1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Directeur de communication : 5 conseils-clés pour votre CV

Directeur de communication : 5 conseils-clés pour votre CV

directeur-de-communication--5-conseils-cles-pour-votre-cv

01/12/2014

Cette semaine, c’est le CV de Frédéric, directeur de communication, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Directeur de communication.

L’impression générale de Sophie, experte CVfirst : « Votre CV est déroutant car, dès votre résumé de carrière, vous ne vous placez pas dans un véritable contexte métier. On ignore, par exemple, si vous souhaitez poursuivre dans la grande distribution ou pas. »

Envie d’une analyse comme Frédéric ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Replacez vos atouts dans leur contexte

« Vous avez choisi de consacrer un paragraphe de votre CV à vos "atouts". Pourquoi pas ? Cependant, il doit comporter de vrais atouts davantage que des généralités. Vous avancez être "curieux, polyvalent et passionné" sans que ces qualités soient étayées dans votre parcours. De même, établir un budget prévisionnel, par exemple, est une qualité partagée par tous les managers ! Le recruteur se retrouve en face de compétences qui perdent toute leur force hors de leur contexte.

Car pour le reste, vous apparaissez juste comme un candidat qui a fait toute sa carrière dans la grande distribution. Ce n’est pas négatif, en soi, mais c’est un peu incohérent avec le reste. Il serait préférable d’intégrer ces compétences dans votre parcours professionnel en les présentant en action et en les détaillant pour renforcer votre dimension opérationnelle. »

2. Développez votre dimension sectorielle

« En l’état, ni l’accroche (déconnectée de votre métier) ni vos atouts (trop vagues) ne détaillent votre vision de ce que doit être une direction de la communication. Il faut absolument restituer ces atouts dans le contexte de la grande distribution, même si vous souhaitez explorer d’autres secteurs. 

Vous devez évoquer beaucoup plus en amont dans votre CV votre dimension sectorielle, résultats à l’appui. Votre CV présente quelques réussites concrètes sans que l’on sache les méthodes employées pour atteindre ces résultats. Vous évoquez ainsi les "rétro planning" et la "mise en place d’une campagne publicitaire pour l’ouverture d’un entrepôt Drive". Mais votre CV ne démontre pas comment vous avez atteint ce résultat ni quelle a été votre implication personnelle. Est-ce, par exemple, le résultat de la création de la page Facebook ? En quoi vos qualités de communicant ont-elles servi ce secteur en particulier ? »

3. Valorisez votre progression

« Votre parcours professionnel, tel qu’il est présenté, prête aussi à confusion.

Je suis très surprise par la présentation de deux missions par exemple : vous avez été "responsable animation, marketing, promotionnel & Internet" en août 2013 et "directeur de l’espace culturel" d’un hypermarché de 2011 à 2014. La cohérence et la complémentarité de ces missions ne sautent pas aux yeux. Bien au contraire, je n’arrive pas à identifier la ligne directrice de votre parcours. En l’absence d’éléments permettant de comprendre immédiatement votre progression professionnelle, le recruteur va avoir tendance à considérer qu’il s’agit plutôt… d’une régression. On se demande même si vous n’avez pas mis trois ans à créer une page Facebook !

Dans l’ensemble, évitez de répéter des missions identiques (comme la création et administration de pages Facebook) pour ne pas donner l’impression de stagner ou pire. Montrez davantage votre progression et justifiez toute régression par un souhait de spécialisation. »

4. Justifiez votre niveau de langue

« Vous évoquez brièvement vos compétences en langues. Attention : il faut justifier et valoriser votre niveau, et détailler votre pratique dans son contexte tout en évitant de vous référer seulement à vos études. Ce qui intéresse un recruteur, c’est votre niveau actuel et comment il pourra utiliser cette compétence pour répondre à un besoin existant ou futur.

Et c’est là aussi pour vous une occasion unique de montrer que ces langues sont utiles à votre métier. Et que les (autres) candidats ne possédant pas cette compétence peuvent être... éliminés. »

5. Un problème de fond… sur la forme

« Enfin, votre CV utilise un format qui lui donne un aspect vieillot. Cela est dû en particulier à l’utilisation d’encadrés pour votre mise en page. D’une manière générale, les présentations sous forme de tableaux sont à bannir car elles alourdissent le CV et rendent la lecture difficile. Ce format donne l’impression que vous n’accordez pas beaucoup d’importance à la manière de présenter les choses.

En outre, d’un point de vue strictement pratique, les fonds noirs vont décourager beaucoup de recruteurs de mettre votre CV de côté: pour la simple et bonne raison, notamment, que son impression consommerait beaucoup d’encre ! Un design plus attractif et plus dynamique garantirait une meilleure première impression et donnerait à votre CV une meilleure lisibilité. »

5 actions à mettre en place immédiatement

- Créez une meilleure accroche pour présenter votre parcours et votre objectif professionnels. 

- Amenez beaucoup plus en amont votre dimension sectorielle.

- Evitez de répéter des missions identiques pour ne pas donner l’impression de stagner

- Affinez vos compétences linguistiques en les replaçant dans un contexte plus opérationnel.

- Adoptez un design plus attractif et plus dynamique pour votre CV afin de garantir une meilleure première impression et une meilleure lisibilité.

 Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation.

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Nouvel élan

13/01/2015

à 18:11

Bonsoir.je suis dans le secteur de la communication et j'ajouterai une remarque : je commencerai par votre expérience "commerce" qu'il faudrait d'ailleurs peut-être requalifier. Monter une campagne de pub n'est pas du commerce à proprement parler. Si vous voulez entrer dans la com, ilfaut davantage mettre en avant vos expériences et compétences en communication car c'est un poste que vous n'avez jamais occupé. Bon courage! Florence

> Répondre

+