1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Acheteur : 5 conseils-clés pour votre CV

Acheteur : 5 conseils-clés pour votre CV

acheteur--5-conseils-cles-pour-votre-cv

Cette semaine, c’est le CV d’Emmanuelle, responsable achats, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération "Améliorez votre CV en un clic". Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Acheteur. 

Limpression générale de Laetitia, expert CVfirst : « À votre niveau de responsabilités, surtout en visant un poste à forte orientation commerciale, on attend une approche plus construite permettant de savoir quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir, avec quels moyens et quelle plus-value. »

Envie d’une analyse comme Emmanuelle ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Accrochez le lecteur

« D’entrée, votre profil mérite d’être valorisé. En deux lignes, vous titrez sur le poste visé - responsable service achats ou acheteuse - et invoquez "20 ans d’expérience dans le secteur du luxe". Or, c’est succinct et insuffisant. En l’absence d’un résumé de carrière et d’une présentation du projet professionnel en quelques lignes, votre CV ne met pas suffisamment en avant votre potentiel ni vos points forts par rapport à ce secteur.

Créez une véritable accroche pour présenter votre parcours et votre objectif professionnel et ainsi éveiller d’emblée l’intérêt d’un recruteur. L’idéal est de rester dans un format court et dynamique pour permettre une lecture de l’accroche en 30 secondes. »

2. Redonnez une dynamique à votre dernier poste

« Un recruteur s’interrogera certainement sur la durée de votre dernier poste. Cette mission de "responsable service achats" de 10 ans est très longue par rapport à la globalité de votre parcours professionnel. Ce n’est pas un défaut en soi, à ceci près que, faute de progression apparente, elle ne valorise pas votre parcours.

Ne pourriez-vous pas scinder votre dernière mission en blocs de 3 à 5 ans maximum, articulés autour de projets-clés ? Surtout que, par ailleurs, votre CV présente des missions intéressantes qui gagneraient à être précisées et valorisées. En l’état, par exemple, on pourrait penser qu’il vous a fallu 10 ans pour créer la "tissuthèque". Au passage, valoriser des projets courts et des réussites à moyen terme peut aussi, en temps de crise, séduire un recruteur. »

3. Évitez l’effet catalogue

« En l’état, votre expérience professionnelle se résume surtout à des listes-catalogues d’actions et votre CV fait l’impasse sur la véritable valeur ajoutée que vous avez apportée. Or un CV d’acheteur, comme un CV de commercial, doit valoriser des résultats concrets et argumentés. Pour reprendre l’exemple de la tissuthèque, quel a été l’apport de ce projet pour votre employeur ou vos clients ? Votre CV doit prouver votre capacité à dépasser votre responsabilité opérationnelle en valorisant des résultats concrets.

À votre niveau de responsabilité, on attend vraiment une approche plus construite permettant de savoir quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir, avec quels moyens et avec quelle plus-value, surtout pour pouvoir comparer votre capacité à gérer des projets par rapport aux autres candidats. Ces actions gagneraient sans doute à être présentées sous forme de projets. » 

4. Précisez votre niveau de langue

« Vous ratez, en une ligne, l’occasion de vous démarquer. Comme beaucoup trop de candidats, vous reléguez la question des langues en fin de CV, au rang, dans votre cas, des "compétences linguistiques et informatiques". Or une seule ligne ne suffit pas, et d’autant moins que vous invoquez un niveau d’anglais "lu, écrit et parlé" qui ne veut pas dire grand chose...

Si l’anglais vous a servi de façon professionnelle - ce qui est sûrement le cas - vous devez absolument le signaler au fil du CV dans vos différentes expériences professionnelles pour rassurer un recruteur. Il faut en effet justifier et valoriser votre niveau et surtout détailler votre pratique dans le contexte achats en particulier. Ce qui intéresse un recruteur, c’est votre niveau actuel et comment vous pourrez utiliser cette compétence en situation. Et si votre niveau est suffisant, c’est aussi pour vous une occasion unique de montrer que, contrairement à d’autres candidats, vous maîtrisez cette compétence indispensable à votre métier. »

5. Un petit effort de présentation

« Enfin, la présentation globale de votre CV, sans recherche particulière, laisse un peu à désirer et contraste avec le milieu du luxe où vous avez évolué. Or, ce type de présentation "absente" peut amener le recruteur à douter du niveau de confiance qu’il peut vous accorder car il risque de considérer que cette présentation un peu terne reflète votre personnalité et les écrits que vous produisez dans votre vie professionnelle. 

Choisissez une autre présentation, simple, originale et professionnelle, et surtout articulée autour de projets et de réussites-clés. À votre niveau d’expérience, il est essentiel d’offrir plusieurs niveaux de lecture : un manager, un RH ou un expert de votre secteur ne recherche pas la même chose dans un CV. Votre CV doit offrir plusieurs niveaux de détails pour pouvoir s’adapter à chaque lecteur sans en oublier aucun. »

 

5 actions à mettre en place immédiatement

- Créez une véritable accroche pour présenter votre parcours et votre objectif professionnel et justifier votre souhait de mobilité.

- Donnez une meilleure dynamique à votre parcours en découpant votre dernier poste, par projets-clés, en blocs de 3 à 5 ans maximum par exemple.

- Evitez les listes-catalogues d’actions basiques et renforcez la véritable valeur ajoutée que vous avez apportée dans vos missions.

- Justifiez et valorisez votre niveau de langue par sa pratique, dans le contexte des achats en particulier... 

- Revoyez la forme de votre CV pour offrir plusieurs niveaux de lecture adaptés à un DG, à un RH et à un expert de votre secteur.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation. 

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Charles

28/04/2015

à 17:38

Wahou ! Bravo CV First !

Vous allez pouvoir revendre ce même article une bonne centaine de fois à Cadremploi !

Je ne sais pas si vous êtes conscient que l'on peut remplacer la profession d'acheteur par celle de commercial, RH ou encore ingénieur qualité, et ce à chaque occurrence dans cet article.

Alors certes, ça passe auprès de l'indigente rédaction de Cadremploi mais pensez-vous réellement que ça fera illusion si un acheteur lit cela ?

Avez-vous conscience que le contenu de ce site se destine à de cadres ?

Elle fait rêver l'analyse complète de 5-6 page (sic) à moitié prix (re-sic).

Merci Cadremploi !

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte