Chef de produit : 5 conseils clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine c’est le CV de E., chef de produit qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui délivre 5 conseils sur-mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez dans cet article les modalités de participation.

Visualisez le CV chef de produit en PDF*

L’impression générale d’Anthony, expert CVfirst : « Votre CV est déroutant car vos trois dernières missions se ressemblent terriblement. Objectif : valoriser vos différentes expériences et résultats pour espérer progresser vers un poste plus ambitieux. »

1 – Pensez à une vraie accroche pour votre profil

« Vous avez créé une section « compétences et qualités » en ouverture de CV, signe que vous souhaitiez sûrement mettre vos points forts en valeur. Pourtant, au final, vous obtenez le résultat inverse : car en les isolant, vous les affaiblissez ! Le recruteur se retrouve en face de compétences qu’il ne peut pas situer, et qui perdent donc toute leur force hors de leur contexte. Par exemple, énoncer « négociation » sans autre précision n’apporte pas grand-chose.

Vous auriez intérêt à redistribuer ces compétences dans votre CV en les associant à vos différentes expériences professionnelles. Elles paraitraient alors plus concrètes aux yeux du recruteur qui pourrait voir où et quand vous avez obtenu ces résultats. »

Finalement, en termes d’accroche, je recommanderais davantage un vrai « résumé de carrière » enrichi, surtout, d’un titre clair et précis. Si vous cherchez un poste de « chef de produit », affichez-le ! Un tel titre est aussi l’occasion de positionner d’entrée le curseur sur un objectif plus ambitieux que ne le laissent suggérer vos dernières expériences. Car, faute de précision, la similitude de vos trois dernières missions et leur présentation vous classe davantage comme un « acheteur » qu’un véritable « chef de produit ».

2- Donnez une dimension stratégique à votre CV

« Même rôle, même fonction, même secteur : vos trois dernières missions se ressemblent terriblement. C’est un souci car votre parcours semble dès lors un peu plat : il détaille des actions mais peu de réussites. L’espace accordé aux trois dernières missions est identique et le recours systématique aux puces renforce le côté « table des matières ». En l’état, votre CV donne un peu l’impression que vous avez atteint… vos limites.

Pour y remédier, donnez une vraie dimension stratégique à votre CV. Pour l’instant, votre expérience professionnelle se résume aux aspects techniques de vos missions. Pourquoi ne pas évoquer davantage l’orientation des budgets, les méthodes de traitement des litiges, les résultats de la veille marché ou les types de projets pilotés ?

Votre CV actuel décrit uniquement votre métier et les tâches qui vous ont été confiées. Or, à votre niveau d’expérience, vous présenter comme une simple exécutante n’est pas suffisant. Il manque une « vision ». »

3 – Citez des résultats spécifiques

« Un recruteur a de quoi s’interroger. Qu’avez-vous apporté à votre structure grâce à vos actions concrètes ? Qu’avez-vous modifié, amélioré, créé après votre prise de fonction ? En clair, quelle est votre valeur ajoutée ?

Votre CV manque encore d’éléments et de résultats spécifiques. Si, pour un acheteur, il est positif et logique d’avoir piloté des appels d’offres comme l’indique la mention « pilotage des appels d’offres internationaux (France, Espagne, Portugal), négociations tarifaires, organisation des panels », il reste néanmoins nécessaire d’en valoriser les résultats concrets pour vous différencier des autres candidats. Comment avez-vous géré ces appels d’offres ? En quoi ont-ils été probants ? Quels ont été les bénéfices générés ?

Votre CV manque cruellement de ces détails qui encourageront un recruteur à choisir votre profil parmi d’autres équivalents. »

4 – Valorisez vos voyages seulement si c’est pertinent !

« Il est fréquent de voir les candidats évoquer leurs séjours à l’étranger dans leur CV. Pourquoi pas ? Mais je ne vois pas en quoi vos voyages en Europe et en Amérique du Nord vont augmenter votre valeur potentielle aux yeux de votre futur employeur. Votre CV précise plusieurs fois que vous avez été amenée à échanger avec des fournisseurs en Asie, alors que ce continent ne fait pas partie de vos destinations.

Même si l’intention est bonne, il est préférable de vous contenter de parler des loisirs qui pourraient être liés au poste que vous visez. Toute autre activité est superflue, et ne fait que remplir votre CV d’informations que le recruteur jugera inutiles, voire néfastes. »

5 – Faites tenir votre CV sur une page… ou deux

« Sur la forme, pas de demi-mesure ! Pourquoi rédiger votre CV sur une page... et un tiers ? Si c’est voulu, c’est maladroit car ce détail est généralement inapproprié dans les fonctions marketing et commerciales où les apparences comptent énormément. En l’état, votre CV renforce l’idée que vous n’accordez pas beaucoup d’importance à la forme. Présenter votre CV sur une page - ou sur deux si vous développez certains points - sera donc bien plus cohérent avec votre objectif professionnel.

Par ailleurs, les cadres noirs donnent une petite dimension « rubrique nécrologique » à votre CV. Et l’usage du bleu renforce cet aspect vieillot, cette couleur ayant été utilisée à l’excès dans les années 1990 par les candidats qui voulaient démontrer leur vision de l’horizon et leur capacité d’anticipation.

Enfin, un dernier petit truc : certaines informations, comme votre âge ou les langues pratiquées, pourraient gagner à être présentées dans la deuxième partie de votre CV.

N’oubliez pas que deux types d’informations cohabitent dans un CV : celles que vous mettez en avant et celles que le lecteur va rechercher comme l’âge et les langues justement. Or vous augmentez vos chances que votre CV soit au moins parcouru jusqu’au bout en les présentant le plus tard possible, comme vous l’avez fait, par exemple, pour votre formation. »

Vous aussi, participez au tirage au sort hebdomadaire de l’opération Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV. Voici les modalités de participation.

* Les CV publiés dans le cadre de cette chronique sont rendus anonymes.

Propos recueillis par Céline Chaudeau © Cadremploi.fr

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :