La Position Du Démissionnaire #1 : Ce soir, j’ai shadow pot de départ

Publié le 02 septembre 2019 Sylvia Di Pasquale

[Chronique] Que se passe-t-il avant, pendant, après la démission ? Toujours à l’affût de vos expériences, je partage dans cette nouvelle chronique ce que j’observe et ce que l’on me raconte sur ce sujet hautement tendance.
La Position Du Démissionnaire #1 : Ce soir, j’ai shadow pot de départ

Je ne sais pas vous, mais moi, depuis cette rentrée, je n’arrête pas d’être invitée à des pots de départ. Des copines et des copains qui, suivant les préceptes de Cadremploi, ont démissionné parce qu’ils avaient « l’ambition d’être heureux »... ailleurs.

Sauf que, de plus en plus souvent, le petit mail qui m’intime de rejoindre la bonne copine au bar d’à côté qu’elle a réservé, ou le bon copain au rooftop tellement top qu’il l’a privatisé, arrive de plus en plus tard et s’accompagne d’un étonnant post scriptum :

Surtout n’en parle pas autour de toi.

Comment ? De quoi ? Lili aurait la démission honteuse ? Adrien serait-t-il radin au point de limiter le nombre de convives ? 

En fait, la réalité est beaucoup moins dévalorisante pour les copines et copains, et beaucoup plus révélatrice de l’état actuel de leurs relations à l’entreprise. 

- « Tu comprends, m’a expliqué Lili, j’ai pas envie que les chefs déboulent et gâchent la fête. »

De son côté, Adrien n’a pas de souci avec sa hiérarchie. Lui, c’est plutôt ses collègues et bientôt ex-collègues, avec qui il n’a aucune envie de trinquer.

- « Ces types et ces nanas qui te plantent un couteau dans le dos en te parlant de bienveillance sont capables de venir tout sourire à ton pot de départ, et même d’organiser un Leetchi pour toi, tellement ils sont contents que tu t’en ailles. »

Alors, l’un comme l’autre ont fait dans le secret défense. L’adresse du pot, et sa date, étaient aussi confidentiels que le code nucléaire. Le soir de ce shadow pot de départ, on s’est retrouvé dans les lieux les plus éloignés possibles de leurs bureaux respectifs.

Dans le bar, et sur le rooftop, il y avait certes quelques collègues à eux, mais beaucoup de copains d’autres boîtes et même des collègues de leurs boulots précédents venus les féliciter. Et, surprise, il y avait même de futurs collègues, qui bossent dans leurs nouvelles entreprises. 

Une manière de réunir autour d’eux leur équipe idéale.

@Syl_DiPasquale ©Cadremploi
Dessin de Charles Monnier  

 

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :