En termes d'expériences, n'en faites pas trop !

Cadremploi

Les recruteurs peuvent tout à fait comprendre une période d'inactivité à un moment de chômage fort.

Point trop n'en faut. Les descriptifs d'expérience contiennent parfois des précisions inutiles.

Exemple : un informaticien postule à un poste de programmeur cette année. Il a 5 ans d'expérience à ce type de poste mais fait figurer ses expériences de grillman chez MacDo et de serveur au café du coin pour dissimuler des « trous » dans son CV datant de 2000.
L'avis du pro : En 2007, il est inutile de craindre d'avoir eu des trous dans son CV à une époque où les postes étaient plus rares qu'aujourd'hui. Inutile de préciser ce genre de jobs alimentaires sans rapport avec l'informatique.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :