Coordinateur de projet : 5 conseils-clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine, c’est le CV d’Alexis, coordinateur de projet énergie, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération "Améliorez votre CV en un clic". Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV de coordinateur de projet.

L’impression générale de Laetitia, experte CVfirst : « À ce stade, votre CV ressemble surtout à un catalogue et son principal handicap est qu’il ne valorise pas votre parcours dans sa globalité. Globalement, son côté laconique donne l’impression qu’il va falloir jouer aux devinettes pour comprendre vos missions exactes et vos réalisations professionnelles. »

Envie d’une analyse comme Alexis ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Choisissez un titre plus ambitieux

"Coordinateur de projet énergie" écrivez-vous. Mais d’entrée, la précision intrigue. D’un côté, votre CV semble suggérer que vous avez été responsable d’un projet important : 100 personnes, 60 M€, ce qui est déjà surprenant à votre niveau d’expérience. Et de l’autre, votre objectif ancré dans le secteur de l’énergie apparaît clairement en fort retrait par rapport à cette mission.

Ce titre semble être une régression par rapport à vos fonctions occupées entre 2010 et 2014 et je vous recommande fortement de choisir un titre plus ambitieux. Le titre doit avant tout permettre à un recruteur - qui ne connaît pas forcément votre métier - de vous positionner sur un poste précis. Il ne doit pas avoir à tenter de deviner en lisant votre parcours à quel type de poste vous rêvez !

2. Ajoutez un résumé de carrière

Pour insuffler une direction à votre CV, ajouter un bref résumé de carrière précis, valorisant votre objectif professionnel, sera d’une grande utilité. C’est une occasion supplémentaire d’accentuer la cohésion de votre parcours et de mieux valoriser votre progression tout en mettant en avant vos qualités par rapport au poste visé. L’idéal est de rester dans un format court et dynamique pour permettre une lecture de cette accroche en 30 secondes.

3. Insufflez un peu plus de clarté

Pour le reste, sur le fond, il se dégage surtout de votre CV une impression de grand flou. Il manque notamment de détails précis et concrets qui éclaireront vos missions et encourageront un recruteur à sélectionner votre CV plutôt qu’un autre. Pour citer un exemple, la mention "animation et organisation de la recette métier du nouveau système d’information" ne sert à rien si vous ne détaillez pas la complexité et le rôle du système d’information dont il est question.

De même, la compétence "élaboration et présentation des business cases" n’est pas suffisamment spécifique pour que votre CV se détache nettement des autres candidats présentant un parcours professionnel semblable au vôtre. De quels "business cases" s’agit-il ? Quel est justement l’impact métier ? Quels sont les éléments de valorisation de la recette du SI ? A-t-il été livré dans le respect des indicateurs qualité ? Et de quel SI s’agit-il ?

4. Utilisez un vrai vocabulaire métier

Dans la même idée, détaillez vos missions avec un vrai vocabulaire métier. Par exemple, la "coordination de l’équipe métier afin d’établir une description complète et précise des besoins" gagnerait à être décrite plus précisément. S’agit-il de rédiger un cahier des charges ? Des spécifications fonctionnelles ? Une "gap analysis" complète ? Un support pour une approche RAD ? 

Pour l’instant, vous n’avez cité que très peu de compétences métier dans votre CV. Elles seront précieuses pour un recruteur généraliste, qui ne connaît pas votre métier mais doit s’assurer que vous possédez des compétences précises. Sans oublier les recherches par mots-clés dans les CVthèques : il est très important que vous en citiez avec précision toutes vos compétences métier, en particulier les méthodes de gestion de projet. 

5. Design : évitez l’effet catalogue

Sur la forme enfin, votre CV semble se résumer à de longues listes. Pire, l’approche "une idée par ligne" lui donne une allure de catalogue et ne démontre pas suffisamment votre capacité à formater, organiser et hiérarchiser les informations. Cette approche oblige aussi le recruteur à rechercher lui-même les éléments valorisants et à les ordonner mentalement, ce qui est difficile et laborieux.

Aidez le recruteur à identifier vos points forts. Je vous recommande fortement une présentation plus hiérarchisée et plus dynamique afin de fournir une meilleure première impression et une vision globale plus claire de votre parcours.

Et au passage, indiquez uniquement les informations utiles pour votre emploi futur et éliminez sans regret les compétences caduques ou non immédiatement utilisables dans les fonctions que vous visez, comme vos stages de 2005 ou l’organisation de galas en 2003.

 

5 actions à mettre en place immédiatement

- Choisissez un titre plus général et plus ambitieux pour votre CV.

- Ajoutez une accroche pour présenter votre parcours et votre objectif professionnel. 

- Ajoutez des détails précis et concrets qui éclaireront vos missions encore trop vagues.

- Précisez davantage vos compétences métier dans votre CV pour rassurer un recruteur et le faire remonter lors de recherches par mots-clés dans les CVthèques.

- Choisissez une autre présentation, simple, originale et professionnelle, vous permettant de valoriser vos projets à différents niveaux : vision managériale, RH, opérationnelle.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation. 

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :