1. Accueil >
  2. Actualités >
  3. L'édito de Sylvia Di Pasquale >
  4. Un saltimbanque-consultant ambiance les entreprises avec sa petite guitare

Un saltimbanque-consultant ambiance les entreprises avec sa petite guitare

un-saltimbanque-consultant-ambiance-les-entreprises-avec-sa-petite-guitare

Sylvia Di Pasquale

29/10/2018

Lui, il a tout compris. Il s’appelle Jurgis Didžiulis et, avec sa petite guitare, il déboule dans les entreprises.

A coups de discours énergisants, mâtinés de quelques mantras hippies et de refrains entrainants, il réveille une assemblée de salariés harassés. Et ça marche : les conférences Ted, les grandes boîtes (Sanofi, Nestlé, KPMG,...), et même le gouvernement lituanien, son pays, en redemandent.

Rien de totalement innovant dans sa démarche, mais cet artiste-consultant renouvelle le genre pile au bon moment. Car de quoi les gens ont-ils besoin ? « D'aspirer ensemble à quelque chose, affirme le saltimbanque au site l’ADN** OK, c’est un discours de hippie, mais nous avons tendance à oublier qu’avant d’être rationnels, nous sommes des êtres faits d’émotions. »

Chanteur (il a représenté la Lituanie au grand prix de L’Eurovision 2010), il est aussi diplômé en sciences politiques et a versé dans la spiritualité des nouveaux hippies, notamment rassemblés au festival annuel de Burning Man. Cette synthèse quelque peu hétéroclite, il en a fait son miel, et la musique lui permet d’en faire son beurre.

 

Nous sommes des êtres faits d'émotions

 

Car il est passé maître pour faire naître le fameux « frisson musical ». Celui qui vient quand une musique s’insinue dans nos voies auditives, que notre cerveau met environ 250 millièmes de seconde à se synchroniser, et déclenche une véritable tempête physiologique et biochimique en nous. Modification du rythme respiratoire et de la pression sanguine, mais aussi production de substances chimiques naturelles euphorisantes, les mêmes que celles produites par le chocolat, le sexe ou la drogue. Celles du circuit dit de « la récompense ».

Aux entreprises, il propose des spectacles interactifs, grâce à des chansons qui font du bien où il fait naître des tempêtes émotionnelles chez les salariés ambiancés. Jurgis Didziulis est forcément tombé sur cette étude américaine**, dans laquelle, algorithme à l’appui, un chercheur a déterminé les dix morceaux qui donnent la pêche. On y retrouve, pêle-mêle, des œuvres de Queen, Abba, ou des Beach Boys. A cette sauce mélodique, le Lituanien (né en Colombie) a ajouté quelques punchlines « Nous sommes des guerriers de l’amour », inspirées des nouvelles spiritualités en vogue. Mais surtout, il sait le besoin de bienveillance et d’attention de la foule sentimentale de ses spectateurs.

Evidemment, une petite guitare, une énergie folle, des chansons émouvantes et quelques paroles bienveillantes sont peu de choses. Pour autant, Jurgis Didžiulis est-il un escroc ? S’il a l’oreille de grandes entreprises ou du gouvernement de son pays, et surtout celle des spectateurs qui remplissent ses salles, ou les congrès où il officie, c’est qu’il pointe du doigt un malaise profond, une incompréhension de l’entreprise et de la société, telles qu’elles vont.

Et de résumer en une phrase ce à quoi aspirent ses fans, et ce qui les effraie : « Personne ne veut de dystopie, nous voulons tous croire en une utopie. » En clair, une société détestable où être heureux est impossible, non merci. En revanche, on a tous « soif d’idéal ».

* Lire l’interview de l’ADN qui l’a rencontré au Kinnernet la semaine dernière https://www.ladn.eu/mondes-creatifs/jurgis-didziulis-musicien-deride-entreprises-gouvernements/

** A lire sur le site des Inrockuptibles, Les 10 morceaux qui rendent heureux selon la science

 

 

@Syl_DiPasquale ©Cadremploi

Dessin de Charles Monnier

[Cet article est un éditorial qui reflète le point de vue de la rédaction. Le forum ci-dessous vous permet de le commenter ou d’apporter votre témoignage en lien avec le sujet évoqué, dans le respect des principes éthiques et de savoir-vivre (comprenant l’écriture avec un certain soin). Nous avons hâte de vous lire et vous remercions de votre visite.]

à

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte