Chef de produit : 5 conseils pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine, c’est le CV de Lydia, chef de produit, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Chef de produit. 

L’impression générale de Sophie, experte CVfirst : « A votre niveau d’expérience on attend une vraie vision sectorielle qui est totalement absente de votre CV. En l’état, le mélange prêt-à-porter et grande distribution parasite la lecture alors qu’il pourrait, au contraire, vous aider à vous démarquer. »

Envie d’une analyse comme Lydia ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Insufflez de la logique à votre parcours

« Les cinq dernières années de votre CV risquent de laisser un recruteur perplexe. En effet, vous avez rejoint le prêt-à-porter après une longue expérience dans la grande distribution. Mais tel que votre CV est présenté, il pourrait suggérer que vous avez fuit la grande distribution pour des raisons – pas forcément flatteuses - que le recruteur se chargera d’imaginer.

On ne trouve pas dans la période après 2009-2014 d’indication de réutilisation de vos compétences grande distribution. C’est dommage car vous manquez une occasion de capter l’attention du recruteur : votre CV pourrait par exemple suggérer que vous avez appliqué les méthodes de la grande distribution au prêt-à-porter et démontrer une vraie progression et une évolution choisie. Dans le même esprit, étoffez un peu votre expérience grande distribution en démontrant ce que vous en avez retiré. Il faut absolument que votre CV démontre que vous n’avez pas échoué dans ce secteur. »

2. Montrez aussi votre progression dans la forme du CV

« Votre CV utilise un format très percutant dans son design mais en même temps très plat dans l’image qu’il donne de votre évolution professionnelle. Concrètement, la période 2006-2007 occupe le même espace que la dernière expérience en date. Cette approche rend votre progression peu visible avant même d’entrer dans le détail du CV.

Il faut absolument que votre CV démontre, visuellement aussi, votre progression et l’évolution de vos responsabilités. Pour cela, l’espace accordé à votre expérience actuelle devrait être plus important, beaucoup plus important ! N’oubliez pas que la première impression qu’aura un employeur de votre CV est cruciale… »

3. Captez l’attention du recruteur avec une accroche

« Par la même occasion, vous devez canaliser le regard du recruteur vers des éléments visuels pertinents. A cet égard, la photo choisie n’est peut-être pas la plus adéquate. Elle n’a rien d’obligatoire, mais surtout, la combinaison entre le fond et les vêtements sombres, sans oublier le mascara noir, donne une allure très sévère à l’ensemble. Si cela correspond au dress-code de votre employeur cible, pourquoi pas, mais c’est rare. Mieux vaudrait privilégier des couleurs plus claires.

Autre souci : en l’absence d’accroche, le regard vient se poser tour à tour sur le titre puis sur les logos de vos employeurs. Or, la multiplication des accroches visuelles ne guide pas le regard qui se trouve perdu. En l’état, le titre de votre CV est clair mais manque d’une accroche sectorielle précise. Pour y remédier, créez une véritable accroche pour présenter votre parcours et votre objectif professionnels. L’idéal est de rester dans un format court et dynamique pour permettre une lecture en 30 secondes. »

4. Evitez l’approche catalogue

« En analysant la présentation de votre expérience professionnelle, on observe surtout des informations listées les unes à la suite des autres. C’est très frappant en particulier dans votre dernière expérience, avec une approche de type “catalogue” (“préparer et soutenir le plan de collection Accessoires Actions”, “brief développement produits selon les préco tendances du DA”, etc.).

Si ce catalogue semble relativement exhaustif, la logique métier n’apparait pas clairement. A votre niveau de responsabilité, on attend plutôt de savoir quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir, avec quels moyens et avec quelle valeur ajoutée. “Mise au point des produits avec stylistes”, par exemple, ne donne ni vision qualitative ni détails quantitatifs. L’absence de hiérarchisation des informations rend la lecture laborieuse. Aucune information ne se détache, aucun point de départ n’est donné au lecteur et, au final, vos résultats les plus importants sont noyés au milieu d’autres informations plus banales. »

5. Détaillez vos missions

« Aidez le recruteur à choisir en mettant en avant vos points forts, ceux qui font de vous une candidate à part, idéalement en organisant votre CV autour de projets et réussites-clés. Votre CV présente déjà des éléments intéressants. Mais quid des méthodes employées pour atteindre ces résultats ? Vous évoquez ainsi le “référencement de 150 produits par collection”. Or, votre CV ne démontre pas comment vous avez atteint ce résultat et fait totalement abstraction des méthodes mises en œuvre pour y arriver. Et puis, il ne dit pas si ces 150 produits ont touché leur cible...

Finalement, votre CV fait l’impasse sur la véritable valeur ajoutée que vous avez apportée dans le cadre de vos responsabilités et il manque dans votre parcours des projets clairs et précis, transposables dans un autre secteur et permettant de savoir quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir. 

Vos responsabilités, ainsi, doivent absolument être valorisées par la description du retour sur investissement obtenu et si possible à travers le prisme : analyse des résultats + marché/ concurrence. Aidez le recruteur à choisir votre CV en mettant en avant les projets-clés que vous avez gérés… et réussis. »

5 actions à mettre en place immédiatement

- Choisissez une autre présentation vous permettant de mettre en valeur votre progression et vos points forts autour de projets et réussites clés.

- Créez une véritable accroche pour présenter votre parcours et votre objectif professionnel.

- Reformulez votre expérience en grande distribution en démontrant davantage ce que vous en avez retiré.

- Intégrez et valorisez vos réussites et vos succès, en donnant des résultats concrets, mesurables et immédiatement appréciables dans un contexte précis.

- Ne mettez une photo que si vous êtes absolument sûre qu’elle respecte le dress-code de votre futur employeur et dans tous les cas, évitez plutôt les vêtements sombres…

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :