ? Un intéressement à d'éventuels parrainages de nouveaux franchisés ? Selon Chantal Zimmer, il s'agit surtout d'une soif de reconnaissance. « Ce sont de vrais chefs d'entreprise indépendants mais ils ne sont pas suffisamment reconnus en tant que tels.» Tout en admettant qu'une telle opération est aussi une bonne occasion pour ceux qui veulent prendre leur retraite de trouver un repreneur parmi les candidats potentiels.

Qui sont les curieux qui pousseront la porte des différentes enseignes tout au long de la semaine ? Des cadres majoritairement, en poste ou pas, qui seront ravis d'entendre que « 60% des franchisés gagnent mieux leur vie que lorsqu'ils étaient cadres. » Des hommes, « et, pour 40% d'entre eux, des femmes ». Une cible particulièrement courtisée par les franchiseurs, « car elles sont disciplinées et respectueuses des procédures,» de parfaites ambassadrices de leur enseigne. Les seniors sont de plus en plus nombreux dans ce secteur qui emploie directement 350 000 personnes. L'âge moyen des franchisés atteignait 46 ans en 2010. Un âge en augmentation constant depuis plusieurs années. En raison de vocations entrepreneuriales tardives ou des difficultés du marché de l'emploi des seniors ? Difficile de le savoir, en toute franchise.

Sylvia Di Pasquale @ Cadremploi.fr


Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+