Contrôleur de Gestion : 5 conseils clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine c’est le CV de X., contrôleur de Gestion, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui délivre 5 conseils sur-mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez dans cet article les modalités de participation.

Visualisez le CV de X., contrôleur de Gestion, en PDF*

L’impression générale d’Anthony, expert CVfirst : « L'élément qui devrait être le plus valorisant, votre Mastère Spécialisé Contrôle de Gestion, est mis en avant d'une manière telle qu'il fait de vous une jeune diplômée et ruine la valeur ajoutée de la période de 12 ans précédant ce diplôme (2000 - 2012) : titre orienté jeune diplômé, rubrique formation mise en avant, absence d'orientation sectorielle dans le parcours, "compétences clés" très scolaires (calculs de coûts, par exemple). Pour être valorisant, un diplôme récent doit appuyer votre parcours professionnel, montrer qu'il entérine votre savoir, et non pas sonner comme un nouveau départ ; sinon, vous redevenez "jeune diplômée" et votre expérience de 12 ans sera effacée. En d'autres termes, même si vous avez transpiré dur pour décrocher votre Mastère, il sera beaucoup plus valorisant de le présenter comme une confirmation vos acquis professionnels.

1 – Présenter votre objectif de carrière en accroche de votre CV

Une des premières choses qui me saute aux yeux est l’absence d’un objectif de carrière dans votre CV. Dans votre cas, cet objectif professionnel doit faire l’objet d’une ou deux lignes de présentation qui seront affichées en haut de votre CV. Ce dernier doit préciser pourquoi vous avez fait un Mastère et comment il s'inscrit dans votre progression.

2 – Deux rubriques pour votre expérience professionnelle

La première chose que je remarque concernant la présentation de votre expérience professionnelle dans votre CV est l'absence de logique métier. Le mix de mission contrôle de gestion et hors contrôle de gestion casse la logique de progression professionnelle, et donne l'impression de touche à tout, sans réelle logique. Il serait plus judicieux de créer une rubrique présentant l'expérience en contrôle de gestion et une autre rubrique présentant l'expérience dans les autres fonctions. Votre CV présenterait ainsi une plus grande unité et éviterait l'effet "liste de missions" qui lui donne une allure « Enchaînement de stages et CDD ». Cette approche vous permettra aussi de faire ressortir des missions présentant une cohérence forte avec votre objectif, typiquement votre responsabilité en contrôle de gestion à l'EFS.

3 - Détail de vos postes

Jetons à présent un œil à vos descriptions de poste plus en détail. La première chose qui me marque, c’est qu’elles sont majoritairement basées sur les responsabilités qui vous ont été confiées, et non pas sur les résultats que vous avez obtenus. Par exemple, préciser qu’en tant qu’assistant contrôle de gestion vous avez géré les bons de commande et factures n’est pas un argument en faveur de votre profil, car c’est une base de votre métier, que le recruteur connaît déjà. Quelles sont les contributions majeures que vous avez apportées à vos employeurs ? Les résultats concrets que vous avez obtenus ? Bien entendu, vous montrez que vous êtes capable de répondre à une demande précise et que vous avez accompli votre mission d’une manière professionnelle. Mais ce qui convaincra le recruteur ce sont vos réussites ainsi que les moyens mis en œuvre pour y parvenir. Par exemple, quelles propositions d'optimisations de fin de vie de produits avez-vous émises ? Voici une valeur ajoutée qu'il serait valorisant de développer, et qui convient bien au côté "business partner" du contrôleur de gestion.

4 – Un design plus « libre »

Votre CV tente de faire rentrer au chausse-pied un parcours riche de ses différences dans un format strict et carré...

Une approche plus libre, par exemple en scindant votre expérience professionnelle par métier, sera plus valorisante.

5 – Langues & Outils informatique

Par ailleurs, réintégrer les compétences clés et les outils informatiques dans le parcours permettra de les valoriser. Pour les langues, de la même manière, une démonstration de la pratique réelle sera plus claire et plus valorisante.

     

5 actions immédiates à mettre en œuvre :



- Choisir une autre présentation mettant en valeur votre expérience diversifiée.

- Créer une accroche qui servira en particulier à rassurer sur le côté complémentaire de votre formation et brisera l'image de rupture qu'elle crée

- Intégrer et valoriser vos réussites et vos succès, donner des résultats mesurables et démontrer votre connaissance sectorielle, qui doit progressivement devenir dominante à votre niveau d'expérience

- Indiquer uniquement les informations utiles pour votre emploi futur, éliminer sans regrets les compétences non immédiatement utilisables dans les fonctions que vous visez, et supprimer les répétitions de responsabilités qui rendent le parcours "plat"

- Vendre des compétences utilisables aussitôt par votre futur employeur, pour lui démontrer que même s’il investit à long terme sur votre profil son retour sur investissement sera rapide voire immédiat ! Bref, que vous n'êtes pas jeune diplômée !

 

Vous aussi, participez au tirage au sort hebdomadaire de l’opération Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV. Voici les modalités de participation.

* Les CV publiés dans le cadre de cette chronique sont rendus anonymes.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :