Le télétravail a eu raison des bouchons de l’été

Publié le 27 juillet 2020 Sylvia Di Pasquale

EDITORIAL – Bison Futé s’est trompé. Les autoroutes noires de monde et les plombes passées dans les bouchons, c’est le monde d’avant. Dans les faits, les premiers week-ends de départs des juilletistes étaient moins noirs que le grand sachem l’avait supposé. Merci les cadres en télétravail !
Le télétravail a eu raison des bouchons de l’été

Au final, les autos chargées d’enfants, de bagages et de belles-mères étaient 15% moins nombreuses que lors des précédents exils estivaux, selon les déclarations du ministre des Transports, Jean-Baptiste Djebbari sur France Info le 23 juillet dernier. La faute à qui ou à quoi ? Au Covid évidemment, mais surtout à ses conséquences. Et en l’occurrence, elles sont peut-être liées aux décisions des cadres.

Car il s’avère que la moitié des 1,5 millions de Français (dont 700 000 Parisiens) qui ont quitté leur lieu de résidence dans les dernières heures précédant le confinement ne sont pas tous rentrés chez eux depuis, nous apprend l’Insee dans une récente publication*. Ces migrants de l’intérieur télétravaillent donc toujours. Et quelle est la population qui télétravaille le plus ? Les cadres évidemment.

Du coup, on se projette à la rentrée, en se demandant s’ils vont rester au vert, s’ils vont revenir dans leur entreprise, s’ils vont prendre goût aux « territoires » comme on dit, ou s’ils vont revendre leur résidence principale pour s’en offrir une dans un joli coin de France.

Alors, plutôt que de s’interroger derrière nos claviers, nous vous avons posé la question. Quelles villes choisiriez-vous si vous deviez quitter Paris pour concilier les commodités nécessaires et le bon air ? Vos réponses compilées vous seront livrées sur Cadremploi fin août.

D’ici-là, que vous soyez au boulot ou en vacances, dans une location ou dans votre maison de famille, depuis le printemps ou tout récemment, toute l’équipe de Cadremploi vous souhaite de vivre pleinement ce bel été, sans (trop) penser à la rentrée.

Clin d’œil : "Le Parisien a-t-il un surnom dans votre région ?"

* Retour partiel des mouvements de population avec le déconfinement, Insee analyse N°54, juillet 2020

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :