1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'édito de Sylvia Di Pasquale >
  4. De quoi les chatbots libèrent-ils le recruteur ?

De quoi les chatbots libèrent-ils le recruteur ?

de-quoi-les-chatbots-liberent-ils-le-recruteur-

Sylvia Di Pasquale

06/11/2017

Appelez les Sam, Marco ou Aloha. Ce ne sont pas les employés du mois mais des chatbots dédiés au recrutement. Un robot qui embauche ? Mais c’est le diable qui s’habille en recruteur, la fin d’un monde, le début des Terminators qui vont tuer le travail. Pas si vite. Ils ne remplacent personne et ne recrutent personne. Ces braves « agents conversationnels » se contentent de renseigner qui veut bien échanger avec eux sur Messenger. Ils automatisent certaines interactions recruteurs-candidats qui peuvent paraître fastidieuses des deux côtés.

Le petit bot de 3X conseil, un cabinet de RH, propose aux candidats de vérifier si l’esprit de la boîte est compatible avec le leur (et non l’inverse). Pour débusquer les félons qui voudraient cacher leur individualisme derrière un faux esprit d’équipe, il leur pose des questions ultra piégeuses. Que choisir à midi ? Rentrer à la maison, ou déjeuner avec des collègues ? Se la jouer perso ou corpo ? Cruel dilemme que seuls les plus rusés peuvent déjouer. Une fois l’exercice, oh combien complexe, réussi, les candidats peuvent passer un pré-entretien en vidéo.

Changement de registre avec « Sam ». Ce rejeton de Mazars, c’est un peu le Spirou du recrutement : un groom d’ascenseur qui s’arrête où l’internaute le souhaite. Au 1er étage, un coach prépare les candidats à leur entretien d’embauche, et au 4e il répond aux questions qu’ils peuvent se poser sur la boîte. Avec « Marco », on change de niveau. Le petit robot du voyagiste Marco Vasco présélectionne les candidats, leur fait raconter leurs vacances, histoire de vérifier qu’ils connaissent le monde et le terrain, avant de les envoyer vers un recruteur de chair et d’os pour un entretien de visu et d’embauche.

On le voit, dans tous ces cas, les bots sont plutôt des gadgets inoffensifs que des éradicateurs de recruteurs. L’usage qui en est fait est autant à l’avantage des candidats que des entreprises qui les déploient. Aux réticents des démarches classiques – millenials ou autres candidats archi convoités par les recruteurs –, ils permettent de candidater de façon ludique. Quant aux recruteurs, les vrais, ils se trouvent face à des candidats déjà informés et mieux préparés pour décrocher le job. En simulant le comportement humain, le bot libère le recruteur de dialogues répétitifs.

Évidemment, la robotique va plus vite que la musique et un jour elle pourrait faire aussi bien, si ce n’est mieux, que l’homme dans tous les domaines. Y compris dans le recrutement. Qui en a envie ?

@Syl_DiPasquale ©Cadremploi

Dessin de Charles Monnier

[Cet article est un éditorial qui reflète le point de vue de la rédaction. Le forum ci-dessous vous permet de le commenter ou d’apporter votre témoignage en lien avec le sujet évoqué, dans le respect des principes éthiques et de savoir-vivre (comprenant l’écriture avec un certain soin). Nous avons hâte de vous lire et vous remercions de votre visite.]

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

toto

14/11/2017

à 14:27

personnellement, je préfère une bonne discussion avec le DRH malgré les éventuels désenchantements de part et d'autre sans aller jusqu'à la parodie des Inconnus du "Tournez Ménages".
Mais voilà, c'est chronophage et le temps, c'est l'argent, hélas....

> Répondre

Tman

07/11/2017

à 16:51

1- la compatibilité d'esprit me semble être un lien réciproque
2- l'esprit d'équipe se mesure t'il à l'heure du déjeuner
3- on n'a qu'une seule occasion de faire une bonne première impression : quid d'envoyer une machine faire cette première impression
réponse A : on s'en fout, parce qu'on est le recruteur
réponse B : Oups j'y avais pas pensé, mais je représente l'entreprise
4- OK mais alors gare au Bot-candidats

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte