25 ans et maintenant ?

25-ans-et-maintenant-

Sylvia Di Pasquale

28/09/2015

Le temps s’est diablement raccourci. Aujourd’hui, une entreprise numérique de plus de trois ans est un dinosaure. Alors pensez donc : une boîte qui fête ses 25 ans, qui est présente sur la toile depuis 1996 – avant cette date on se contentait du bon vieux Minitel – ça vous ramène Mark Zuckerberg et son Facebook créé en 2004 à la crèche. Mais ce n’est pas parce que Cadremploi fête son vingt-cinquième anniversaire qu’il faut se moquer des petits jeunes qui débutent. 

Et ce n’est sûrement pas parce qu’on fait son job sérieusement depuis tout ce temps qu’il faut se prendre au sérieux en soufflant ses bougies. Car l’humour est l’un des meilleurs remèdes contre la ringardisation que ce quart de siècle affiché pourrait nous infliger. C’est ce principe actif que nous parsemons dans ces pages hautement sérieuses qui doivent avant tout permettre à chacun de nos visiteurs de trouver l’emploi qui lui convient. Ce qui ne nous empêche pas de penser en écho à ce bon vieux Sollers, que celui qui ne sait pas rire ne doit pas être pris au sérieux.

Ce remède anti-âge est loin d’être le seul. Selon une étude menée par Ipsos à notre demande, Cadremploi ne souffre ni de manque de reconnaissance, ni de pouvoir d’attractivité, ni, in fine, d’utilité. Le site le plus connu des cadres (avec 86 % de notoriété assistée) et aussi le plus fréquenté par les cols blancs, à égalité avec l’Apec, c’est lui.

Et lorsqu’ils sont à la recherche d’un emploi ou en veille, ils sont 83 % à avoir le réflexe jobboard qu’ils consultent toujours avant les réseaux sociaux (48 %). Pas mal pour un ancêtre. La concurrence ? Il y en a une, effectivement, et elle est féroce. Toujours selon Ipsos, les sites comme le nôtre sont en étroite concurrence avec les copains, les connaissances et la famille des chercheurs d’emploi. Tout ce réseau perso dont on sait qu’il est de plus en plus présent. Cette cooptation dont on perçoit l’efficacité. On ne va pas lutter contre la famille et les amis. Même si on espère qu’après 25 ans à vos côtés, on en fait un peu partie.

@Syl_DiPasquale © Cadremploi

Dessin de Charles Monnier

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+