1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Conseils candidature >
  4. CV >
  5. Directeur général : 5 conseils clés pour votre CV

Directeur général : 5 conseils clés pour votre CV

directeur-general--5-conseils-cles-pour-votre-cv

Cette semaine c’est le CV d’Yves, directeur général, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui délivre 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez le modèle de CV directeur général

L’impression générale de Laëtitia, experte CVfirst : « Il ne s’agit pas vraiment d’un CV mais davantage d’un catalogue de missions du type fiche de poste. Votre CV liste des compétences un peu générales et pas assez "différenciantes" à votre niveau d’expérience. Il faut redonner à votre carrière le sens et l’envergure qu’elle mérite.

Envie d’une analyse comme Yves ? Cadremploi vous offre l’analyse de votre CV à moitié prix.

1. Valorisez votre objectif professionnel

Première impression : dans ce CV, dense par sa forme et léger par son contenu, il manque d’emblée un résumé de carrière précis valorisant votre objectif professionnel. Votre CV perd ainsi une occasion de capter l’attention du recruteur qui risque de le rejeter pour privilégier celui d’un autre plus efficace. Un résumé de carrière permet aussi d’accentuer la cohérence de son parcours professionnel et de mieux valoriser sa progression… par rapport au poste visé.

2. Une photo, est-ce bien nécessaire ?

Vous avez inclus une photo dans votre CV : c’est effectivement une pratique courante. Vous devez cependant vous poser la question : est-ce réellement indispensable par rapport au poste pour lequel vous postulez ? C’est en effet, à compétences égales, l’occasion de marquer des points mais aussi d’en perdre.

3. N’isolez pas vos compétences

Votre CV liste des compétences dans une rubrique séparée occupant les 3/4 de votre CV et dissociée de votre parcours. C’est une erreur stratégique. En effet, le CV par compétences était censé, à la base, masquer certaines imperfections dans le parcours comme une compétence ancienne que l’on souhaitait mettre en avant. Or cette astuce a fait long feu et ce type de CV éveille surtout une certaine suspicion !

Le recruteur se retrouve en face de compétences qu’il ne peut pas situer dans le temps et risque de douter qu’elles soient encore opérationnelles. Une formule comme « Veille juridique et prospective » semble ramener à votre stage de fin d’études et « Conduite de projets » pourrait s’appliquer à n’importe quel manager. Il est préférable d’intégrer ces compétences dans votre parcours professionnel pour renforcer votre dimension opérationnelle.

4. Ne vous présentez pas comme un simple exécutant

Vous possédez manifestement des compétences techniques très pointues et une forte expertise technique. Or, en examinant la description de vos fonctions, celles-ci se résument surtout à des missions qui vous ont été confiées plus qu’à des résultats obtenus. Votre CV actuel fait de vous un (bon) exécutant. Il démontre que vous êtes capable de répondre à une demande précise et que vous savez accomplir votre mission d’une manière professionnelle. Mais cela semble bien réducteur par rapport à vos compétences et ce n’est pas suffisant pour être compétitif sur le marché de l’emploi.

5. Mettez-vous à la place de votre futur employeur

Votre futur employeur connaît déjà votre métier et sera surtout intéressé par les contributions majeures que vous avez apportées à vos employeurs et par les résultats concrets que vous avez obtenus. Par exemple, votre CV devrait aller au-delà de « Constitution et management d’un réseau de plus de 3 500 réparateurs automobiles » en mettant par exemple en avant la stratégie de sélection des partenaires, les méthodes d’incentive, et bien sûr la qualité de ce réseau. Votre CV pourrait ainsi appuyer votre leadership en « Conduite de projets ».

Autre truc : essayez, si possible, de scinder votre dernière mission en deux parties en fonctions de vos attributions. Une expérience aussi longue (11 ans) à un même poste et sans évolution apparente peut donner une impression de stagnation et va amener le recruteur à craindre une mauvaise adaptabilité et une incapacité à évoluer.

 

5 actions à mettre en place immédiatement

- Créez une véritable accroche pour présenter votre parcours et votre objectif professionnel. L’idéal est de rester dans un format court et dynamique pour permettre une lecture de l’accroche en 30 secondes.


- Retirez votre photo ou bien choisissez en une plus engageante avec un regard vers l’objectif et des vêtements plus clairs.

- Valorisez vos compétences en les intégrant dans une approche globale ou dans une vraie approche projet.

- Intégrez et valoriser vos réussites et donnez des résultats concrets, mesurables et immédiatement appréciables en les positionnant dans un contexte précis.

- Si possible, scinder votre dernière mission en deux parties pour démontrer votre progression.


 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV. Voici les modalités de participation.

 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte