Du bon usage des majuscules dans un CV

Publié le 01 janvier 2007 Sylvia Di Pasquale

Majuscules ou minuscules aux titres de fonction ?


En français, le bon usage ne les impose pas mais l'usage en abuse : on trouve des majuscules pompeuses aux premières lettres des titres de fonctions dans les annonces d'offre d'emploi, sur les cartes de visite, dans les journaux internes d'entreprise... Sans doute parce que la majuscule « fait bien » et que les auteurs ont peur de dévaloriser la personne désignée s'ils l'omettent. Tout est question de perception. Sachez néanmoins que vous ne commettez pas de fautes si vous écrivez « chef de produit junior », ou « contrôleur de gestion ». En revanche, les majuscules s'imposent si le titre de fonction est en anglais : « Supply Chain Manager » ou « Financial Systems Project Leader ».

 

Nom d'école, de diplôme...


On tolère une majuscule au premier terme du nom d'un diplôme, d'une école, d'un institut, etc., mais elle est inutile sur les suivants : « Master professionnel en sciences de la matière et techniques de l'ingénieur », « Ecole nationale supérieure d'électronique », « Institut d'études politiques », mais « à l'université d'Aix-Marseille ».

Certains noms d'écoles s'abrègent en majuscules, d'autres pas : « ISTASE » s'écrit « Istase » car il peut se prononcer comme un mot ordinaire. En revanche, on écrira INPG ou CNRS car ces sigles sont imprononçables sans être épelés. Certains professionnels de la communication imposent d'écrire les noms d'entreprises ou d'écoles en majuscules. Mais cet usage est incorrect.

Quelques rappels

« CDD » et « CDI » s'écrivent en lettres capitales (sans points de séparation, même s'ils servent d'abréviations) car ce sont des sigles que l'on épelle.
Les noms de mois de prennent pas de capitales : « Paris, le 12 mai » et non « Paris, le 12 Mai ».
« Word, Excel, Powerpoint, Access » : ce sont des noms propres, leur initiale doit être écrite en capitale.
Ne pas confondre « Une entreprise chinoise » (pas de capitale car il s'agit d'un adjectif), « Une Chinoise » (en capitale) et « Il parle le chinois ».

Sylvia Di Pasquale
Sylvia Di Pasquale

Je suis rédactrice en chef de Cadremploi depuis 2006, en charge de la rubrique actualités du site. Je couvre des sujets sur la mutation des métiers, l'évolution des rapports recruteurs/recrutés, les nouvelles pratiques managériales ou les avancées de la parité. A la fois sous forme de textes, d'émissions video, de podcasts ou d'animation de débats IRL.

Vous aimerez aussi :