8 conseils pour trouver un travail pendant l’épidémie de Covid-19

Publié le 27 octobre 2020 Mathilde Hardy

Si vous êtes à la recherche d’un emploi, vous vous demandez peut-être comment procéder dans le contexte actuel ? Les crises économique et sanitaire dues à l’épidémie de Covid-19 ont contraint recruteurs et candidats à l’embauche à revoir leurs pratiques pour s’adapter aux nouvelles normes d’hygiène et de sécurité. Et, ont également provoqué un affaissement des offres d’emploi, notamment dans certains secteurs d’activité. Découvrez nos 8 conseils pour vous aider à trouver un travail pendant l’épidémie de Coronavirus et laissez-vous guider par un unique maître-mot : la persévérance. Objectif : embauché(e) dans l’année ! Vos efforts payeront, nous en sommes convaincus.
8 conseils pour trouver un travail pendant l’épidémie de Covid-19

Faites preuve de persévérance

La recherche d’emploi peut prendre un certain temps, notamment en période de crise comme celle que nous vivons avec la Covid-19. Trouver un emploi actuellement peut être comparé à une véritable course d’endurance. Les efforts peuvent s’inscrire sur la durée et être douloureux, mais ils payeront tôt ou tard.

Il est important de regarder les offres d’emploi chaque jour, plusieurs heures et de personnaliser sa candidature le cas échéant. Armez-vous de patience, envers vous-même mais aussi envers les recruteurs. Les process et outils ont changé, ils demandent une certaine adaptabilité. La patience et la persévérance doivent vous guider tout au long de votre recherche d’emploi. Ne lâchez rien, vous allez probablement essuyer un ou plusieurs refus, mais vos efforts payeront et vous serez récompensé pour votre assiduité.

Notre conseil : pour vous aider dans votre recherche d’emploi, vous pouvez instaurer une routine. Par exemple, prévoir des plages horaires de recherche d’offre et de préparation de candidature, tous les jours. Plus vous serez régulier, plus vous postulerez dans les premiers candidats et vous optimiserez vos chances de décrocher un travail. 

Positionnez-vous sur les secteurs qui résistent à la crise

Certains secteurs recrutent plus que d’autres. Et, l’épidémie de Coronavirus a indéniablement eu un impact sur le ralentissement des recrutements dans ceux qui embauchent le moins, comme l’hôtellerie ou la restauration. Si malgré toutes vos recherches, vous ne trouvez aucune annonce d’emploi qui correspond à vos attentes, c’est peut-être le moment de regarder ailleurs ? Soit d’élargir votre champ géographique (et pourquoi pas changer de région), soit d’opter pour une reconversion professionnelle ?

Même pendant l’épidémie de Covid-19, les secteurs dits « essentiels » recrutent constamment. Il s’agit par exemple des secteurs de l’alimentation, des sites d’e-commerce, des professions de santé (médecin, infirmier, laborantin…), des secteurs pharmaceutiques ou encore de l’agroalimentaire ou des transports.

Notre conseil : du côté des fonctions qui ne cessent pas de recruter, malgré l’épidémie de Coronavirus, on retrouve : les commerciaux, les métiers de l’informatique et les études et R&D. Consultez nos dernières offres et osez candidater. 

Actualisez votre vitrine professionnelle

Il est fondamental, pour vous donner toutes les chances de trouver un travail pendant l’épidémie de Coronavirus, d’actualiser votre vitrine professionnelle, à savoir : votre CV, votre lettre de motivation et vos différents profils en ligne. L’objectif de cette mise à jour est d’inclure toute nouvelle information pouvant vous aider dans votre recherche d’emploi : formation, soft skills acquises, langue parlée, compétence informatique

Adaptez votre CV et votre lettre de motivation en fonction de chaque offre, et demandez-vous si les postes auxquels vous postulez correspondent bien à vos compétences, à votre parcours et à votre niveau d’expérience. Mais ne soyez non plus par trop frileux. Mieux vaut toujours tenter sa chance plutôt que de passer à côté d’un appel d’un recruteur qui voudrait vous « tester » malgré votre faible compatibilité avec l’annonce visée.

Si vous recherchez dans un secteur touché par la crise économique, il est préférable que vous mettiez en avant vos compétences transférables, c’est-à-dire celles qui sont compatibles avec d’autres métiers. Le recruteur pourra ainsi vous positionner sur un autre emploi que celui visé initialement, si ce dernier est en pénurie. Vous élargirez ainsi vos chances de trouver un travail.

En période de crise, les recruteurs privilégient les profils avec de l’expérience afin de sécuriser le recrutement. Lorsque vous présentez vos expériences, mentionnez les situations compliquées auxquelles vous avez dû faire face par le passé et expliquez la manière dont vous vous en êtes sortis.

Si vous avez fait des formations pendant la première vague de confinement (sur des outils informatiques ou de communication à distance, sur une langue), c’est le moment de l’indiquer dans votre CV. Ça peut faire la différence dans votre recherche d’emploi. 

Travaillez votre visibilité

Vous êtes en recherche d’emploi ? Faites-le savoir ! Usez et abusez de tous les moyens mis à votre disposition pour optimiser votre chance de décrocher l’emploi de vos rêves.

Déposez votre CV sur Cadremploi

Soyez visible. Augmentez vos chances de décrocher un travail en déposant votre CV dans notre CVthèque. Vous permettrez ainsi aux employeurs de vous contacter directement si votre profil correspond à l’un des postes qu’ils cherchent à pourvoir.

Configurez vos alertes emploi

En période de crise, l’essentiel est de ne pas louper d’annonces. Pour ce faire, il est fondamental de bien configurer vos alertes emploi sur Cadremploi.

Faites marcher votre réseau personnel et professionnel

Le réseau professionnel, mais aussi personnel, est aussi un formidable outil pour travailler sa visibilité et faire connaître son employabilité. Ne vous en privez pas et dites autour de vous que vous êtes disponible sur le marché du travail. Ceux qui vous connaissent le mieux sont vos meilleurs ambassadeurs. 

Montrez votre adaptabilité

Au-delà des compétences techniques pures, d’autres peuvent faire pencher votre candidature vers un dessein favorable. Il s’agit des soft skills, c’est-à-dire les compétences comportementales. Elles garantissent au recruteur votre adaptabilité dans l’entreprise, mais également la pérennité de votre embauche.

En période de crises économique et sanitaire, et donc d’instabilité et de profonds changements, certaines soft skills sont particulièrement recherchées. Lesquelles ? Toutes celles qui montreront votre capacité à vous adapter aux différents changements motivés par l’épidémie de Covid-19. À savoir, la résilience, l’optimisme, l’agilité, l’esprit d’équipe, la flexibilité, la prise de décision.

Notre conseil : sur votre CV, ou à l’oral pendant l’entretien d’embauche, n’hésitez pas à illustrer vos savoir-être par des exemples concrets. Dans votre vie professionnelle, vous avez eu à gérer une situation compliquée ? Mentionnez-là. Dans votre vie personnelle, votre hobby fait appel à toutes ces compétences clés ? Parlez-en.  

Adoptez le télétravail

L’épidémie de Coronavirus a démocratisé le télétravail et l’a même rendu indispensable. Il est aujourd’hui impossible de se montrer réfractaire ou inconfortable avec ce nouveau mode d’exercice du travail.

Vous pouvez vous évaluer par rapport aux compétences nécessaires pour bien télétravailler. Ce sont des compétences que tout le monde n’a pas forcément :

  • Être à l’aise avec les outils informatiques : teams, zoom… Si ce n’est pas le cas, c’est le moment de se former.
  • Être capable de s’adapter : agile et adaptable
  • Savoir parler à travers un écran : la manière de communiquer à distance est différente. Il faut savoir aller à l’essentiel et se vendre derrière un écran.
  • Savoir travailler en équipe, même à distance.
  • Être en mesure de manager son équipe à distance.

Indiquez ces compétences clés sur votre CV, vous pourriez ainsi faire la différence avec un autre candidat. 

Cultivez votre optimisme pour vous aider à trouver un emploi en temps de crise

En période d’épidémie de Covid-19, il est possible que votre moral ne soit pas à son meilleur niveau. Le confinement a pesé lourdement, vos proches ont contracté la Covid-19, vous avez perdu votre emploi… Autant de raisons qui impactent votre état d’esprit, et ça se comprend. Mais il est important de faire la part des choses et de se mettre dans de bonnes dispositions pour décrocher un emploi. Vous ne devez pas vous laisser abattre face au recruteur et ce dernier ne doit pas prendre conscience de votre baisse de motivation.

Comment rebondir et être opérationnel devant un recruteur ? Nous vous conseillons de prendre soin de vous. Aussi bien de votre santé mentale que de votre allure physique. Faites du sport, allez chez le coiffeur, ne vous laissez pas aller. Il vaut mieux donner envie à un recruteur plutôt que de faire pitié. Il est donc important de se montrer optimiste et de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. 

Préparez votre entretien en visioconférence pour le réussir

Les modalités de recrutement n’échappent pas à la crise et eux aussi ont dû s’adapter aux contraintes de la barrière physique. Le nouveau modèle aujourd’hui reconnu et mise en place pour embaucher des candidats est la visioconférence.

Chaque personne est plus ou moins à l’aise face à une caméra, c’est pourquoi il est nécessaire de préparer la visioconférence et se donner toutes les chances de décrocher un emploi.

Voici les conseils que nous pouvons vous donner pour vous aider à réussir au mieux cet exercice :

  • Choisir un endroit idéal : au calme, sans bruit ambiant, lumineux. Coupez toutes sources de nuisances sonores comme la télévision, la vibration du portable…
  • Travailler votre apparence : même à la maison, vous devez rester professionnel et votre tenue vestimentaire (de la tête aux pieds) doit révéler votre professionnalisme. Une astuce : habillez-vous comme si vous vous rendiez physiquement à l’entretien d’embauche.
  • Vérifier que tout est opérationnel 15 minutes avant le rendez-vous : à tester, la connexion internet, le micro et la caméra.

Notre conseil : en cas de problème technique de dernière minute, ne paniquez pas. Si la difficulté est insolvable, prévenez-le le plus tôt possible le recruteur, exposez votre problème et prévoyez avec lui un report éventuel de votre entretien d’embauche.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Après l'obtention du diplôme d'avocat, je me suis tournée vers l’édition et la production de contenus print et web pour différents Médias. Je suis aujourd'hui en charge de la rubrique Conseils du site Cadremploi. À ce titre, je rédige des articles afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves. J'informe également les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :