1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'édito de Sylvia Di Pasquale >
  4. Lâcher son CV en ballon, une bonne idée ?

Lâcher son CV en ballon, une bonne idée ?

lacher-son-cv-en-ballon-une-bonne-idee-

Sylvia Di Pasquale

15/06/2015

C’est joli des ballons qui s’envolent vers le ciel. Ces petites bulles de poésie vont s’élever entre les tours de verre de La Défense le mercredi 1er juillet à 19 heures tapantes. Chaque ballon sera lesté d'un CV qui va s’égayer dans un univers peuplé d’entreprises. On saisit évidemment le symbole de cet envol, de ce lâcher de curriculum vitae sur le mode bouteille à la mer. Mais comme pour les naufragés sur leur île déserte, cette technique tient plus de la foi chevillée au corps que du sauvetage efficace, d’une énergie du désespoir plutôt que d’une démarche constructive.

Avec cette opération, l’association Cojob, qui se donne pour mission de « rendre la période de recherche d'emploi valorisante », comme elle l’explique elle-même, agit à l’inverse de tout ce que prônent les spécialistes de la recherche d’emploi. En vrac : cibler ses candidatures, personnaliser son CV, ne pas postuler n’importe où et à n’importe quel job. Une opération d’autant plus contradictoire que la jeune structure propose au quotidien une démarche plus qu’intéressante : créer du lien entre les chercheurs d’emploi plutôt jeunes et plutôt diplômés (à partir de bac +3 et moins de 35 ans). Elle leur propose même de se regrouper, pendant un mois, à Paris, pour partager leur temps entre une recherche d’emploi classique et une plongée bénévole dans l’univers d’une association ou d’une TPE. Un donnant-donnant intéressant où les jeunes apportent leur savoir-faire tout frais à des boîtes qui leur offrent en contrepartie une expérience de la vie en entreprise.

Mais voilà qu’à ce volontarisme plutôt malin, Cojob ajoute un événement qui l’est beaucoup moins. Avec le risque de brouiller son image. Mais peut-être que les dirigeants de cette jeune asso ont tout compris du fonctionnement des médias et de la viralité d’une information, du bad buzz qui est aussi un buzz toujours bon à prendre et de la visibilité coûte que coûte. Au final, ils auront réussi à faire passer leur message : ils existent puisque leur action devient visible. CQFD.

@Sylvia Di Pasquale © Cadremploi

Dessin de Charles Monnier 

21

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

bubulle

18/06/2015

à 20:48

et organiser un ball trap , on demandera aux pilotes de nous excuser.....

> Répondre

Jean-Paul

18/06/2015

à 20:31

Et alors les yeux par terre, en découvrant un ballon ou un ticket resto ou 10 euros, cela rend heureux et ensuite on a envie de se faire plaisir juste parce que le hasard est passé, alors oui lancez des ballons, moi je trouve cela génial et qui sait un boulot, un ami, une amie, un amour, un travail, enfin tout!

N' ayez pas peur, je suis du pays du pape, et j'encourage la jeunesse a communiquer,
même si cela doit changer nos habitudes, soyez heureux!

> Répondre

Sylvia Di Pasquale

18/06/2015

à 19:36

Bonjour, Je suis la rédactrice en chef de Cadremploi et l'auteure de cet édito. "La moitié des infos" dites-vous ? Je me sens comme Caliméro, vous connaissez ? Celui qui dit "C'est vraiment trop injuste". Il me semble avoir donné toutes les infos utiles pour que chaque lecteur puisse se faire sa propre idée, sauf en effet la biodégradabilité de l'engin car la portée écolo de l'opération me semble annexe. Quant à "tout" voir "au premier degré", j'ai tout de même souligné la portée poétique de ce lâcher de ballon, vous voyez que je suis capable de m'élever, non ? :) Et enfin, c'est amusant que vous parliez de manque d'optimisme car ce lâcher de CV, comme je l'ai écrit, me semble tout sauf optimiste. A la rigueur provocateur pour attirer l'attention sur la difficulté du marché de l'emploi. Mais si vous n'êtes pas d'accord , c'est évidemment votre droit le plus strict. Je suis quand même ravie que vous vous soyez exprimé ici. La confrontation des points de vue, c'est vital. Bien à vous, Sylvia.

> Répondre

Ysa16

18/06/2015

à 00:09

Très bien et ma foi avec cette méthode pas moins de chance de trouver qu'en répondant à des annonces faute de relations... et plus efficace que de brûler un cierge car au moins ça voyage !
Trouver un CDI correct au mieux identique à ce qu'on a fait ou avait avant tient du miracle, cela n'a rien de drôle, c'est très grave.
Légèreté et évasion, j'adore.

> Répondre

domtom

17/06/2015

à 12:19

Ah ouais c'est super valorisant de lâcher un ballon au hasard avec des infos personnelles dessus...

Ca va apporter quoi concrètement à ces jeunes chercheurs d'emploi ?
Ben rien, à part constater qu'ils sont des milliers à se débattre dans la même panade injuste, et à se dépêcher d'oublier les petits copains de galère, telle une mauvaise page à tourner et oublier, dès qu'ils auront trouvé un job...
Si c'est juste pour la convivialité, il existait mille autres façons de le faire, depuis la course de pédalo sur la Seine ou le Festival de la gaufre et du beignet fourré...

Et ça va apporter quoi aux recruteurs ?
Ben rien, ça va simplement renforcer leur sentiment de toute-puissance face à une telle marée humaine prête à tout pour décrocher un job... Il pourront donc continuer à exiger, pour le SMIC, un candidat ayant déjà fait exactement le même boulot de cadre depuis 5 ans minimum, n'ayant bien entendu aucun souci de logement sur Paris, et parlant japonais et chinois et allemand et russe.

> Répondre

Carotte

17/06/2015

à 10:03

Et si on arrêtait d'être gris, conformiste, pessimiste, insipide et TOUJOURS dans la critique !!! Non ?!
Je trouve pour ma part ce concept original, vivant, créatif et juste sympa et positif, une super initiative de la part de cette asso !

> Répondre

Muriel

17/06/2015

à 03:35

Y a aussi la bouteille à la mer ...
L envoi sur la lune ...
 tester on ne sait jamais...

> Répondre

Wasabi92

16/06/2015

à 16:23

C'est pratique, en plus ils ont les coordonnées des contrevenants attaché aux ballons :D

> Répondre

Romain

16/06/2015

à 15:19

Un petit peu de deuxième degré dans ce monde de brutes de la recherche de travail n'a jamais fait de mal ... C'est certainement un buzz mais c'est aussi et surtout une occasion pour partager un moment convivial entre les personnes qui travaillent et celles qui cherchent.
@cadreemploi serez vous de la partie ?

> Répondre

nAbOo

16/06/2015

à 15:13

pour rappel, les CV et les ballons sont biodégradables... CadreEmploi donne la moitié des infos et voit tout au premier degré...
La bonne humeur et l'optimiste n'est surement pas dans leur vocabulaire

> Répondre

farge

16/06/2015

à 15:02

le ciblage c'est chiant. en France, on ne peut devenir que ce qu'on a été pendant des années ! recruteurs et entreprises ne voient (et ne cherchent) que des gens qui ont fait exactement la même chose précédemment ! quand ils comprendront qu'au bout de 10, 20 ou 30 ans, on a précisément envie de changer un peu d'horizon, les passerelles se feront et l'individu retrouvera le sentiment de la liberté et sa motivation !

> Répondre

Mickaël

16/06/2015

à 13:53

De mieux en mieux chaque jour !

> Répondre

clakata

16/06/2015

à 13:42

Si vous déposez, abandonnez, jetez ou déversez tout type de déchets sur la voie publique, vous risquez une amende forfaitaire de :

68 € si vous réglez l'amende immédiatement ou dans les 45 jours suivant le constat d'infraction (ou l'envoi de l'avis d'infraction le cas échéant),

180 € au-delà de ce délai.

À défaut de paiement ou en cas de contestation de l'amende forfaitaire, c'est le juge qui décide du montant de l'amende pouvant aller jusqu'à 450 €.

Si vous avez utilisé un véhicule pour les transporter, vous risquez une amende pouvant aller jusqu'à 1 500 €, ainsi que la confiscation du véhicule.

> Répondre

M. G

16/06/2015

à 12:57

N'est ce pas un peu exagéré? Je trouve l'initative très bonne, et ne vois pas ça comme la fuite en avant d'une jeunesse desespérée en perte de repères, plutôt comme une façon de projeter une image de la recherche d'emploi un peu moins déprimante. Et ça vaudrait le coup de préciser dans l'article que les ballons sont biodégradables!

> Répondre

OeufCoque

16/06/2015

à 12:11

On pourrait lâcher des CV du haut de la tour Eiffel, installer une Ache de l'ANPE sur les Champs Elysées, simuler des naufrages sur le lac des Buttes Chaumont au milieu des canards : 'Mayday, Mayday, je cherche un emploi'. On n'a pas de boulot, mais qu'est-ce qu'on se marre ... aux canards ...

> Répondre

Melou

16/06/2015

à 10:54

Je ne suis pas vraiment d'accord!
J'en ai entendu parlé et je trouve que c'est une bonne idée, d'une part les ballons sont biodégradables, et d'autre part c'est un moment convivial, éphémère, ludique et juste fun.
Je présume fortement que les lâcheurs de ballons ne pensent pas que leurs CV arrivent dans les mains du dirigeant de leurs boites favorites, mais plutôt prendre plaisir en échangeant, créant du lien et avoir un moment sympa entre professionnels et chercheurs d'emploi !

> Répondre

POSITIF

16/06/2015

à 10:32

Les ballons sont 100% biodégradables et l'événement est avant tout pour s'amuser, créer du lien, et prendre un peu de légèreté ! En attendant j'irai lâcher un CV le 1er juillet à 19h, vous êtes tous les bienvenus!

> Répondre

Wasabi92

16/06/2015

à 10:27

L'idée est sympathique et plutôt bon enfant mais c'est pas très écologique, c'est s’exclure un poste dans l’environnement ou dans une société qui affiche clairement la conscience écologique dans ses valeurs. Pour mémoire, Safran, c'est fait rappeler à l'ordre, il y a peu, par le ministère du développement durable pour un lâché de ballons à l'occasion du baptême de son 60 pieds IMOCA

> Répondre

diderot

16/06/2015

à 09:42

« dès leur envol, les ballons sont des déchets ». Non un lâcher de ballons n'est pas poétique, désolée, j'aurais tant aimé moi aussi ! Comment prendre conscience que tous ces lâcher de ballons n'ont rien d'un joli spectacle éphémère mais qu'ils provoquent des dommages significatifs pour la faune (ingestion de plastique) et la flore ?
Employeurs et cadres responsables ? A quand...

> Répondre

letruc

16/06/2015

à 08:41

Merci la pollution ! tous les ballons qu'on jette de cette manière se retrouve un jour dans la mer après avoir descendu les rivières, et on les retrouve sur nos plages et au passage ils auront tué pas mal de poissons

> Répondre

toto

15/06/2015

à 16:52

Joli buzz,
Mais si on peut larguer des tas de CV au Bourget.

Ce n'est pas mal, non plus!!

> Répondre

+