1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Chef de Projet R&D : 5 conseils-clés pour votre CV

Chef de Projet R&D : 5 conseils-clés pour votre CV

chef-de-projet-rd--5-conseils-cles-pour-votre-cv

CVfirst, partenaire de Cadremploi

Cette semaine, c’est le CV de Damien, chef de projet R&D, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Chef de projet R&D

Limpression générale de Claude, expert CVfirst : « A vouloir trop en dire, votre CV manque de précision et brasse surtout trop de généralités. À votre niveau d’expérience et de qualification, vous devez davantage montrer votre plus-value évidente. »

Comme Damien, vous êtes chef de projet ? Cadremploi vous offre un diagnostic gratuit de votre CV et vous permet de bénéficier d’une offre spéciale de rédaction.

1. Votre CV manque… d’adresse

« Dès la troisième ligne, votre CV risque de partir à la poubelle. À cause d’un détail qui tue certaines candidatures : vous n’avez indiqué aucune ville ni adresse postale. De même, vous n’indiquez ni votre date de naissance ni votre âge.

Comme beaucoup de recruteurs, nous avons traité votre CV avec un "analyseur sémantique". Or, ces informations personnelles constituent des critères de tri ou de vérification et, en leur absence, votre futur employeur se demandera ce que vous cherchez à cacher et sa compréhension risque fortement de ne pas aller dans votre sens. C’est d’autant plus important que vous avez travaillé à l’étranger et dans les DOM. On peut tout simplement penser que vous y êtes toujours… Et on hésitera à convoquer un candidat qui habite potentiellement à des milliers de kilomètres. »

2. Quel est votre projet professionnel ?

« Pour le reste, votre CV démarre bien avec une accroche censée valoriser votre profil. Cependant, il fait l’impasse sur un vrai profil professionnel clair et ciblé. Et surtout, il met en avant des compétences trop générales. "Relever les défis et me dépasser dans mon travail" par exemple peut s’appliquer à n’importe qui. Quel candidat affirmerait le contraire ?

3. Des compétences trop vagues par rapport à votre diplôme

« Votre CV liste des compétences dans une rubrique séparée, dissociée de votre parcours. Or, en isolant ces compétences, vous les affaiblissez et les rendez abstraites, car elles ne font pas partie de projets concrets. En effet, là encore, quel doctorant n’a pas réalisé des tâches comme des "Collecte, exploitation, interprétation des données expérimentales et valorisation des résultats" ?

Par la suite, on retrouve le même type d’information générique dans vos missions, comme en 2012 par exemple où on apprend que vous avez fait de la "Gestion de projets transversaux dans un contexte internationalisé". Comme vous étiez chef de projet, c’est assez logique.... »

4. Enlevez les éléments superflus

« Votre CV est rédigé sous forme de "paragraphes listes" sans aucune hiérarchie de l’information. En témoignent notamment les dernières réalisations évoquées dans la partie consacrée à votre expérience professionnelle ("montage et gestion de projets transversaux (partenariats publics et privés), veille scientifique, technique et réglementaire, etc. »).

Je défie quiconque de visualiser facilement quelles sont les informations clés à retirer de ce paragraphe. C’est dommage, car vos résultats les plus importants sont noyés au milieu d’autres informations non pertinentes. Sans compter qu’il manque certains éléments essentiels. Des informations globales comme "gestion commerciale, budgétaire et financière" n’indiquent absolument pas si le projet a été géré dans le respect des budgets et des plannings. Il en va de même pour vos responsabilités d’encadrement, là aussi trop génériques. »

5. Sur la forme, adoptez une approche projet

« Pensez à privilégier les éléments qui feront de vous un candidat unique, à part. Or, en l’état, la mise en page de votre CV rend sa lecture laborieuse, car votre CV liste vos responsabilités sans jamais vous différencier.

Il manque dans votre parcours des projets, des succès clairs et précis, immédiatement transposables, constituant une approche plus construite permettant de savoir quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir, avec quels moyens et avec quelle plus-value. À votre niveau de formation, on attend quelque chose de plus que des éléments génériques. On se doute bien que vous avez "rédigé des documents techniques"  et "rédigé des dossiers de financement », mais vous n’êtes plus étudiant. On attend maintenant réussites précises, démontrées, argumentées et reproductibles.

Pour y remédier, hiérarchisez vos informations, éliminez le superflu et choisissez une autre présentation davantage orientée vers une approche projet. Cela vous permettra de mettre en valeur vos points forts et vos compétences. »


5 actions à mettre en place immédiatement

- Ajoutez votre adresse ou au moins un nom de ville pour qu’un recruteur - ou un logiciel - vous situe géographiquement.

- Créez une véritable accroche pour présenter votre parcours et votre objectif professionnels en évitant les généralités.

- Ne dissociez pas vos compétences de votre expérience professionnelle.

- Éliminez sans regret les compétences trop générales qui discréditent votre CV.

- Intégrez et valorisez vos réussites et vos succès pour illustrer votre plus-value.

2

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Alex

14/11/2016

à 06:39

La remarque sur l'adresse est interessante. Il est evident qu'il faut être clair sur son implantation géographique. Cependant l'article precise qu'on hésitera à interroger un candidat résidant à des millers de kilometres, et que les logiciels vous "géolocalisent".
Donc supposons que cette personne soit en fait mobile (comme semble l'indiquer son parcours géographique), que conseillez-vous à ce candidat pour que son CV ne l'étiquette automatiquement pas comme "trop loin" ?

> Répondre

delf

01/10/2015

à 11:55

juste une remarque: je ne pensais pas que l'âge et la date de naissance étaient obligatoires? Je me suis laissé dire que c'était à proscrire sur un CV en anglais (en tous cas vers les EU): est-ce vrai?

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte