1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'édito de Sylvia Di Pasquale >
  4. Michel et Augustin tente l’offre d’emploi augmentée

Michel et Augustin tente l’offre d’emploi augmentée

michel-et-augustin-tente-loffre-demploi-augmentee

Sylvia Di Pasquale

20/04/2015

Dans le métro parisien, il est d’usage de voir débouler un pauvre hère qui vient quémander un euro, un ticket resto ou un boulot. Alors Michel et Augustin, les sales gosses du petit gâteau, ont décidé de chambouler cette triste habitude et de faire l’inverse : proposer des jobs dans les voitures de la RATP. Ou plutôt d’envoyer Anne-Claire le faire. Et la voilà qui déboule dans une rame bien pleine à la station Trocadéro avec un tablier rouge autour du cou. « Bonjour, je m’appelle Anne-Claire, je suis responsable des ressources humaines chez Michel et Augustin. Alors ça, c’est déjà pas évident. Et je n’arrive pas à recruter Mesdames et Messieurs. » Évidemment, les passagers l’écoutent lorsqu’elle explique qu’elle cherche des gens qui ont le "power", car elle recrute un web designer, un responsable des achats, des commerciaux et même des stagiaires.

Anne-Claire ne s’appelle peut-être pas Anne-Claire et n’est peut-être pas DRH mais comédienne. Peu importe. Elle enthousiasme tous les usagers de sa rame ce jour-là et finit par se faire applaudir comme on peut le voir sur cette vidéo puisque la scène a bien évidemment été filmée. Et postée fort opportunément pile le lendemain de la publication des chiffres chocs de Pôle emploi : 1,73 million d’emplois sont à pourvoir en 2015 et 32,4 % des entreprises pensent rencontrer des difficultés à recruter.

Du coup, les duettistes du cookie auront fait beaucoup plus que de ramasser quelques CV. Ils auront convaincu une rame de métro entière, et des brassées d’internautes à travers les réseaux sociaux – plus de 180 000 vues via Facebook, des centaines de partages sur Twitter en quelques heures –, que Michel et Augustin est la boîte la plus cool du monde. Ce qui n’est peut-être pas vrai, pas plus qu’Anne-Claire ne s’appelle Anne-Claire.

Mais peu importe. Car l’effet d’une telle opération est à plusieurs lames. La première permet de démultiplier l’impact d’une offre d’emploi. Après la réalité augmentée, l’annonce augmentée passe par le métro, la rue, où même les airs, pourvu qu’elle atteigne son but : que le candidat potentiel sache que telle boîte est à la recherche de tel profil. Le vôtre si ça se trouve. Mais le coup de Michel et Augustin permet en plus au pâtissier industriel aujourd’hui en pleine expansion de s’offrir une image d’employeur aux petits oignons.

Une image d’entreprise fun et sympa, avec le danger que constitue un tel atout : celui d’attirer des candidats qui n’auraient pas compris que la réalité du boulot au quotidien chez Michel et Augustin, est aussi très cadrée, comme ses co-fondateurs l’expliquaient dans cette interview sur Cadremploi. Et le rappelaient ici 2 ans plus tard « Il y a toujours à gérer le décalage entre l’image pittoresque et la réalité de l’entreprise derrière. C’est pourquoi je précise bien que si l’ambiance est très sympathique, il y a un gros niveau d’exigence. […] Michel et Augustin, ce n’est pas non plus le monde merveilleux de Mickey. »  Car des salariés revenus déçus du Pays de cocagne n’en sont que plus hargneux.

@Syl_DiPasquale

Dessin de Charles Monnier

Qu’en pensez-vous ? Vos réponses sont les bienvenues dans le forum ci-dessous.

3

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

toto

23/04/2015

à 17:34

une diminution drastique du salaire du PDG et en même temps une augmentation générale de celui des employés ont une meilleure incitation à la réalité augmentée de l'emploi....

> Répondre

alrb51

23/04/2015

à 13:29

Un bel exemple et tans pis pour les jaloux.
Bien sûre que ce n'est pas le monde des BisouNours, et induire que le candidat lambda ne s'en rende pas compte est une grave erreur de jugement et une insulte à son entendement du monde de l'entreprise et surtout de la communication dans lequel il a déjà tâté par plusieurs biais.

Il faut y voir un renouveau du marché du travail et par la même des moyens de recrutement. Et ce poser la question du pourquoi ? Tout d'abord, l'humain et le contact à n'en pas douter. Palier au manque de communication dû à une hyper-communication délitante du soi sur les réseaux sociaux où le seul premier contact réel est finalement avec votre clavier.

Quel bel exercice d'approche direct pour un recruteur. Une photographie d'un instant T des réactions, des relations humaines, prise sur le vif.

Bien sûre que Michel & Augustin fait un coup de pub monstre et que cette campagne marketing est bien ficelée. Certainement que leur popularité à déjà doublé et leur produit seront d'autant plus consommés. Est-ce qu'il vendent du rêve ?

Un peu, mais après tout, qui voudrait aller travailler dans des entreprises où seule l'idée de rendement, de produits et de tâches transparaissent pour ne pas dire suintent comme un furoncle sur lequel on se refuse obstinément d'y remédier ou de trancher dans le gras pour révéler la créativité, saluer l'Homme et son travail et enfin pour finir : donner envie d'en faire quelque chose.

> Répondre

RaouldeParis

21/04/2015

à 10:23

Il n'y a aucun doute, Anne-Claire a vraiment les talents d'une comédienne, mais en réalité elle est la RH de Michel & Augustin. Passez à la Bananeraie, vous aurez peut-être la chance de la croiser .... M&A, le goût de l'authentique ..... :-)

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte