Dirigeant de PME souhaitant redevenir salarié : 5 conseils clés pour votre CV

Cadremploi

Cette semaine c’est le CV de A., ancien patron d’une PME, qui a été tiré au sort dans le cadre de notre opération « Améliorez votre CV en un clic ». Notre partenaire CVfirst lui vient en aide et lui délivre 5 conseils sur-mesure pour améliorer sa candidature. Ce service vous intéresse ? Découvrez dans cet article les modalités de participation.

Visualisez le CV de A., dirigeant de PME souhaitant redevenir salarié, en PDF*

L’impression générale d’Anthony, expert CVfirst : « Le contenu de votre CV est inégal et éparse. Il pêche par une approche scolaire et datée (« Etat civil », « Né le.. »). Combiné à l'absence de précisions sur votre objectif professionnel, il vous propulse directement dans la case des candidats inclassables car sans objectif de carrière précis. Enfin, votre CV garde carrément sous silence les 6 dernières années de votre carrière professionnelle, passées à diriger une PME… La question principale qui va venir immédiatement à l’esprit en ouvrant votre CV est : « Pourquoi le candidat fait-il abstraction de tout un pan de sa carrière ? »

1 – De dirigeant à salarié : afficher et valoriser votre repositionnement professionnel

« Pour vendre dans un CV un repositionnement professionnel, il est nécessaire de présenter votre objectif de carrière comme le fruit de votre expérience et non pas comme un « flash back » vers des fonctions occupées antérieurement. Car entre temps, le marché de l’emploi a évolué et un simple « retour en arrière » de 6 ans (c’est-à-dire sans intégrer vos fonctions de dirigeant de PME) ne vous rend plus suffisamment compétitif. Enfin, dans le cadre d’un repositionnement professionnel, le CV doit être extrêmement précis et démontrer des réussites concrètes, ce qui n’est pas le cas de votre CV. La première étape, pour cela, sera de donner un titre clair à votre CV, correspondant au poste exact que vous recherchez. »

2 – Précisez des compétences professionnelles exploitables immédiatement

« Vos compétences principales, présentées en accroche sous le titre de votre CV, sont très intéressantes mais bien trop générales pour qu’un recruteur cherchant à pourvoir un poste puisse être immédiatement convaincu que vous êtes exactement la personne qu’il recherche.

Par exemple, « Dans les technologies de pointe » ramène automatiquement à 2007 et crée une incohérence car le recruteur va surtout s’interroger sur l’absence d’éléments qui vous permettent d’affirmer que les technologies de pointe de 2007 le sont toujours. Enfin, ce paragraphe est bien trop généraliste : vous n'indiquez à aucun moment quel type de projets vous souhaitez gérer et quels sont vos "différences", vos réussites, vos succès... »

3 – Valorisez votre progression professionnelle jusqu’à aujourd’hui !

« Votre rubrique « expérience professionnelle » manque de structure : vous devez hiérarchiser, en mettant en avant vos points forts. Le recruteur ne peut ni ne veut prendre le temps de chercher ces informations cruciales au sein des paragraphes.

Au-delà, votre CV accorde dix fois plus d’espace à votre fonction de Directeur des opérations en Turquie qu'à votre dernière expérience de Dirigeant de PME. Pourtant longue de 6 ans. Le recruteur y verra une preuve de votre orientation vers le passé : 6 lignes pour une expérience datant de 20 ans contre une seule pour votre expérience la plus récente, le résultat est sans appel, votre CV donne l'impression que vous avez atteint vos limites.

Pour éviter cela, il est recommandé de mettre en avant la progression de vos responsabilités.

Des éventuelles régressions, comme entre le poste de Directeur de filiale Opérations et de Directeur de projet, gagneront à être justifiées et atténuées par une extension de vos responsabilités ou un souhait de spécialisation. »

4 – Etayez votre positionnement de dirigeant

« Votre CV décrit uniquement votre métier et les tâches qui vous ont été confiées. L’aspect stratégique (et le mot) est complètement passé à la trappe. Vous devez au contraire présenter, pour chaque poste, vos réussites et les moyens mis en œuvre pour les atteindre. Quels sont éléments qui vous permettent au recruteur de dire : « C’est cette personne qu’il me faut, car c’est cette personne qui va me permettre de résoudre les problèmes auxquels je suis confronté ?

Par exemple, vous mettez en avant de l'encadrement comme une mission à part entière, il y a 20 ans, en 1993 : "encadrement d’une équipe franco-turque de 40 ingénieurs". C'est intéressant, l’encadrement d’une équipe est valorisant ; mais il s’agit là d’un moyen plus que d’un résultat. Comment avez-vous fait évoluer votre équipe et que lui avez-vous apporté ? Lors d’un entretien, il sera facile d’utiliser cet élément pour vous déstabiliser, par exemple en vous demandant s’il fallait réellement une telle équipe pour réaliser cette tâche, et si vous n’auriez pas pu optimiser les choses…» »

5 - Design scolaire

« Votre CV utilise un format qui lui donne un aspect daté et scolaire. Le design de votre CV n’est pas à la hauteur de votre qualité de dirigeant ! Cela est dû en particulier à l'absence de réel travail de mise en page et aux mélanges des couleurs, du gras, de l'italique, les multiples niveaux d’indentation, les erreurs typographiques comme les points de suspension en début de ligne. Ce format ne reflète pas votre professionnalisme. Il donne l’impression que vous n’accordez pas beaucoup d’importance à la manière de présenter les choses. Le recruteur pourrait, aussi, douter de votre sérieux. »

  

5 actions immédiates à mettre en œuvre :



- Choisir une autre présentation, plus simple, plus professionnelle, moins scolaire, mettant en valeur vos points forts, par exemple en utilisant des puces afin de valoriser les éléments clés de votre parcours

- Ajouter les éléments indispensables à votre niveau d’expérience comme un titre et une accroche présentant votre savoir-faire et vos objectifs professionnels, fonction et secteur d’activité en particulier

- Valoriser votre dernière expérience qui fait partie intégrante de votre carrière, tout en réduisant l'importance accordée aux expériences historiques

- Montrer la ligne directrice suivie par votre parcours et justifier vos choix professionnels, y compris le rachat de votre PME



- Présenter des résultats personnels valorisant vos réussites et vos succès, et surtout éviter de vendre vos employeurs plus que vos missions.

 

Vous aussi, participez au tirage au sort hebdomadaire de l’opération Cadremploi & CVfirst « Améliorez votre CV en un clic » et recevez 5 conseils clés pour votre CV. Voici les modalités de participation.

* Les CV publiés dans le cadre de cette chronique sont rendus anonymes.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :