1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. 4 exemples d'accroche pour son CV

4 exemples d'accroche pour son CV

4-exemples-daccroche-pour-son-cv

Sylvie Laidet et Elodie Buzaud

Peu de candidats pensent à ajouter une accroche sous le titre de leur CV. C’est pourtant une initiative appréciée des recruteurs... quand elle est maîtrisée. La preuve avec quatre exemples qui leur ont tapé dans l’œil.

L’accroche, c’est un peu comme la 4e de couverture d’un livre. Elle doit en dire assez sur le candidat pour donner au recruteur l’envie de lire le CV dans son intégralité. Il convient donc d’y glisser des informations qui vont l’intéresser au plus haut point, comme des éléments spécialement recherchés pour le poste : « l’expérience, une compétence (langue, informatique, managériale) ou un diplôme (pour les jeunes diplômés) », précise Prune Gauvin, responsable du département retail au sein du cabinet de recrutement Hays à Paris.

Il peut aussi s’agir de qualités. Comme votre mobilité, si vous jugez que cela peut être un plus aux yeux du recruteur. Ou encore vos valeurs, si elles collent particulièrement à celle de l’entreprise. « Si l’accroche raisonne avec nos valeurs, en reprenant par exemple des mots clés de nos pages sur les réseaux sociaux, de notre site web ou de l’offre diffusée, elle prend tout son sens pour nos équipes de recruteurs », confirme Brigitte Schifano, DRH d’AramisAuto.com.

L’accroche peut aussi servir à argumenter, si vous êtes en reconversion professionnelle, par exemple, ou jeune diplômé avec un projet professionnel précis. C’est même l’endroit idéal pour le faire, selon Philippe Hemmerlé, fondateur et dirigeant du cabinet de conseil CV First. « L’accroche est aussi une façon de se positionner en termes d’aspiration », ajoute Pierre-Yves Grangier, directeur de division chez Michaël Page.

« Sur la forme, il n’y a pas de règle », prévient Prune Gauvin de chez Hays. Certaines s’avèrent cependant plus percutantes que d’autres : ce sont les plus courtes (5-6 lignes maximum).

>>Recevez des offres d'emploi qui vous intéressent en créant un alerte e-mail Cadremploi

  

Exemple n°1 : l’accroche sous-titre

 

Responsable adjointe confirmée

9 ans d’expérience dans le domaine du prêt à porter féminin dont 5 ans sur le poste de directrice adjointe et 2 ans en tant que directrice de magasin

Située juste en dessous du titre, cette accroche met en avant un aspect de votre candidature. Ici, c’est l’expérience de la candidate, mais cela pourrait être ses compétences, ses qualités, etc.

L’avis du recruteur : « C’est simple, concis, on comprend tout de suite où en est la candidate. J’aime bien », confie Prune Gauvin, de chez Hays.

 

Exemple n°2 : l’accroche encadré avec mots-clés

Mes compétences

Managériale, Logistique, Commerciale, Pédagogique, Technique

 

Cette accroche se situe dans un encadré sous le titre du CV, sous forme de mots-clés avec ou sans puces. Elle convient aux candidats qui veulent mettre en avant leurs compétences.

L’avis du recruteur : « Si ce travail est pertinent et synthétique, c’est un vrai plus sur un CV. Cela démontre le niveau de réflexion du candidat par rapport à son profil et à ses compétences. Il saura ainsi mettre vraiment en avant les acquis et connaissances qui rendent sa candidature attractive au regard des grands axes du poste à pourvoir. La présentation des expériences vient ensuite illustrer cette première partie », considère Pierre-Yves Grangier, directeur chez Michaël Page.

 

Exemple n°3 : l’accroche encadré résumé de carrière

PROFIL

J’ai passé les deux dernières années à donner aux particuliers et aux professionnels les moyens d'exploiter au mieux les solutions de…. dans le cadre de leurs activités. J’ai acquis la capacité à transmettre des expériences uniques à cette clientèle par le biais de briefings, d'ateliers et d'événements en magasin. De plus l’excellence en matière de service client m’a permis de me concentrer sur le point le plus important de la relation commerciale : le client. Je souhaite désormais étendre mon expérience et mon savoir-faire au service d'un acteur majeur du prêt-à-porter luxe et haut de gamme.

 

Il s’agit ici d’un résumé de votre profil. Il est recommandé pour les candidats qui ont besoin de justifier un repositionnement professionnel.

L’avis du recruteur : « Les candidats qui sont dans l’écriture peuvent faire un petit résumé de leur carrière de ce type, estime Prune Gauvin. Surtout s’ils ont besoin de justifier une envie de changement car les recruteurs lisent de moins en moins les lettres de motivation. »

 

Exemple n°4 : l’accroche mixte

 Ouverte d’esprit - Sociable - Dynamique - Polyvalente - Curieuse - Organisée - Motivée - Sens de l’écoute

 DOMAINES DE COMPETENCES

- Maîtrise des différentes techniques de vente (plus de 5 ans d’expériences en vente) et de la gestion de conflits

- Aptitude à gérer une boutique (merchandising, stocks, achats, suivi clientèle, suivi du CA, des objectifs qualitatifs et quantitatifs)

- Aisance dans les relations publiques (facilité à développer et entretenir des liens de longue durée avec les différents interlocuteurs)

- Capacité à organiser des événements et des voyages

- Connaissances linguistiques (anglais, français, chinois mandarin et chinois teochew)

 

Cette accroche mélange l’accroche sous-titre et l’accroche encadré. C’est tout à fait envisageable pour un candidat qui souhaite mettre en avant différents aspects (ici les qualités et les compétences), sans faire trop "fouillis".

L’avis du recruteur : « Ce n’est pas lourd, on sait ce que recherche le candidat, c’est fait en bonne intelligence, propre, bien amené », estime Prune Gauvin.

28

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Netter Florence

18/09/2018

à 09:56

En ce qui me concerne, je déconseille les accroches type ouverte d'esprit, sociable, dynamique, ... parce que je ne connais personne qui ait un jour écrit sur un cv : paresseux, en retard, peu d'initiatives...
Accroche profil : attention, elle peut être contre productive si pas assez synthétique.
Les accroches 1 et 2 sont plus "efficaces", surtout si vous les adaptez en reprenant les mots clefs de l'offre d'emploi ou ceux que vous trouverez sur la page recrutement du site de l'entreprise à laquelle vous postulez.

> Répondre

Eugenie523

29/12/2016

à 06:00

Accroches un peu lourdes, les qualites telles que l ouverture d esprit ne conviennent pas a cette occasion, cela prete au sourir.

Les employeurs cherchent d abord les competences et experiences.

> Répondre

En réponse à Eugenie523

Albundy

27/04/2018

à 11:16

Un recrutement se fait sur un ensemble de critères (qui sont aussi propres à chaque recruteur) et l'aspect "personnalité" peut également faire partie des préoccupations du futur employeur. Ce candidat est compétent et expérimenté mais qui est-il ? Saura-t-il intégré l'équipe ? Comment réagira-t-il face au conflit ? etc etc
Aujourd'hui, la plupart des entreprises me parlent d'abord de traits de personnalité avant même de compétences ou de diplômes. Comme quoi, il est difficile de prédire ce que veut l'autre exactement (expériences, compétences, diplômes, caractères, points forts, défauts...) Par conséquent, il me paraît tout à fait acceptable de valoriser sa personnalité dans son CV.

> Répondre

Pacheco

27/12/2016

à 17:02

l'article est vraiment intéressant ,seulement je ne sais pas bien comprendre pourquoi le recruteur s'intéresserait plus sur le CV que sur la lettre de motivation?que je croyais qu'ils devraient lire en premier ou ne pas lire si Celà était mal composer et abandonner la suite du dossier?

> Répondre

En réponse à Pacheco

JB9271

22/03/2017

à 23:42

Je suis d'accord avec Eugenie523, le plus important pour l'employeur c'est de trouver un(e) candidat(e) présentable et très vite opérationnel(le) .

> Répondre

joufff

26/01/2016

à 22:43

Il m'aurais semblé préférable qu'une accroche résonne plutôt qu'elle ne raisonne...avec nos valeurs

> Répondre

fredoracer

22/12/2015

à 10:48

merci pour cette triste vérité ... qui est ma réalité au quotidien :(

> Répondre

Nico

31/08/2015

à 16:41

Catherine, experte en recherche d'emploi et en construction de CV... ça fait peur ! fautes de grammaire, confusion de mots antonymes (proscrire et prescrire)...
Mieux vaut ne pas utiliser vos services !

> Répondre

Luc

05/08/2015

à 15:44

Je ne comprends pas le rapport avec le livre de thierry dufloo.Pouvez vous m eclairer.Merci

> Répondre

Olivier

04/08/2015

à 08:25

Pour vous en assurer, lisez "Le tout nouveau testament : le TnT" de thierry dufloo.
Cordialement.

> Répondre

Amandine

19/07/2015

à 19:19

Bien , Lizzie

Mais à l'étranger se passe surement la même chose.... L'internet à mis le niveau au plis bas, et la facilité de "copy et Paste" facilite les tricheurs et menteurs.

> Répondre

Catsides

01/07/2015

à 10:22

Bonjour

Mon avis sur le sujet :

L'accroche N°1 est recommandée, mais moins longue que dans votre exemple et surtout avec l'objectif de personnalisé un CV par rapport aux autres CV, ex : Comptable Trésorerie et en dessous, en italique et police plus petite : Maîtrise de SAP.
L'accroche N°3 n'est utile qu'au personne en reconversion pro ou en retour de l'étranger, sinon c'est une redite de la lettre de motivation.

Les accroches N°2 et N°4 sont à prescrire : aucun intérêt ni plus- value sur le CV.

Catherine, experte en recherche d'emploi et en construction de CV

> Répondre

En réponse à Catsides

invitée

27/12/2016

à 13:52

"Catherine, experte en recherche d'emploi et en construction de CV" : avec autant de fautes d'orthographe et de vocabulaire, désolée mais vous faites vraiment peur. Le pire c'est que vous êtes assez représentative des cabinets de recrutement actuels.

> Répondre

evebar12

15/06/2015

à 13:45

Il faut lire "résonne" et non pas "raisonne" dans le commentaire de la DRH...

> Répondre

Violoncelles

14/06/2015

à 11:20

" si l'on nous à donné ces diplômes" ??? ou plutot " si l'on nous a donné ces diplômes" ? attention aux fautes d'orthographe qui vous discréditent .

> Répondre

Chris

13/06/2015

à 13:30

Je suis extrêmement content de lire votre commentaire qui est l'exact reflet de mon ressenti actuel sur les méthodes de recrutement des cabinets actuels. C'est désastreux et consternant pour le marché de l'emploi d'en arriver là, sachant qu'en plus , environ 90% des offres d'emploi sous forme d'annonces, autre que le marché caché, sont pilotés par ces mêmes cabinets ....
J'ai autour de moi et moi-même , des profils très expérimentés et de qualité , qui malheureusement ne trouvent pas d'emplois correspondant à leurs compétences...

Triste constat, pauvre France , qui motive sérieusement à l'expatriation , une bonne fois pour toute !!!!

> Répondre

Lizzie

12/06/2015

à 20:55

Bonjour,

Je suis atterrée par de tels conseils car, comme le souligne judicieusement un autre internaute, le problème ne vient pas de la qualité des CV mais bien des processus des cabinets de recrutement. dont la compétence est hélas très critiquable et le courage souvent absent, ne serait-ce que pour avoir l'obligeance de répondre aux candidats qui sollicitent, à minima, une réponse négative.

Les critères sont effectivement basés sur des profils types (28-45 ans et 100% d'adéquation avec les grilles d'appréciation de ces derniers, tests en ligne etc....) alors qu'un recrutement réussi se fonde prioritairement sur des critères qualitatifs relevant d'une analyse approfondie de la carrière, du profil, des aptitudes, des motivations... qu'un seul CV ne peut révéler.
Et pour rebondir sur certains commentaires, il est certainement plus facile de justifier d'importants honoraires à un client en lui présentant une kyrielle de résultats issus de tests et grille mécaniquement traités.

Alors, inutile de se demander pourquoi tant de beaux profils et surtout de réels potentiels restent sur le bord de la route !! Si les entreprises veulent que leur service RH devienne un centre de profit et non de coût (un recrutement raté a une incidence négative considérable en terme de coût, d'image interne/externe et de pérennité), qu'elles soient plus exigeantes quant aux méthodes de leurs prestataires en ce domaine.

De mon point de vue, et je suis une spécialiste RH en exercice, c'est un monstrueux gâchis que nous n'allons pas, si ce n'est déjà le cas, tarder à payer très cher si l'on observe la fuite des talents à l'étranger.

A méditer.

> Répondre

Cosette

12/06/2015

à 17:56

Je suis tout à fait d'accord avec Alex ! Pourquoi ne pas faire les pieds au mur pendant que nous y sommes. Peu importe le formalisme du cv (toute proportion gardée), si votre parcours est conforme en tout point aux attendus de leur client ou du moins s'il s'en rapproche de beaucoup, il sera retenu.
Faire tourner un cabinet de recrutement c'est aussi du business et c'est le premier qui produit un bon candidat qui remporte le marché. La concurrence est dure même pour eux, laissons leur nous donner quelques conseils, ça leur donne une raison d'exister en attendant que trop vieux ou pas assez performants ils passent aussi de l'autre côté de la barrière. Tout le monde est parfait en période de plein emploi.....

Personnellement je joue la sobriété, mon parcours fait le reste.
Qu'en pensez vous ?

> Répondre

SOSO

12/06/2015

à 09:21

Bonjour,

Ok avec votre analyse, lorsque je lis les prétentions des cabinets de recrutement pour certains postes...c'est hallucinant, diplômes,plus expérience dans la même activité + langues étrangères et le tout pour un faible salaire...(MAIS GROS CHALLENGE LOL)

bref. LES CABINETS ne prennent aucune initiative de bon sens, juste une grille qui colle au max à l'activité du client, même si le candidat ne vaut rien ou pas grand chose. Vivement un changement de mentalité et un changement de Process de recrutement, c'est un peu comme au gouvernement, à force de mettre que des gens sortis de l'ENA + Sciences Po on obtient des moutons, des têtes bien pleines mais "mal faites"...
Cordialement,

> Répondre

Manu

12/06/2015

à 02:09

J'adore lire ces commentaires réalistes en réponse à ces pseudo experts et rédacteurs.
Mais oui pourquoi ne pas mettre tous simplement des rectangles???
Je n'ai pas trouvé bcp de sujet où le quorum adhère aux articles, signe de la rupture des rédacteurs avec la réalisé.

> Répondre

Ted

11/06/2015

à 20:27

Toujours effarants, ces petits billets de Cadremploi...
A quand: "5 détails qui trahissent un recruteur incompétent"

> Répondre

En réponse à Ted

Rachel

20/04/2017

à 20:29

lol je suis parfaitement d'accord avec vous :) Les recruteurs souvent ne se remettent pas en question hélas...

> Répondre

Alfred

11/06/2015

à 18:30

Je n'ai aucune réponse sérieuse, mais juste pour surfer sur le délire et à bien y réfléchir....peut-être un tel CV pourrait-il interresser un couvent ou un monastère pour la gestion de la boutique souvenirs ?
Un peu de béatitude ne nuit pas !
Quant aux défauts, il reste la confesssion (ou pas)...

> Répondre

tebopro

11/06/2015

à 17:59

Et pourquoi pas une accroche façon slogan publicitaire ? Pourquoi vous choisirait-on vous, plutôt que n'importe quel autre du même secteur et métier. Cela peut se résumer en quelques mots seulement qui intriguent et donnent envie. Comme un teasing qui vous incite à lire la suite et à rechercher la justification par les résultats chiffrés dans chaque étape de carrière, de la promesse en sous-titre.

> Répondre

Fab1503

11/06/2015

à 17:56

Personnellement je pense que l'accroche sous titre précise, claire et concise est une bonne idée. Bien souvent, le recruteur veut comprendre le profil de la personne en un coup d'oeil.
Perso, je la mettrai dans mon CV.

> Répondre

restons optimiste

11/06/2015

à 17:51

Bonjour
Tout d'abord merci pour votre demarche d'aider ou supporter les demandeurs d'emplois

Ce que je crois, et peut-etre vous serez d'accord, voyez 50 personnes et vous aurez 50 visions differentes du CV

Un des problemes que nous avons ce sont les cabinets de recrutements. Ils ne font pas leur travail de conseil. Ils semble qu'ils travaillent avec des grilles avec pour unique objectif: en cas d'echec du candidat ils pourront justifier a leurs clients, qu'ils ont suivi la grille. La technique du parapluie, surtout pas de risque!!

Consequence de quoi, peu importe ce que vous ecrirez pour vous vendre ou comment dans sa forme. Plus vous serez pres de leur 100% de profilage et plus vos chances augmenteront et ce en depit du reel besoin.

Il y a une situation renversee: pour les postes de grands patrons ou de ministres l'age ou votre passé importe peu, vous faites partie du serial alors ca va et meme si vous n'avez aucun resultats voir meme negatifs.

Pour les autres postes, vous devez avoir entre 28 et 45 ans et remplir la grille a 100%

Conclusion pour ne pas etre trop long, il faudrait que les entrerpises embauchent en direct et cela leur economisera beaucoup d'argent et de temps

Je vous invite demain a lire l'article coup de gueule dans le journal l'Alsace.

Ces commentaires sont un haro sur les cabinets de recrutement si cela vous interesse je peux ecrire egalement sur les patrons de PME/PMI

Bonne Soiree

> Répondre

antho

11/06/2015

à 17:48

Ya pas de secrets, peu importe ce que tu mets dans ton CV, si t'as pas d'expérience, tu n'as pas beaucoup de chances de te faire embaucher. Je suis dessinateur projeteur, diplômé en 2013 avec forcément comme expérience mes stages scolaires et le projet industriel. Depuis 2013, j'effectue des taches comme remplacer des moquettes, remplacer des portes, remplacer des poubelles et autres travaux qui ne demandent pas d'expérience. Jusqu'à maintenant j'envoie des candidatures partout, avec des lettres de recommandations de mes responsables de stages, je n'arrive pas à me faire embaucher.

Selon les secteurs et spécialités, la seule solution semble de partir à l'étranger, chez qui l'expérience n'est pas le critère principal d'embauche. Avec un état d'esprit comme en France, pas étonnant qu'on atteint des plafonds niveau chômage, il va peut être faloir faire confiance aux jeunes diplômés, on n'a pas acquis nos diplômes dans un Kinder surprise, si l'on nous à donné ces diplômes c'est que quelque part l'on est capable d'accomplir les taches demandées...

> Répondre

Alex

10/06/2015

à 09:02

Je ne vois pas la pertinence d'une accroche style "

Ouverte d’esprit - Sociable - Dynamique - Polyvalente - Curieuse - Organisée - Motivée - Sens de l’écoute

Qui peut imaginer qu un recruteur soit sérieusement séduit par un tel délire de béatitude et de niaiserie.
Vous allez bientôt nous expliquer qu il faut AUSSI savoir décrire ses ... Défauts...

Je veux bien une réponse à mes remarques...
Mercii

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte