1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Les centres d’intérêt du CV

Les centres d’intérêt du CV

les-centres-dinteret-du-cv

Mathilde Hardy

La rubrique « Centres d’intérêt », autrement appelée « Loisirs » ou « Divers », est un incontournable du CV. Souvent sous-estimée des candidats, elle est en réalité lue par les recruteurs. Véritable vivier d’informations à votre sujet, de précieux indices sur votre personnalité peuvent y être récoltés. Ne faites pas l’impasse sur ce moyen de véhiculer une bonne image de vous. Travaillez-là pour qu’elle reflète au mieux vos traits de caractère en adéquation avec le poste visé. Quels centres d’intérêt faut-il mettre sur son CV ? Nous disons tout dans cet article.

Quels sont les centres d’intérêt ?

Les centres d’intérêts attendus dans un CV correspondent à vos activités extra-professionnelles, c’est-à-dire ce que vous aimez faire pendant votre temps libre, en dehors des heures de travail. Ce peut être par exemple, la pratique d’un sport ou d’un instrument de musique, l’engagement dans une association, l’apprentissage d’une langue étrangère ou la découverte de nouveaux pays. Ils peuvent se pratiquer seul ou en groupe, de manière régulière ou occasionnelle.  

Bon à savoir : la rubrique de votre CV peut être intitulée « Centre d’intérêts », mais tout aussi bien « Hobbys » ou « Loisirs ».

À lire aussi >> Que mettre dans son CV : les rubriques indispensables

Pourquoi indiquer les centres d’intérêt dans son CV ?

>> Pour donner des indices au recruteur sur son savoir-être

L’entretien d’aujourd’hui ne se déroule plus de la même manière qu’il y a quelques années. Si à une époque le diplôme et les compétences tenaient à l’essentiel des motifs de recrutement, les soft skills, autrement appelées compétences comportementales, sont le nounou dada des recruteurs. Les hobbies indiqués dans la rubrique « Centre d’intérêts » de votre CV permettront aux recruteurs d’en savoir un peu plus sur vous, de mieux cerner votre personnalité et vos goûts.

>> Pour se démarquer des autres candidats

Dénicher le candidat idéal et s’assurer de sa sincérité sont les missions confiées au recruteur. La rubrique « centres d’intérêt » est une véritable vitrine vous permettant de mettre en avant une compétence. À compétences égales avec d’autres candidats, vous pourriez faire la différence.

>> Pour aborder un sujet plus « léger » au cours de l’entretien

Votre loisir n’est pas courant, vous pratiquez la compétition dans votre sport ou vous partagez le même hobby qu’avec votre interlocuteur… autant de raisons qui donneront un ton plus amical à votre entretien d’embauche. Ne vous privez pas d’un moment d’échange plus détendu avec le recruteur.

À lire aussi >> Pourquoi vous et pas un autre ?

Quels centres d’intérêt mettre dans un CV ?

Valorisez vos loisirs en essayant de montrer quelles compétences nécessitent-ils. Ainsi, les sports d'équipe (football, handball…) sont connus pour être considérés comme révélateurs d'un esprit de cohésion, de compétition. Les activités associatives d'un bon sens relationnel, de prédispositions à l'investissement personnel et, pour les trésoriers, du goût pour la gestion.

Pour vous valoriser, faites-en sorte que le centre d’intérêt figurant sur votre CV présente un atout pour le poste visé. Par exemple :

  • Jouer d’un instrument de musique ou faire partie d’un cours de dessin : le recruteur aimera votre côté créatif si vous postulez pour un emploi dans la publicité ou le graphisme.
  • Faire partie d’une équipe de sport ou mener une troupe de théâtre de quartier : le recruteur aimera votre côté leader et votre sens du collectif si vous postulez à des fonctions de management.
  • Être engagé dans une association pour la défense de l’environnement : si l’écologie est une valeur défendue par l’entreprise visée, votre engagement sera un atout.

À lire aussi >> 5 signes d’un entretien d’embauche raté

Y a-t-il des loisirs à éviter ?

Tout ce qui pourrait vous nuire et véhiculer une mauvaise image de vous doit être bannis de votre CV. Par exemple :

  • Les jeux d’argent, comme le Poker.
  • La Corrida.
  • La chasse.
  • L’encartement dans un parti politique.
  • L’adhésion dans une association religieuse. 

Comment faire sans hobby ?

Vous aimez à peu près tout mais rien de particulier. Vous aimez vous rendre au cinéma, bouquiner tranquillement le week-end ou courir de temps en temps sans que cela ne vous passionne vraiment. Comment remplir la rubrique sur les centres d’intérêt de votre CV ? Mieux vaut-il s’abstenir de la faire figurer ? La règle première est de ne surtout pas mentir. Ne vous inventez pas une vie car vous avez de grande chance que le recruteur vous interroge sur vos différents centres d’intérêt. S’il s’aperçoit de votre mensonge, vous perdrez toute crédibilité et chance de décrocher l’emploi de vos rêves.

Si vraiment rien ne vous passionne outre mesure, mieux vaut ne pas faire figurer la rubrique dans votre CV. Mais dans cette hypothèse, préparez un petit argumentaire lors de l’entretien d’embauche car le recruteur vous fera certainement remarquer cette absence et voudra en connaître les raisons.

À lire aussi >> Entretien d’embauche : les 3 échecs dont il faut parler

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+