1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. Cadremploi TV >
  4. L’Invité RH >
  5. On revient vers vous >
  6. Louis Chauvel : Génération mal partie

Louis Chauvel : Génération mal partie

louis-chauvel--generation-mal-partie

David Abiker

24/01/2011

Pour Louis Chauvel, sociologue, les jeunes sont de la chair à chômage. Aujourd'hui, il n'y a plus de place pour les faibles. "Nous sommes dans un monde sans pitié", analyse l'universitaire.

 

Louis Chauvel...sur le Bloc notes de David Abiker

Malicieux
Rusé
Bavard
Buveur de thé
Un poil cabot
Curieux
Tranchant
Drôle

Impression générale

 

Louis Chauvel est sociologue avec un CV long comme le bras. Il y a quelques jours, il a publié ce texte dans Le Monde, ce qui nous a donné l'envie de l'interroger. Bien sûr, Louis Chauvel n'a passé que des oraux universitaires et pas d'entretiens de recrutement. Néanmoins il porte un regard impitoyable sur cette France qui ne recrute pas, celle qui ne fait pas confiance à ses jeunes, pire celle qui les fait fuir et réussir à l'étranger. Pour cette raison, nous lui avons donné un peu plus de temps pour dresser le portrait-robot sociologique du jeune diplômé qui va en baver.

Plus curieux encore, Louis Chauvel nous dresse également le portrait générationnel des recruteurs qui n'embauchent pas ou très peu ou très mal. Qu'est-ce qu'un entretien déloyal ? Que reste-t-il aux diplômés des grandes écoles et des universités à part deux ans de stage et un peu de charisme pour s'en sortir ? Pour beaucoup de jeunes Français, la solution passe par l'expatriation.

Pendant ce temps, la gauche et la droite rêvent à l'emploi, un rêve romantique. Il y a comme une lucidité cruelle dans la manière dont Louis Chauvel parle de tout ça, un désenchantement dur qui lui fait souvent employer le vocabulaire de la guerre économique où le jeune diplômé n'est plus que de la chair à canon. Lentement mais sûrement, derrière ses petites lunettes de polar et son air d'Harry Potter, ce buveur de thé se livre sous vos yeux à un assassinat en règle, celui d'une France qui ne veut pas de sa jeunesse. Bourdieu disait que la sociologie est un sport de combat. A sa façon malicieuse et acide, Louis Chauvel lui donne raison.

David Abiker
David Abiker anime depuis 2009 l'émission « On revient vers vous » diffusée sur Cadremploi.fr. Auparavant, il a travaillé dans les ressources humaines, la communication et la formation avant de signer plusieurs essais et romans. Il sévit désormais en tant que journaliste sur les ondes d'Europe 1 (Des clics et des claques), sur Paris Première (La Grande expo) et est chroniqueur pour Marie-Claire, GQ et Cadremploi.fr. Il a collaboré 7 ans à l'émission de France 5 Arrêt sur images. #
Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte