1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'édito de Sylvia Di Pasquale >
  4. En cette nouvelle année, kiffe ta life (de bureau)

En cette nouvelle année, kiffe ta life (de bureau)

en-cette-nouvelle-annee-kiffe-ta-life-de-bureau

Sylvia Di Pasquale

05/01/2015

Bien sûr, c’est une bluette, un ouvrage très abordable (même par son prix, puisqu’il ne coûte que 5,99 euros). Seulement voilà, les fêtes sont derrière nous et on a trois mois de sale temps devant, avant que le printemps ne nous montre ses jolies dents. Alors on s’accroche à ce qu’on peut pour un peu de ciel bleu, même à ces 3 kifs par jour de Florence Servan-Schreiber*. L’idée de cette "professeur de bonheur" – c’est sa profession affichée en quatrième de couverture – est toute simple : avec trois petits bonheurs chaque jour, on peut atteindre le grand bonheur tous les jours. Et peu importe qu’en 2014 ce genre de traités bon marché de bonheur sur commande se soit vendu à plus de six millions d'exemplaires, preuve que notre aspiration à l’enchantement est devenu un business.

Alors, on y va, on kiffe sa life de bureau et on se débrouille dès ce matin pour débusquer des petites joies, même là où l’on croit qu’il n’y en a pas. L’idée est de réussir à activer notre « cortex préfrontal gauche à l’origine de nos sensations de bonheur ».

Dans ce déjeuner avec la cheffe, par exemple. Elle réunit toute l’équipe comme à chaque rentrée de janvier et ça nous gave grave. Pensons à la p'tite rillette qu’on va commander. Un truc régressif et gras, qu’on s’interdit pour cause de ringardise affichée et de balance explosée. Du coup, la matinée qui précède le déj’ prend une toute autre saveur. Le kif journalier, version FSS, c’est simple : il suffit d’inverser les pôles. Le négatif devient positif et ce sont des bouffées de bonheur entières qui frappent à la porte.

Comme en ce début d’après-midi, où coincé dans un bouchon, un train en rade ou un métro en carafe, on pense à Jean-Paul Tatillon qui nous attend pour un rendez-vous hypra important. On est en retard, mais on vient d’écouter cette émission de radio qui nous fait du bien, cette chansonnette qui nous chavire à chaque fois et nous ramène à ce petit bout d’été perdu, dans ce camping italien où l’on s’ennuyait jusqu’à l’arrivée de ce garçon tellement con mais tellement italien. De quoi nous rendre capable de supporter toutes les allusions de Tatillon eu égard à notre retard.

Ou encore, en ces temps de retour au bureau, organisons une séance de rangement. Pour virer « les encombrants ». L’effet est garanti. « Une fois qu’il y en a moins […], tout semble neuf parce que réorganisé » promet Floflo.

Ces kifs qui nous font du bien, ces premières gorgées de bonheur, ces petits riens Delermiens ne vont pas nous parer contre les grands emmerdements. Mais ils vont au moins nous les rendre plus digestes en cette nouvelle année qu’il faut escalader. Et ce n’est pas rien.

 

@Sylvia Di Pasquale 

* 3 kifs par jour (et autres rituels recommandés par la science pour cultiver le bonheur), Florence Servan-Schreiber, Editions Marabout.

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

mcl

07/01/2015

à 17:08

Merci Sylvia et Bonne Année 2015!
Et oui, j'ai lu les 2 livres de FSS : 3 kiffs par jour et Power Patate. Donc on commence par dire merci.
C'est assez intéressant de passer à la psychologie positive. Même Carrefour s'y met avec son nouveau slogan "J'optimisme".
Sur le dernier salon HR Speak où j'ai découvert FSS, beaucoup de conférenciers parlaient du plaisir au travail. J'ai bien dit Plaisir et pas Bonheur. Ça m'a fait un drôle d'effet. Est-ce que je vis dans le même monde ? Est-ce que je peux trouver du plaisir à travailler sous stress pour de l'argent ?
Donc je me suis dit qu'il fallait essayer de "visualiser" le moment où tous mes objectifs seraient réalisés pour comprendre que l'aboutissement serait effectivement un soulagement. Et mieux que ça, dans cette vision, j'aurai réussi à travailler avec plaisir. Wouha, c'est pied ! En attendant, il va falloir le trouver ce job de mes rêves... en gardant la pêche et le sourire.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte