Métiers en tension : les cadres aussi !

Publié le 09 novembre 2020 Sylvia Di Pasquale

Ce n’est pas un simple chantier, mais carrément une ascension de l'Himalaya auquel le ministère du Travail et les partenaires sociaux doivent s’attaquer à partir de ce matin. Car il s’agit de régler en quatre mois le problème des métiers en tension.
Métiers en tension : les cadres aussi !

Vous avez bien lu : en finir en 120 jours avec un problème récurrent depuis des années, voire des décennies. Et encore, le délai imparti a été allongé pour cause de Covid. Pourtant, la ministre Elisabeth Borne, comme les syndicats, partent confiants. Comme si tout le monde se sentait capable de soulever des montagnes. Est-ce la joie d’un prétexte pour pouvoir quitter son confinement pour se rendre au ministère ? Peut-être.

 

Reste que le problème est un Himalaya, et sa résolution une ascension sans oxygène, tant par la diversité des métiers où l’offre est inférieure à la demande, que par le nombre de cas et d’entreprises qui y sont confrontés. Il suffit de consulter la liste établie en septembre dernier par la Dares (Direction de l’Animation, de la Recherche, des Études et des Statistiques) du ministère du travail et récemment rappelée par Le Figaro

Les ingénieurs y côtoient gaiement les serveurs et les cadres acheteurs y bousculent les assistantes maternelles. Entre eux, le seul point commun c’est qu’ils ne sont pas assez nombreux pour répondre à la demande des entreprises. 

Par quel bout attaquer les différents problèmes ? Par la formation initiale, ou continue ? Par les entreprises ? Par leurs branches ? Par une énième réforme de la formation voulue par les pouvoirs publics ? La solution est partout, mais elle n’est pas nulle part. 

Nous, à Cadremploi,  ne sommes pas partenaires sociaux (quoique), nous n’avons pas de solution miracle à un problème aussi crucial au moment où le chômage risque de prendre un sacré coup de chaud. Mais en tous cas, nous serions ravis d’évoquer, avec la ministre Borne, la stratégie qu’elle entend mettre en place pour gagner cette grande bataille.

 

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :