1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'édito de Sylvia Di Pasquale >
  4. Basher les cadres français : nouveau sport anglo-saxon

Basher les cadres français : nouveau sport anglo-saxon

basher-les-cadres-franais--nouveau-sport-anglo-saxon

Sylvia Di Pasquale

14/04/2014

Tiens, la chasse est ouverte. Le french bashing, connaît ces temps-ci un joli succès chez nos amis anglo-saxons. Et de tirer à gros boulets pas très finauds sur nos mœurs en matière de temps de travail, de temps de vacances, et de temps de vivre.

La dernière salve en date est américaine et signée Cadillac. Le constructeur lance une auto hybride. Pour la mettre en scène, les publicitaires de cette filiale haut de gamme de General Motors, ont une sacrée bonne idée. Un scénario de pub infaillible pour déclencher la poilade dans les canapés du Midwest : se moquer des frenchies. Dans le spot, un cadre s’adresse aux téléspectateurs. Il leur explique, dans le décor de sa magnifique villa où il croise sa magnifique femme et ses magnifiques enfants avant de rejoindre sa magnifique voiture, que pour posséder tout ça, il faut bosser dur et se contenter de quinze jours de farniente par an. Surtout, il ne faut pas faire comme certains : boire des coups après sa trop courte journée de boulot et partir en vacances durant tout le mois d’août. En grimpant dans sa voiture, il s’adresse à la caméra, pour conclure, en français dans le texte, d’un « n’est ce pas ? » Histoire de bien surligner de quels hurluberlus il se moquait.

L’autre offensive est anglaise. Elle se déchaîne contre une mesure que la CFDT et la CFE-CGC voudraient généraliser : la déconnexion des outils numériques professionnels après le boulot, le soir et le week-end. Les pourtant sérieux et souvent pondérés The Independant, The Guardian et BBC embrayent en expliquant que « les Français viennent de rendre le travail illégal après 18h ». Et de se moquer « des bureaucrates français qui inventent des règles absurdes pour favoriser le non-travail ».

On ne va pas infliger à nos confrères britanniques et au staff de GM un laïus sur le modèle social hexagonal. Mais on peut, néanmoins, rétablir quelques faits. En 2008, General Motors, la plus grande entreprise privée du monde d’alors était en dépôt de bilan. Une chute libre notamment liée au manque d’innovation. On travaille beaucoup, et plutôt bien chez GM ? L’entreprise est actuellement au cœur d’un énorme scandale qui implique jusqu’à son PDG Mary Barra. Le groupe est obligé de rappeler 6 millions de voitures défectueuses qui ont causé des accidents et sept décès.  

En ce qui concerne le travail illégal après 18h moqué par la presse britannique, il n’est tout simplement pas à l’ordre du jour. Dans la mesure prônée par les deux syndicats, et déjà adoptée par le Syntec, qui fédère les sociétés d’ingénierie et de conseil et le Cinov qui regroupe les bureaux d’études , les cadres de ces boîtes ont simplement le droit de ne plus répondre, et ne sont plus obligés d’envoyer des mails et SMS de boulot, une fois qu’ils ont quitté le bureau. Et ? C’est tout. On est plutôt loin de la révolution sociale fantasmée par les médias d’Outre-Manche.

Allez, on ne va pas se fâcher pour autant. Dirigeants de GM et journalistes anglais, venez plutôt boire un verre avec nous, en terrasse, après le boulot. On peut même convenir du lieu par SMS ou mail, puisque ce n’est pas un rendez-vous pro. Et puis, si vous n’êtes pas dispo ce soir, retrouvons nous à la plage ou à la campagne, au cœur du mois d’août. 

 

@Syl_DiPasquale

Dessin par Charles Monnier © Cadremploi.fr

14

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Mélaine

21/04/2014

à 04:26

Sauf que la France avec tous ses congés est l'un des plus productif AU MONDE... Et un employé reposé sera absent du bureau moins souvent... :)

> Répondre

michèle L

18/04/2014

à 16:41

On pourrait peut-être renvoyer la balle en conseillant à nos amis britanniques d'essayer la "Slow Life"... en anglais, ça passe déjà mieux !

Je vous renvoie à cet article :

http://www.reussirmavie.net/Vivre-plus-lentement-pour-vivre-mieux_a1968.html

> Répondre

paul H

18/04/2014

à 12:40

Qui aime bien chatie bien! On se moque des francais mais il sont quand même nombreux les américains a visiter notre pays... Welcome guys!! Et au moins le bashing cela montre que notre mode vie fait des aigries!!
Quand a voiture électrique vantée par la pub un détail critique n'a apparemment troublé personne ...D'ou vient le courant de cette voiture électrique "écologique"?
...Ben oui une voiture électrique c'est pas autonome DU TOUT, c'est juste transférer de l'énergie électrique produite dans une centrale électrique au USA fonctionnant principalement au charbon , bonjour le CO2, la transporter dans le réseau électrique avec une certaine perte, encore plus de CO2 pour vaincre la perte, et dans un réseau électrique qui tient même pas le choc en temps normal on se souvient des black out retentissant dans ce pays, la stocker dans une grosse batterie, pour une autonomie ridicule dans un pays immense, dur de faire le plein de courant au milieu du middle ouest.
Résultat on vend un véhicule qui fera produire beaucoup plus de CO2 qu'une simple voiture a essence pour un autonomie ridicule et avec la chance de tomber en panne n'importe ou sans pouvoir faire le plein...american way of life???....Est enplus le mec il est content de bosser dur pour ce payer ca!!!
C'est dur de revenir à la réalité cartésienne quand on vit a crédit et qu'on se coupe des réalités...faudrait peut être que les publicitaires prennent un peu de vacances..je leur recommande la france et en aout ...isn't it !! (n'est ce pas!!)

> Répondre

Mac Coy

15/04/2014

à 21:02

Affligeant! et complètement Faux!! je suis dans le cas de "Gilles Claude" ou "croubi" ou "ciara" ou encore "valmar13".

En plus qui a inventé les rentiers à cause des cotations sur tout ce qui existe? (même le CO2 est coté aujourd'hui, à quand l'O2?)

Et où se trouve les principales bourses d'échanges ?: USA et UK..... S'enrichir en pyjama devant son PC voilà l'"American way of life"? les choses ont bien changées: "a vaincre sans péril on triomphe sans gloire"

S'ils ne veulent pas se faire critiquer sur ce qu'il ont inventés autant critiquer d'abord les autres avec ces mêmes arguments.

A croire que les médias sont aussi valables chez eux (USA, UK) que chez nous!!!!

Mais qui sont derrière eux? Que des grandes multinationales (comme ceux de France) dont le seule objectif est de détourner notre attention tout en nous divisant si possible.

C'est pas pour rien qu'ils adorent Napoléon dont ce fut la Maxime.

Ah ces anglosaxons! avec des choses comme ça ils me rappellent pourquoi je suis fier d'être francais!: comme ils n'adhèrent pas à notre modèle il veulent le détruire.

Comme c'est magnanime et pas du tout impérialiste dans le fond (parce que la forme....)

> Répondre

Francky

15/04/2014

à 13:56

Amusant ! Et tellement vrai ! Je crois que je suis, par malchance, né dans un pays de gens étranges, qui passent leur temps à imaginer des dispositifs très compliqués pour rendre la vie plus difficile à chacun. Et qui favorisent les fainéants, les traîne-savates de tous poils, et surtout dissuadent les investisseurs, ceux qui ont de l'argent (les réputés riches), les courageux, les inventeurs, ...

> Répondre

phil77

15/04/2014

à 13:45

Yes. Mais comme ils sont tellement moins compliqués que nous!!!!!

> Répondre

valmar13

15/04/2014

à 10:53

Les anglo-saxons ont oublié un détail de taille : leur productivité est en-dessous de la nôtre. Est il plus judicieux de bien travailler pendant 8 heures que de faire semblant pendant 12 ? Les anglo-saxons sont bavards et perdent beaucoup de temps en palabres inutiles. Ce qui ne veut pas dire que je suis d'accord avec les 35 heures.

Au fait, ne seraient-ils pas tout simplement jaloux ?

> Répondre

Gilles Claude

15/04/2014

à 10:12

en termes de culture au travail, gardons nous de généraliser !

néanmoins certaines tendances semblent exister:

on constatera que les cadres Français sont plus proches de 50heures/semaine que 35,
là ou les cadres Anglais se retrouvent à 17h au pub,
et les cadres Américains à 17h au golf ou au BBQ.

pour avoir travaillé depuis plus de 15 ans pour des groupes anglo-saxons, j'y ai aussi constaté un rythme de travail moins soutenu dans la journée, qu'en France.

A l'opposé, la bureaucratie est bien plus lourde en France qu'en Anglo-saxie*, et la prise de décision bien plus lente.
Et la difficulté du dialogue social reste d'actualité, même quand l'économie s'impose à tous.

Quant aux publicités, n'attendons pas qu'elles soient source de précision et de bon gôut :)

> Répondre

pbay

15/04/2014

à 09:14

le malheur c'est que anglais et américain ont raison….on ne travaille pas assez en France et nos syndicats sont en retard d'un siélce.

> Répondre

L'Ebouriffon

15/04/2014

à 08:52

En lisant cet article, on ne peut pas leur donner complètement tort...
35 heures par semaine est tout à fait insuffisant dans un contexte de qualité et de concurrence industrielle; la quantité de travail ne se substituant pas à la qualité des prestations fournies, il n'en demeure pas moins que même pourvu d'une solide organisation interne, la semaine frenchie passe pour être en totale inadéquation avec les nécéssités économiques du moment et réclamerait une 'rallonge'.

En ce qui concerne le 'pot' de fin de journée, nos amis anglosaxons ne s'en privent guère: à quoi serviraient les pubs sinon ? Ah ah ah.

> Répondre

jdu77

15/04/2014

à 07:27

C'est bien amusant cette petite guéguerre sans intérêt, mais... Au fait, pourquoi tant de sociétés quittent la France ? Pourquoi tant de nos élites partent de notre si beau pays ?
Il y a bien entendu la maladresse classique américaine dans leur publicité, mais le fond est bien là, et il faut l'admettre: les français n'aiment pas travailler. N'essayez pas d'appeler un collègue français pendant sa pause déjeuner; il n'y a personne au bureau. Vendredi après-midi ? Désolé, 35 heures. etc. etc. etc. Pendant ce temps là, le monde avance à la vitesse d'internet; la Chine, le Qatar et le Brésil sont omniprésents partout et nous isolent un peu plus chaque jour, dans notre "village gaulois".
Oui nous avons un modèle social extraordinaire, mais pour combien de temps encore, faute aux abus depuis des décennies ?
Si seulement nous pouvions nous réveiller....

> Répondre

Claire

14/04/2014

à 23:44

Que la Syntec impose le fin de la journée est une vaste fumisterie : les consultants sont corvéables à merci. Tant que leur client est content, ils peuvent espérer garder leur job. C'est la loi du milieu...

> Répondre

croubi

14/04/2014

à 21:45

Moi j'aime bien ce genre d'article...sachant qu'en Angleterre, les premiers décollent du boulot à 15h30....et que les seuls pleu pleu qui restent apres 17h...ce sont les francais....j'adore

> Répondre

Ciara

14/04/2014

à 20:12

Hummm... Pour avoir travaillé en GB et en Irlande, dans des groupes américains, je peux vous assurer qu'avant 9h du matin et après 17h, il n'y a pas grand monde ! Et dans pas mal de cas, les employés me font pas que croquer un sandwich devant leur écran. De 17 à 18h on trouve quelques managers et ... dans les plateformes multi pays, des Français et quelques Allemands !!

Et combien de fois, quand on appelle une entreprise française depuis l'étranger en dehors des heures de travail "traditionnelles" on peut trouver un interlocuteur ? Pas gagné dans tous les pays...

Bon, quand ils en auront marre ... Le problème c'est quand même que bien que faux et démontrable, il en restera toujours quelque chose. Jalousie ? Envie ? Qu'ils viennent donc bosser ici, ils verront qu'on les paye bien chers nos congés !! :-)

Sans rancune...

> Répondre

+