1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Attaché commercial : 5 conseils-clés pour votre CV

Attaché commercial : 5 conseils-clés pour votre CV

attache-commercial--5-conseils-cles-pour-votre-cv

Cette semaine, c’est le CV d’Alan, attaché commercial, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération "Améliorez votre CV en un clic". Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Attaché commercial. 

Limpression générale de Laetitia, expert CVfirst : « Votre CV actuel n’est pas à la hauteur de vos ambitions. Dans un marché concurrentiel, votre objectif, votre positionnement et surtout vos différents succès obtenus doivent absolument être clarifiés. »

Envie d’une analyse comme Alan ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Clarifiez votre profil

« Votre CV envoie-t-il le bon signal ? D’entrée, en plaçant le bloc "formation" avant votre "expérience professionnelle", vous donnez l’impression d’être un jeune diplômé ! Vous souhaitez sans doute valoriser votre MBA. Mais au bout de quasiment dix ans d’expérience, un recruteur voudra surtout savoir à quoi il vous a servi.

Pour être plus efficace, votre CV gagnerait à vous positionner directement sur un poste précis correspondant à votre niveau d’expérience, plutôt que de laisser le recruteur se perdre dans la liste de missions courtes. Ajoutez pour cela un vrai titre et créez une véritable accroche pour présenter votre parcours et votre objectif professionnel. L’idéal est de rester dans un format court et dynamique pour permettre une lecture de l’accroche en 30 secondes. »

2. Justifiez la durée de vos missions

« Sur la forme, votre CV paraît très dépouillé. Sans doute un peu trop car cela parasite la lecture. Ainsi, sur dix ans, votre expérience la plus longue est de deux ans et demi. Mais par ailleurs, la plupart se limitent à quelques mois et se succèdent parfois sans rapport apparent. S’il s’agit de contrats à durée déterminée, précisez-le ! Sinon votre poste d’"adjoint au manager des ventes" de seulement cinq mois donne l’impression, par exemple, qu’il s’agit d’une rupture de période d’essai qui aurait été renouvelée.

En l’état, votre CV laisse planer trop de doutes sur d’éventuels échecs. De même, les deux postes de "commercial" et d’"adjoint au manager des ventes" suggèrent des changements de responsabilité non justifiés dans votre parcours professionnel. Ces changements vont amener le recruteur à s’interroger sur une éventuelle instabilité et tenter d’en imaginer les causes… pour, en général, imaginer les pires scénarios. Détrompez-le ! »

3. Dessinez une progression

« Au final, votre CV ne montre pas suffisamment votre progression. Au contraire, de la manière dont il est présenté, il semble s’attacher à suggérer une certaine "régression" professionnelle. Au-delà de la question de la durée, les deux responsabilités de "premier adjoint de boutique", et d’"adjoint au manager des ventes" donnent une image négative de votre CV car cette mobilité n’est justifiée ni par une promotion (votre équipe semble se réduire ainsi que vos responsabilités) ni par la perspective d’un contrat plus long (au regard de l’espace occupé sur votre CV).

Un recruteur risque de penser que votre expérience de "premier adjoint de boutique" n’a pas été très concluante. Or vous pouvez dissiper ce malentendu en détaillant quelques missions pertinentes qui vous ont été confiées et si possible en rapport avec le poste auquel vous aspirez aujourd’hui. » 

4. Expliquez votre plus-value

« D’une manière générale, vous devez renforcer le contenu valorisant et différenciant dans votre CV. L’enjeu est de démontrer comment vous avez utilisé les compétences acquises durant votre MBA dans vos différentes missions et ainsi de prouver votre valeur ajoutée et votre approche de votre fonction.

En l’état, votre CV présente les missions qui vous ont été confiées plus que les résultats que vous avez obtenus. Par exemple, "merchandising et mise en place d’actions commerciales" ne précise pas si ces actions sont à votre initiative ni même si elles ont été couronnées de succès. Or votre futur employeur connaît déjà votre métier et sera surtout intéressé par les contributions majeures que vous avez apportées à vos employeurs. »

5. Et débarrassez-vous des puces !

« Enfin, sur la forme, votre CV gagnerait à être davantage étoffé. L’approche "une puce-une idée" donne en effet un aspect "catalogue" à votre CV. C’est réducteur, et surtout, ce format ne démontre pas suffisamment votre capacité à formater les informations.

Finalement il manque dans votre CV est un part de contenu réellement valorisant. Un CV trop général va sous-tendre une image de parcours professionnel avec peu de valeur ajoutée. En synthétisant votre expérience à l’extrême, et en l’absence de détails précis, votre CV devient trop abstrait : à votre niveau d’expérience, votre CV ne doit pas constituer un simple moyen de lister des généralités partagées avec la plupart de vos concurrents. Au contraire, il doit prouver comment, si on vous donne votre chance, vous serez performant… »

 

5 actions à mettre en place immédiatement

- Ajoutez un titre précis comportant une vraie dimension sectorielle pour permettre de classer votre CV sans difficulté.

- Précisez la nature de vos contrats à durée déterminée pour éviter au recruteur de s’interroger quand il sont courts.

- Développez les compétences dans la chronologie pour dessiner une progression professionnelle.

- Intégrez et valorisez vos réussites et vos succès en donnant des résultats concrets, mesurables et immédiatement appréciables.

- Choisissez une autre présentation, simple, originale et professionnelle, vous permettant de mettre en valeur vos points forts autour de projets et réussites-clés.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation. 

 

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Günay siracettin

31/01/2016

à 16:06

Boulangerie et maçonnerie et agriculture

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte