JT de l’emploi : licencié pour un tweet, postulez en Russie, on achève bien les stagiaires…

Sylvia Di Pasquale

Licencié pour avoir cherché du cannabis sur twitter, la Russie cherche ses top managers, un stagiaire de la City décédé après 3 jours de travails quasi ininterrompus… Voici notre sélection d'actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine.

Licencié pour avoir cherché du cannabis… sur Twitter

Un jeune mécanicien canadien s’est vu licencié suite à un tweet adressé à un… dealer de cannabis : « j'ai besoin d'un joint ou deux pour tenir jusqu'à la fermeture ». L’énormité de cette déclaration vient rappeler que, un fil tweeter étant public et donc accessible aux employeurs, mieux vaut peser ses mots avant de les publier partager avec les 500 millions de twittos du réseau…

Top managers étrangers, postulez en Russie

Vous êtes cadre expert ou dirigeant ? C’est le moment de postuler. Le gouvernement russe vient d’approuver un projet de loi visant à simplifier l’obtention d’un visa et d’un permis de travail pour un certain nombre de professions. 59 métiers pénuriques sont concernés dans en priorité dans les secteurs de la finance, de l’énergie, du commerce et de l’informatique. La nouveauté ? La durée des permis de travail serait prolongée pour les profils concernés d’un à trois ans.

On achève bien les stagiaires d’été

Moritz Erhardt, stagiaire chez Bank of America Merrill Lynch, est sans doute mort d’épuisement après avoir travaillé près de 3 jours sans s’arrêter. Une enquête est en cours pour déterminer les causes précises du décès, survenu le 15 août dernier. Mais la polémique sur la culture des horaires extrêmes, en cours notamment à la City, enfle. Témoignages, prises de positions de leurs enseignants et associations dénoncent la compétition sans limite entre les jeunes recrues, encouragée par les entreprises.

Les études brumeuses de l’été

Les scientifiques se posent régulièrement des colles… inattendues. Les deux dernières en date ont fait l’objet de publications cet été. La première, réalisée par les chercheurs de la banque fédérale d’Atlanta, conclut que les fumeurs gagneraient 20% de moins que les non-fumeurs. La seconde, menée par une équipe de Cambridge ayant interrogé pour cela 8000 personnes, calcule que 4 relations sexuelles par semaine... c’est 5% de salaire en plus. CQFD.

Sylvia Di Pasquale © Cadremploi.fr

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :