Directeur général adjoint : 5 conseils-clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine, c’est le CV de Pascal, directeur général adjoint, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui propose 5 conseils sur mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez à la fin de cet article les modalités de participation.

Visualisez un aperçu du CV Directeur général adjoint. 

L’impression générale de Laetitia, experte CVfirst : « Votre CV est déroutant car on n’y trouve pas certains éléments "basiques" de sélection comme votre positionnement sectoriel, votre formation exacte ou même certaines données géographiques. Mais surtout, vous êtes trop laconique sur vos réalisations et votre plus-value… »

Envie d’une analyse comme Pascal ? Cadremploi vous offre l’analyse complète (5-6 pages) de votre CV à moitié prix.

1. Ajoutez une dimension sectorielle

« La première impression est trompeuse car l’accroche de votre CV n’est pas très précise. En effet, le titre de votre CV n’est pas assez spécifique. Vous indiquez "directeur général adjoint" et "directeur des ressources humaines" sans la moindre référence au secteur – bancaire en l’occurrence – où vous avez évolué jusqu’à présent.

De même, votre CV omet également toute référence au milieu bancaire dans le premier paragraphe consacré aux "compétences-clés". Cela donne l’impression étrange, et sans doute à tort, que vous voulez couper les ponts avec votre activité passée. Il faut absolument clarifier ce point : pour retenir l’attention d’un recruteur mais aussi, de façon pragmatique, pour qu’il sache comment classer votre candidature ! »

2. Avez-vous quelque chose à cacher ?

« Globalement vous donnez, là encore sans doute sans le vouloir, l’impression que vous avez quitté votre dernier employeur en mauvais termes. Ce trouble est généré par un manque de précision général. Votre CV reste très flou sur plusieurs aspects géographiques et omet de citer les localisations précises de vos missions (les villes "camps de base"), ce qui donne l’impression que votre CV cherche à éviter les contrôles de références

Autre détail : vous ne donnez pas d’adresse postale. L’omission de cette localisation géographique est un peu perturbante. En vous limitant à un numéro de téléphone et un email, on ignore même si vous êtes en France ou dans quelle ville vous aimeriez en priorité trouver un poste.

Dans tous les cas, il est préférable d’exposer ces informations dans votre CV plutôt que de créer un doute dans l’esprit de votre futur employeur qui se demandera ce que vous cherchez à cacher : soit il perdra du temps et cherchera à le découvrir, soit il se contentera d’imaginer le pire et écartera votre candidature. »

3. Précisez votre formation et vos compétences

« De même, malgré votre expérience, vous ne pouvez vous contenter de préciser "banque & assurances (1979 à 1985)" dans la rubrique formation. Précisez votre cursus de formation complet car il est essentiel pour un recruteur de pouvoir évaluer la durée totale de vos études et éventuellement les vérifier.

Est-ce une omission ou une réalité ? Vos compétences ne semblent pas avoir été réactualisées ni complétées au fil des ans par des techniques, certifications ou autres méthodes "à la mode".

Au final, vous risquez d’être considéré comme un relatif autodidacte dans votre métier. En soi, ce n’est pas un souci à condition que le recruteur puisse s’assurer que vous possédez des compétences précises. Il est donc très important que vous listiez avec précision toutes vos compétences pour le rassurer ou encore, dans un système de tri automatisé, faciliter la remontée de votre CV lors de recherches par mots-clés dans les CVthèques. »

4. Démontrez votre plus-value

« Pour présenter votre expérience professionnelle, vous vous contentez de citer quelques responsabilités et évoquez "quatre missions à enjeux majeurs" dans le domaine des RH. Cependant votre CV fait l’impasse sur la véritable valeur ajoutée que vous avez apportée dans le cadre de ces projets. Ont-ils été menés dans les temps ? Quels résultats avez-vous obtenus ? A quelles difficultés avec vous dû faire face ?

Même si on considère le CV uniquement sous le prisme RH, les réalisations sont insuffisamment détaillées pour vous positionner comme un réel "business partner". Or, il s’agit bien là du rôle d’un DRH, et encore plus celui d’un DGA...

En effet, votre futur employeur connaît déjà votre métier et sera surtout intéressé par les contributions majeures que vous avez apportées à vos employeurs. A votre niveau de responsabilité, on attend de savoir quels résultats vous êtes en mesure d’obtenir, avec quels moyens et avec quelle plus value, surtout pour pouvoir vous comparer à d’autres candidats. »

5. Oubliez la couleur !

« Enfin, votre CV gagnerait à être revu sur la forme. Les fonds colorés sont très voyants et il attirent le regard. Mais reflètent-t-ils vraiment votre professionnalisme ? En effet, ces fonds sont à bannir absolument. Aucun courrier officiel n’utilise de fond coloré. Et surtout, si votre CV est imprimé, il va devenir peu lisible !

Au final, une forme sobre est particulièrement importante pour des candidats dans un marché concurrentiel. Et elle marque beaucoup plus les esprits... »

5 actions à mettre en place immédiatement

- Ajoutez un titre précis comportant une vraie dimension sectorielle pour permettre de classer votre CV sans difficulté.

- Montrez que vous n’avez rien à cacher en donnant des éléments permettant de vérifier votre parcours.

- Précisez votre cursus de formation complet ou, à défaut, les compétences-clés que vous avez acquises et qui feront remonter votre profil dans les CVthèques.

- Intégrez et valorisez vos réussites et vos succès et donnez des résultats concrets, mesurables et immédiatement appréciables dans un contexte précis.

- Choisissez une autre présentation, simple, originale et professionnelle et surtout sans fonds de couleur !

 

Vous aussi, participez au tirage au sort Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV.  Voici les modalités de participation. 

 

 

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :