1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Assistant chef de Projet : 5 conseils-clés pour votre CV

Assistant chef de Projet : 5 conseils-clés pour votre CV

assistant-chef-de-projet--5-conseils-cles-pour-votre-cv

CV First, partenaire de Cadremploi

Cette semaine, c’est le CV d’Aymeric, assistant chef de projet, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Assistant Chef de projet

Limpression générale de Claude, expert CVfirst : « En titrant sur un poste que vous n’avez jamais exercé, vous perdez un peu le recruteur. En effet, votre CV ne valorise pas suffisamment les éléments, pourtant nombreux, qui pourraient appuyer votre candidature. »

Comme Aymeric, vous cherchez un poste de chef de projet ? Cadremploi vous offre un diagnostic gratuit de votre CV et vous permet de bénéficier d’une offre spéciale de rédaction.

1. Construisez votre CV en fonction de votre objectif

« A 27 ans, vous aspirez, après plusieurs expériences, à passer du statut d’"assistant chef de produit" à celui "chef de produit" tout court. Si cette démarche est légitime sur le papier, encore faudrait-il vous en dire un peu plus sur le CV.

En effet, en l’absence d’un résumé de carrière et d’une présentation du projet professionnel, votre CV donne d’abord surtout l’impression d’être constitué d’une succession de missions courtes. Or vous ne soulignez pas assez votre expérience en alternance - et qu’un recruteur ne peut deviner - qui n’apparaît qu’en toute fin de page.

Vous devez valoriser la cohésion de votre parcours, votre progression et surtout vos qualités par rapport au poste visé. Car elles ne sont pas encore suffisamment visibles. »

2. Valorisez votre expérience en ONG

« En l’état, votre CV ne met pas suffisamment en avant votre potentiel ni vos points forts par rapport au poste visé, et ne montre pas que vous êtes prêt à dépasser le rôle de l’assistant.

Votre expérience en ONG est intéressante à cet égard car elle est sous-exploitée.  Votre CV différencie trop vos responsabilités professionnelles directes de vos responsabilités d’encadrement lors de cette période. Or en procédant ainsi, votre CV ne démontre pas votre valeur ajoutée en tant que manager. Vous pourriez ainsi étayer davantage vos résultats obtenus en tant que manager. C’est dommage, car votre CV manque là une occasion de marquer des points face à d’autres candidats de votre âge. »

3. Pourquoi certains changements

« Il en va de même pour vos résultats personnels, d’ailleurs. Par exemple, passer d’un grand opérateur téléphonique à une société où vous avez continué à gérer ce compte, est une belle réussite personnelle. Malheureusement, de la manière extrêmement succincte dont elle est présentée, c’est une impression mitigée que l’on retient. Finalement on ne voit pas bien à quels projets et offres vous avez participé en dehors de la veille opérationnelle du marché des télécom. Ni, accessoirement, les raisons de la fin de cette mission qui ne paraissent pas très claires…

Globalement, à l’image de cette expérience, votre CV présente les missions qui vous ont été confiées plus que les résultats que vous avez obtenus. Ce n’est pas très vendeur : votre futur employeur connaît déjà votre métier et sera surtout intéressé par les contributions majeures que vous avez apportées à vos employeurs et par les résultats concrets que vous avez obtenus. Votre CV actuel fait de vous un (bon) exécutant, ce qui n’est pas suffisant pour être compétitif sur le marché de l’emploi. Car cette approche vous cantonne dans vos fonctions actuelles… »

4. Soulignez des compétences « différenciantes »

« Votre CV détaille par ailleurs certaines compétences qui sont trop "évidentes" et trop peu différenciantes par rapport à vos concurrents. Par exemple, « communiquer auprès de la force commerciale afin d’assurer la promotion du produit » n’est pas suffisamment spécifique par rapport à des CV "concurrents". Votre CV gagnerait à "remonter" à spécifier davantage comment vous avez organisé cette communication : stratégie, canaux, leviers par exemple… »

5. Sur la forme, oubliez les couleurs

« Enfin, votre CV ne fait pas suffisamment sérieux à cause d’un parti pris sur la forme. S’ils sont certes visibles, les fonds colorés sont déjà contre-productifs car rarement lisibles à l’impression. Mais au-delà de cela, ils n’apportent pas grand-chose à votre CV et lui enlèvent surtout une sobriété nécessaire. Or, c’est connu : une forme sobre marque beaucoup plus les esprits.. »

5 actions à mettre en place immédiatement

- Ajoutez un résumé de carrière pour expliquer pourquoi vous pouvez prétendre au statut de chef de projet.

- Valorisez votre expérience en ONG en soulignant vos résultats obtenus en tant que manager.

- Expliquez mieux vos changements de carrière.

- Rendez vos compétences un peu plus spécifiques pour vous démarquer de vos « concurrents ».

- Oubliez les fonds colorés qui brouillent le message.

 

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Lisa

23/03/2016

à 11:47

Je connais un site très bien qui donne de bons conseils en termes de CV >> http://bit.ly/conseils_cv

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte